PAPEETE, 1914 #1 Rouge Tahiti

voir la série PAPEETE, 1914
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

EMMANUEL PROUST

Genre :

Guerre

Historique

Polar

Sortie :
ISBN : 9782848103587

Résumé de l'album Rouge Tahiti

Simon Combaud, clerc de notaire, débarque à Tahiti en cet été 1914, poussé par une enquête et la recherche d’un homme parti de métropole quinze ans plus tôt. Ce coin de paradis reste baigné d’une douce torpeur. Pourtant, la Première Guerre Mondiale s’apprête à éclater. Papeete est-elle à l’abri ? Outre l’ombre de la guerre, une mort sournoise menace aussi des vahinés. Une première mort, ce peut être un accident. Mais quand une deuxième jeune femme décède dans des conditions similaires, le doute n’est plus guère possible.

Par Legoffe, le 22/10/2011

Notre avis sur l'album Rouge Tahiti

Les auteurs du Café des Colonies se retrouvent pour un nouvel album teinté d’exotisme. Mais, cette fois, il n’est plus question de parler des colonies depuis la Métropole. Le voyage est direct, avec un débarquement sur les plages de Papeete dès le début de l’album. Chaleur paradisiaque et charme érotique des vahinés imprègnent les pages, contrebalancés par la présence plus austère des colons et administrateurs français. Mais que peuvent-ils devant tant de beauté ?

Mais les auteurs démontrent que le paradis peut soudain perdre ses beaux fruits et basculer vers un destin plus sombre. La faute à une affaire de meurtres (ou plutôt des affaires car le clerc de notaire semble poussé, lui aussi, par une enquête concernant un crime ancien), mais également à la guerre. Quella-Guyot a été inspiré par une bataille méconnue, celle de Papeete, survenue le 22 septembre 1914. L’histoire vraie de deux croiseurs allemands qui vont tenter de prendre possession des îles françaises.

La véracité historique est respectée, mais sans entamer l’ambiance “polar exotique” qu’ont voulu développer les deux auteurs. Du coup, la lecture est aussi intéressante qu’agréable à suivre. Nous avons, devant nous, une bonne galerie de personnages et des mystères qui ne demandent qu’à être résolus.

Il me tarde donc de connaître l’épilogue de cette aventure imaginée en deux tomes, propice au voyage dans l’espace et dans le temps, mise en image avec réussite par Sébastien Morice. Son trait est sûr, mais léger, le tout baigné par de jolies couleurs chaudes.

A noter que vous pouvez vous procurer une version au dos carré toilé aux Editions Canal BD, tirée à 1200 exemplaires, chaque album étant accompagné d’un ex-libris numéroté, le tout avec une couverture spécifique.

Par , le

Les albums de la série PAPEETE, 1914