OSCAR #3 Les gadjos du cirque

voir la série OSCAR
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Punaise

Genre :

Aventure

Chronique sociale

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782800141404

Résumé de l'album Les gadjos du cirque

Ce jour-là, plusieurs messieurs "encravatés" sont venus demander à des gitans de partir car ils avaient monté le chapiteau de leur cirque sur un terrain sans avoir eu d’autorisation. Tout bien sur eux qu’ils étaient, ces messieurs ont pourtant méprisé leurs interlocuteurs et utilisé à leur égard un vocabulaire indigne.

L’un de ces hommes, pourtant, s’est senti mal à l’aise au cours de cette entrevue. Lui n’avait pas d’a priori sur les gens du voyage. Et lorsque la belle Mirabella a fait son apparition, il en est même tombé amoureux sur le coup, au point de vouloir intégrer la troupe nomade, ce qu’il a réussi avec l’aide d’Oscar qui a su convaincre les gitans grâce à son bagou !
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Les gadjos du cirque

Initialement publiée en avril 2003, cette BD, comme d’autres de la même série, est rééditée dans la collection Punaise des éditions Dupuis. C’est l’occasion de redécouvrir le petit héros Oscar à la trombine toute rondouillarde, ses expressions, son ami Khartoum et - pour l’occasion - le méchant Capo qu’on avait déjà rencontré dans le tome 2.

C’est aussi une belle histoire à laquelle nous réinvitent les auteurs, une histoire qui s’axe autour de l’intolérance à laquelle sont confrontés les gens du voyage. C’est d’ailleurs sans fioritures que ces derniers se font traiter de tous les noms au début de l’album !

Destinée aux jeunes lecteurs, cette série a pour héros un petit garçon qui a quitté son foyer et qui se retrouve donc libre comme l’air, pouvant vivre l’aventure au jour le jour sans se soucier de grand-chose. Comme un Tintin sans attaches, Oscar a donc tout pour faire rêver ses fans !

Cela dit, toute discutable qu’est cette donne de départ, il n’en reste pas moins que plein de messages positifs sont transmis tout au long des aventures d’Oscar. Voilà qui devrait convaincre les parents de faire lire à leurs enfants cette bande dessinée qui, cerise sur le gâteau, est portée par un dessin agréable et gaiement coloré ainsi que par un humour adapté.
 

Par , le

Les albums de la série OSCAR

Nos interviews liées

Denis LAPIERE pour Peur Géante

Sceneario.com : Bonjour Denis. Ton actualité est la sortie de l’adaptation de La peur géante, l’œuvre de Stefan Wul avec Mathieu Reynes au dessin. Avant d’aborder le sujet, peux tu nous parler de ton parcours ?
Denis LAPIERE : Mon parcours est très simple, j’ai près de 120 albums de BD derrière moi, ainsi que deux long-métrages cinéma et je suis toujours aussi passionné par l’écriture et la narration qu’à mes débuts, peut-être même plus encore. Avant cela, durant mes études de sociologie j’ai été critique BD et cinéma pour un hebdo belge puis j’ai fondé une librairie avec des amis et j’y ai travaillé pendant cinq ans. Enfin, de 2006 à 2011 j’ai été éditeur chez Dupuis (les collections Puceron et Punaise). Sceneario.com : Ce mois-ci, sort La Peur géante [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Christian Durieux

Christian Durieux : D'abord, Melville, j'ai vu votre intervention sur Sceneario.com;  elle m'a beaucoup touché (surtout "en marge des modes" (vous connaissez la phrase "rien qui se démode plus vite que la mode") !) Merci beaucoup, donc. Ensuite, avant de répondre, j'ai lu vos questions (c'est assez logique) : elles sont parmi les plus fines que j'ai pu recevoir. Merci encore, donc. Je vais essayer d'y répondre.

Sceneario.com : Un enchantement fait partie de la collection du Louvre. Futuropolis et les éditions du Louvre s’associent le temps d’un one shot qui a pour lieu principal de l’intrigue le musée du Louvre. Comment êtes-vous entré dans cette collection ?
Christian Durieux : Grâce à la proposition de Sébastien Gnaëdig, le directeur littéraire de Futuropolis. Nous nous connaissons bien, depuis longtemps, et il a vraisemblablement pu deviner ce qui allait me faire frémir (de bonheur) [...]

Lire la suite ›

Durieux : bien plus qu'un auteur honnête

Sceneario : Pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours ? Christian Durieux : Je suis né le 18 janvier 1965 et je suis originaire de Bruxelles. Mais, depuis peu, je suis un nouvel habitant du Sud-Ouest de la France. J’avais envie de campagne. J’ai fait des études de lettre avant de me diriger vers la BD. J’ai notamment démarré avec Dufaux pour Avel. J’ai fait pas mal de livres mais j’étais dessinateur réaliste et je ne me reconnaissais plus. Ça me coinçais un peu. J’ai changé de style avec Benito Mambo puis Oscar. Mais le moment-charnière est, pour moi, Central Park, un mixe entre la souplesse d’un dessin plus rond et le réalisme dans les émotions. C’est ce style qui a poussé Jean-Pierre à me proposer Les Gens Honnêtes. Sceneario : Comment avez-vous rencontré Gibrat ? C. Durieux : On ne se connaissait pas du tout [...]

Lire la suite ›