Paradise City

Dessinateurs :




Scénaristes :




Coloristes :




Éditions :

No Mercy

Genre :

Chronique sociale

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782956113409

Résumé de l'album Paradise City

Trois auteurs, Hay, Ké Clero et Toth's, se réunissent pour construire une histoire complète, découpée en 3 chapitres !
Part 1: Renton a un cancer du poumon, n'ayant pas les moyens de payer une intervention, il décide de plonger dans l'alcoolisme, quitte à se foutre tout le monde à dos... Mais une "solution" s'offre à lui, et il faut d'abord trouver un corps...
Part 2: A bord du No Mercy le Doc attend patiemment les "clients" qu'il devra rafistoler. Quand Renton et Mikky Mouth se pointent avec le corps d'une jeune femme, c'est le moment de lâcher les cuisses de son assistante et de saisir le bistouri...
Part 3: A bord du No Mercy il y a plusieurs coffres, Todd et sa bande son bien décidés à tenter le un coup, aussi foireux soit-il ! Ils seront quatre, il y a deux gardes à neutraliser. Trois minutes pour l'ouverture d'un coffre, deux minutes supplémentaires pour emballer le butin et s'occuper du sort du garde restant et epartir par l'entrée initialement dégagée. Cependant, il y a forcément un grain de sable quelque part, un grain grimaçant qui grogne dans l'ombre, prêt à sauter à la gorge...

Par Fredgri, le 04/08/2017

Notre avis sur l'album Paradise City

Ce qu'il y a de bien en furetant deçi delà sur des sites participatifs comme Ulule c'est que l'on trouve régulièrement des petits projets qui se révèlent rapidement de très très bonne facture.
Et Paradise City est clairement de ceux-là. Trois artistes qui proposent une histoire complète, avec trois ambiances graphiques bien distinctes, quoi qu’appartenant à la même culture urbaine comme on peut trouver par exemple dans la catalogue Ankama !

Et franchement c'est une très très bonne surprise. On commence par les planches de Pierre Hay, remarquablement mises en scène, avec deux pages introductives de toute beauté et un style dynamique et ultra efficace. On continue avec les pages de Ké Clero, plus vives, peut-être le plus graphique du lot, mais qui propose le récit le plus court aussi !!! Et on finit par la partie de Thot's, plus longue, qui revient sur ce qui a précédé les Part 1 et 2.

L'ensemble fonctionne merveilleusement bien, les dialogues font tout de suite mouche et les situations s'imbriquent les unes dans les autres avec une vraie cohérence ! D'ailleurs, le braquage de la troisième partie est d'une fluidité incroyable, la "caméra" glisse d'un personnage à l'autre, nous entraîne dans les couloirs de ce bateau délabré, on sent la tension, la précipitation...
Une belle leçon de BD que nous offrent ces trois jeunes auteurs très inspirés qu'il va falloir dorénavant surveiller de très près !

En tout cas, je vous encourage à aller faire un tour sur la page du projet, mais surtout de bien noter ces noms: Pierre Hay, Ke Clero et Toth's, ils n'ont pas fini de faire parler d'eux !

Par , le