OTAKU BLUE #2 Obsessions

voir la série OTAKU BLUE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Policier

Suspense

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782205068689

Résumé de l'album Obsessions

Tokyo. Akihabara.
Asami, une jeune fille qui réalise une thèse sur les otakus, a enfin pu avoir un rendez-vous avec Buntaro, une légende dans le milieu des otakus. Elle y est allée seule et depuis a disparu. Son petit ami, Kotaro, avec qui elle s'est fachée juste avant, s'inquiète. Avec l'aide de Maïko, une amie, ils tentent de la retrouver.
Quand à l'inspecteur Kioshi Arakawa et son adjoint, ils peinent à trouver une piste sur le tueur en série qui assassine des prostituées et laisse les corps en emportant juste une partie. Le seul indice, ce sont les sangakus que le tueur laisse derrière lui. D'ailleurs, un sangaku a été retrouvé dans le café où Asami avait rendez vous avec Buntaro...

 

Par Berthold, le 24/06/2013

Notre avis sur l'album Obsessions

Deuxième partie et fin de ce polar noir et flippant qui présente une vision très intéressante de la société japonaise.
Richard Marazano, le scénariste de S.A.M., de L'expédition entre autres donne ici une version vraiment réaliste de la capitale japonaise. On a l'impression d'y être, en se demandant s'il s'agit vraiment du même Marazano que sur Protocole Pélican qui écrit ce récit.

L'intrigue est très bien construite. Elle est passionnante, inquiètante et pleine de frissons. Ce n'est pas le fait de scènes violentes ou gores (il n'y en a pas ou peu), mais c'est surtout dans l'ambiance que les émotions se glissent. L'auteur s'applique pour que le lecteur se sente proche des personnages principaux. Il est au centre de l'affaire aux côtés de Maïko et Kotaro, avec une belle étude de ce qu'est un otaku.
Jusqu'au bout, il préserve le mystère du bonhomme. Petit à petit, il dévoile son univers pour amener le lecteur à ressentir la peur comme Asami.
Le dénouement de ce récit est fort réussi aussi. Un dénouement difficile et qui nous touche aussi au plus profond de nous-mêmes.

Le dessin de Malo K.G.B. Kerfriden est d'une grande beauté. Il donne de la vie et des couleurs à sa ville de Tokyo. Il arrive à nous y amener par la force de son trait, à nous faire ressentir dans ses cases, les émotions des personnages, en plaçant pour le lecteur les indices qui le conduiront à la fin de ce récit. Kerfriden fait, avec Otaku Blue, une très belle partition qui montre une large part de son talent.

Otaku Blue
est une série en deux tomes que je vous recommande sans hésiter. Un polar dans la digne veine de Seven ou du Silence des agneaux.
A ne manquer sous aucun prétexte !

 

Par , le

Les albums de la série OTAKU BLUE

Nos interviews liées

Rencontre avec Richard Marazano et Guilhem Bec

Un entretien avec Richard Marazano et Guilhem Bec


Interviewer : Berthold
Image & Son Mat & Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio nous parlent de Genetiks

Sceneario.com : Richard Marazano, Jean-Michel Ponzio, bonjour et bienvenue sur Sceneario.com. Tous les deux vous avez un parcours qui au départ ne vous destinaient pas forcément à faire de la bande dessinée. Qu’est ce qui vous a donné envie d’entrer dans cet univers ? Que représente aujourd’hui pour vous la bande dessinée, un métier, une passion… ?
Richard Marazano : Depuis tout gamin, j’ai toujours lu de la bande dessinée. Lorsque j’en suis venu à m’exprimer au travers de différents media, il m’a semblé tout a fait naturel de le faire également dans un « langage bande dessinée ». En débutant je n’imaginais évidemment pas que cela allait devenir un métier si prenant et si enrichissant à la fois. En effet, aujourd’hui la bande dessinée est pour moi un métier (puisque mon travail en bande dessinée me prend tout mon temps et me fait vivre, et que cela nécessite pour moi des réflexions et un apprentissage quotidien), mais également une passion sans laquelle ce genre d’investissement personnel ne serait pas possible [...]

Lire la suite ›