OMBRES #7 Le tableau

voir la série OMBRES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Grafica

Genre :

Aventure

Fantastique

Sortie :
ISBN : 2723444341

Résumé de l'album Le tableau

Ce 8 octobre 1883, Le Garrec défiait Del’Sorgia en duel car il a été accusé par ce dernier d’avoir volontairement abandonné le bateau Le Solitaire afin de toucher de fortes indemnités de la part des assureurs. Del’Sorgia a tiré le premier. Mal. Le Garrec a riposté, et lui et les témoins ont laissé Del’Sorgia pour mort. Car, d’une certaine manière, il l’était. Mais quelques fractions de secondes avant que la balle ne lui emporte le visage, le malheureux duelliste a fait un pacte avec le Diable.

La police (de nos jours) enquête toujours sur la disparition du corps de feu son amant mais n’arrive pas à se contenter du témoignage fantastique de Laurence Dolan. La jeune femme est revenue en Europe avec le crâne d’Ozbek. Sa mission touche à sa fin : l’objectif de rassembler tout le matériel du Solitaire est atteint. Mais avant qu’elle ne "retrouve son ombre", qu’elle puisse rejoindre son amour perdu, une dernière chose lui est demandée par le mystérieux porteur du masque : lui rapporter "Le tableau", ce qui lui permettra de retrouver son visage. Pleine d’embûches sera la quête...

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Le tableau

Après le diptyque très déstabilisant concernant "Le crâne", ce tome 7 nous ramène en Europe, en Bretagne, où nous allons assister à la fin de la quête de Laurence Dolan. Elle touche au but : cet album clôt la série.
Un casting plus restreint nous fait reprendre confiance après la perte de compréhension que l’on avait peut-être eue lors de la lecture des tomes 5 et 6 (en tout cas, ce fut mon cas). Pas lisible comme un one-shot, mais presque, cet opus met fin à toutes les questions et aboutit sur le dénouement. On a là quelque chose de bien raconté.
On n’échappe pas aux réponses puisées dans le domaine du fantastique, qui est fil conducteur de cette série. Ce qui peut nous faire dire que parfois, il y a choix de solutions de facilité, mais on accepte quand même facilement de "croire" à l’histoire.
Cette fin de série fait oublier la parenthèse Mauricienne qui aura un peu dénaturé l’homogénéité du tout, à mon avis. Je garderai de cette lecture un souvenir partagé entre les quatre premiers tomes terriblement intéressants et les trois derniers qui m’ont moins plu et qui auront fait chuter mon appréciation globale de "Ombres".
Je reconnais par contre que Rollin et Chagnaud nous auront régalés tout au long de cette aventure. A lire avant de se lancer dans l’achat...

Par , le

Les albums de la série OMBRES

Nos interviews liées

Un entretien avec les créateurs de Meutes

Rencontre avec Jean Dufaux et Olivier Boiscommun à l'occasion de la sortie de Meutes


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Un entretien avec Lucien Rollin

Lucien Rollin, entre la mise en valeur du patrimoine et la défense des intérêts des auteurs évoque toujours un métier de passion


Interviewer : Yann
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›