Pachyderme

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GALLIMARD

Genre :

Drame

Fantastique

Sortie :
ISBN : 2070627047

Résumé de l'album Pachyderme

Suisse romande 1951. Sur une route de campagne, une file de voitures est bloquée par un pachyderme allongé au milieu de la route. Une jeune femme distinguée remonte à pied cet embouteillage : elle se rend au chevet de son mari accidenté quelques heures plus tôt et lasse d'attendre, elle a abandonné sa voiture sur la route pour partir à pied, à travers bois, vers l'hôpital.
Arrivée sur place, elle va s'égarer dans le labyrinthe des couloirs du bâtiment.

Par Olivier, le 04/09/2009

Notre avis sur l'album Pachyderme

Un univers surprenant, bizarre, où le personnage central, Carice Sorrel, vit entre le réel et la délire, entre ses rêves, ses désirs, ses frustrations et la réalité banale d'une jeune femme qui veut quitter son mari. Ajoutez à cela un agent secret improbable et bègue de surcroît, un médecin alcoolique qui lui aussi dérape de la réalité, un gardien de cochons aveugle et vous pourrez à juste titre vous demander quel fil conducteur suivre.
En effet, plusieurs s'entremêlent à loisir et l'on peut aborder et lire cet album sur différents plans.
Cherchez le réel et vous trouverez l'histoire d'une femme qui veut quitter son mari, fonctionnaire qui la délaisse et avec lequel elle ne peut avoir d'enfants. Partez sur le fil policier, espionnage, et vous aurez l'histoire d'une épouse dont le mari pourrait travailler pour les services secrets.
Mais abandonnez toute idée de vraisemblance et vous aurez une histoire magnifique, fantastique et absurde où toutes ces réalités se mêlent, s'entrechoquent et vous égarent dans un univers impensable.
Avec un dessin réaliste et élégant, Frederick Peeters nous replace dans cette ambiance du début des années 1950, costumes, véhicules, décoration intérieure et accessoires sont garantis d'époque. Cette volonté de décrire aussi exactement cette période décale aussi notre appréhension du scénario. Nous sommes dans une réalité historique avérée et en même temps suffisamment loin dans le temps pour que nos repères ne fonctionnent plus : c'est là tout le talent de Peeters, il parvient à créer une atmosphère crédible mais lourde, où la folie est à fleur de page sans jamais sombrer dans le pur fantastique.
Il serait possible de discourir sur la schizophrénie de quelques personnages, de leurs relations ambigües, de la confusion des intrigues personnelles avec d'autres plus générales, et nous ouvririons de nouvelles pistes de lecture.
Bref, un album qui mérite d'être relu, car si la première lecture est déconcertante, les suivantes ouvrent à chaque fois de nouvelles perspectives captivantes.

Par , le

Nos interviews liées

Entretien avec Frederik Peeters pour Aâma

Sceneario.com : Avant de se lancer véritablement dans le cœur de cette interview, pouvez-vous nous dire comment vous êtes entré dans le monde de la bande dessinée ?
Frederik Peeters : J'ai toujours raconté des histoires en bandes dessinées depuis que je suis tout petit. Ma mère possède une bd que j'ai faite à l'âge de 7 ans. Je n'ai jamais arrêté depuis. A l'école, le soir, tout le temps. Mais je n'ai commencé à me poser la question d'en faire un métier que vers l'âge de 18 ans. Et puis nous avons progressivement créé les éditions Atrabile avec des copains, en commençant par des fanzines agrafés.
Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous attirait en particulier dans la bande dessinée plus que dans une autre discipline artistique ?
Frederik Peeters : Je pense que le dessin a toujours été lié pour moi au fait de raconter des histoires, d'exprimer des idées et des sensations [...]

Lire la suite ›