OMS EN SÉRIE #1 Terr Sauvage

voir la série OMS EN SÉRIE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

ANKAMA

Genre :

Adaptation

Aventure

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782359103441

Résumé de l'album Terr Sauvage

Sur cette planète les Draags sont des géants qui règnent en maîtres. Ils vivent en harmonie avec la nature tout en habitants de somptueuses demeures aux technologies très avancées. Dès leur plus jeune age ils peuvent aussi avoir la possibilité d'élever des petits Oms, petites créatures humanoïdes qui nous ressemblent en tout point, mais qui ne sont normalement pas dotées de la parole. Jusqu'au jour ou, progressivement, suivant l'enseignement qui est donné à sa jeune maîtresse, le petit Terr développe non seulement la capacité de parler, mais aussi de lire du Draags.
Sentant que la famille ou il a grandit ne va pas lui laisser la possibilité de continuer cet "apprentissage" Terr décide de s'enfuir et de rejoindre les communautés d'Oms sauvage.
Il va alors voir sa vie changer complètement...

Par Fredgri, le 20/09/2012

Notre avis sur l'album Terr Sauvage

"Oms en série" fait partie de la première vague de séries qu'Ankama lance, adaptées des romans de Stefan Wul.

Cet auteur SF, véritable référence mondialement reconnue, qui a influencé de nombreux auteurs, a su nourrir, au fil des romans, un univers très riche, brassant des idées incroyables et des personnages hors norme.

Ainsi, cet album commence par l'intrusion de Terr dans la maison de ses anciens maîtres. Il vient voir sa mère qui le mit au monde il y a longtemps, elle le regarde et ne semble pas le reconnaître. C'est alors l'occasion de revenir en arrière et de voir comment tout cela a commencé.
La technique est donc assez classique dans la forme, malgré tout, elle permet aussi de saisir les enjeux intimes du héros, cette capacité qu'il va développer d'être en marge, hors du système. Plus on entre dans l'album plus on se rend compte que le propos va sensiblement plus loin que le rapport entre maître et animaux de compagnie, qu'il est ici question d'un individu qui va apprendre à développer son indépendance, à s'abstraire des chaînes qui l'entravent de tout côtés. Avec ce bagage très intéressant et propice à une intrigue des plus passionnantes, Morvan sort de ses habitudes scénaristiques et livre ici un récit très bien équilibré et très prenant.
Bon, le rythme est tout de même assez tranquille, mais ça ne dessert en rien la progression de l'histoire. Franchement, je me suis assez rapidement pris au jeu tout en reconnaissant que tout est en fin de compte assez prévisible. Mais je pense que le véritable intérêt de cette série réside dans cette capacité qu'à Terr à demeurer une sorte de héros universel qui se développe avec subtilité, tranquillement, suivant les schémas habituels de la captivité, l'évasion, la conquête du soi et certainement bientôt l'affirmation de ses capacités à diriger en affrontant l'ennemi !

Mais ne vous y trompez pas, on a bel et bien là un très bon album, réellement bien écrit avec aux dessin un Mike Hawthorne très en forme. En effet, ses planches sont tout simplement magnifiques, il arrive même à varier les expressions des Draags et à les rendre attachants !!!

Une remarquable collection qui débute en fanfare avec une belle brochette d'albums à ne pas louper !!!

Nous surveillons la suite d'OMS en série !

Par , le

Les albums de la série OMS EN SÉRIE

Nos interviews liées

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET pour leur série Sillage

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET nous parlent du tome 16 de leur grande série Sillage.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Jean David Morvan.... et Spirou

Sceneario.com : Le tome 49 de Spirou vient de sortir. Pouvez-vous nous en raconter l'histoire de sa conception ?
Jean-David MORVAN : Hmm, l'idée d'envoyer Spirou à Tokyo date d'avant la création du 47. Je veux dire qu'avec Laurent Duvault de Dupuis, nous avions planifié les thèmes de 4 albums. Tokyo arrivait en troisième position. On s'y est tenu.
Je pense que c'est la ville qui fait rêver les nouvelles générations, elle a supplanté New-York. Et comme Spirou est une BD pour les jeunes...


Sceneario.com : On remarque tout de suite les costumes : rouge pour Spirou et bleu pour Fantasio. Ces couleurs sont souvent indissociables de nos héros. Hasard, ou volonté de conserver ce « code couleur » ? C’est important de ne pas choquer le lecteur, de garder les caractères des personnages ?
Jean-David MORVAN : Eh bien, ce n'est pas nous qui avons inventé ces codes couleurs [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-David Morvan sur l'univers Sillage

Sceneario.com: Mr Morvan, bonjour et merci de bien vouloir répondre à nouveau à nos questions ! Vous n’êtes plus à présenter dans le milieu de la Bd avec vos travaux sur Sir Pyle, Nomad, TDB… Pouvez-vous néanmoins résumer votre parcours jusqu’à aujourd’hui pour les nouveaux venus dans le monde de la Bd ?
Jean-David Morvan: Fan de BD depuis que j'ai 11 ans en lisant un Valérian. En cherchant la suite, je suis entré dans un magasin de BD et j'ai découvert toute la production "adulte" des années 80. J'ai décidé que ce serait mon métier. Passé en coup de vent à l'école st Luc, signé un premier contrat avec Zenda : ventes 1200 ex et solderie. Mais Nomad chez Glénat a lancé la machine un an plus tard.

Sceneario.com: Dans quelques mois, les fans auront l’immense joie de retrouver les péripéties de Nävis, héroïne de la série Sillage, que vous réalisez avec Philippe Buchet [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN

Sceneario.com: Pouvez vous vous présenter? (études, parcours professionnel...)
JD Morvan:JD Morvan, scénariste de BD. Bac A3, institut saint-Luc section BD quitté avec pertes et fracas pour incompatibilité de vision avec les profs. C'est ce qui m'a poussé à demander à mes amis s'ils n'avaient pas envie d'illustrer certains de mes scénarios (je ne me sentais pas encore au point au dessin, et c'est donc comme ça que j'ai finalement arrêté de dessiner). Et je suis allé les montrer à des éditeurs, et c'est Zenda qui a dit oui pour Reflets Perdus, mon premier album avec Sylvain Savoia. Du coup je ne suis plus allé aux beaux arts de Bruxelles où j'étais inscrit et ils m'ont viré.

Sceneario.com: La bande dessinée abordée par Morvan, c'est du polar (Al Togo), de l'héroic Fantasy (Troll), de la bd jeunesse (Merlin), la sf (TDB, Sillage, HK) etc... quel est votre genre préféré ? JD Morvan: Je n'ai pas de genre préféré. Je crois qu'on peut raconter des choses intéressantes dans tous les genres [...]

Lire la suite ›