OLIVER TWIST #1 Volume 1

voir la série OLIVER TWIST
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

DELCOURT

Collection :

Ex-Libris

Genre :

Adaptation

Classique

Drame

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782756006710

Résumé de l'album Volume 1

« Encore un gosse qui ne saura pas d’où il vient. » !

Orphelin de naissance, Oliver Twist est pourtant un enfant heureux, capable de se battre pour survivre mais aussi de rêver, de rire et de s’émerveiller. Dans les bas fonds de Londres à l’époque victorienne, l’enfant recueilli et élevé dans un orphelinat, subit la maltraitance et finit par s’échapper du dernier endroit d’où il est hébergé. Le destin tragique de cet enfant saura-t-il changer de route ? C’est ce qu’on espère quand son chemin croise celui de Jack Dawkins, un gamin de la rue, qui va le conduire vers une nouvelle vie…

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Volume 1

Enième adaptation littéraire ? Ah oui, mais celle-ci est totalement bluffante. Lu en une demi heure à peine sans prendre le temps de lever le nez, le premier épisode de l’aventure archi connue d’Oliver Twist s’approche de la réalisation parfaite.

Le dessin de Deloye, que je ne connaissais pas, est une vraie leçon d’appropriation de style, style « nouvelle école », celle de Christophe Blain, maître en la matière. Olivier Deloye en utilise les ficelles, y ajoute de la rondeur et une profondeur rare. Non content de ces qualités il exprime le mouvement et les émotions de telle façon qu’il provoque une lecture rapide, une lecture impatiente, celle d’un lecteur captivé.

Permettant une réelle redécouverte de l’œuvre de Dickens, les deux auteurs, qui s’adressent sans doute en premier lieu à un public jeune, peuvent prétendre à toucher tous les publics.
Au moment où les adaptations littéraires font légion, celle-ci se démarque sans aucun doute et laisse présager un avenir heureux. La narration de Loïc Dauvillier, déjà bien installé dans le genre, est parfaite, les couleurs sont somptueuses.

Quoi que vous pensiez de cette surproduction éditoriale générale et des supposées facilités que pourraient utiliser les auteurs et leurs éditeurs, au moment où la création se raréfie, cet album donne une haute image du milieu, démontrant la fraîcheur subsistant encore et la capacité à faire des belles choses.

Autant dire que la collection Ex libris ne m’avait pas encore séduite malgré la curiosité qui m’avait poussée à m’intéresser aux sorties du genre. Cette fois, c’est gagné, Oliver Twist sort vraiment du lot ! Bravo.

Par , le

Les albums de la série OLIVER TWIST

Nos interviews liées

Loïc Dauvillier, un auteur résolument militant

Sceneario.com : Bonjour Loïc. Loic Dauvillier : Salut Sceneario.com: Petite souris grosse bêtise vient de sortir aux éditions de la Gouttière. Comment est née Suzy ? Loic Dauvillier : Suzy est la continuité de mon travail en direction de la jeunesse. Comme pour mes récits adultes, pour écrire, j'observe ce qui se passe autour de moi. L’histoire, Petite souris, grosse bêtise, doit beaucoup à ma fille. Je la regardais un peu vivre sa vie, avec ses difficultés et ses bonheurs d'enfant. Le récit est venu de là. Sceneario.com : Suzy est une petite fille espiègle, charmante et pleine de vie, mais est-ce vraiment une petite fille de son époque ? Loic Dauvillier : Je pense que oui… simplement parce que c'est ma fille et j'espère qu'elle est dans son époque. Plus sérieusement, si tu entends par "de son époque", une enfant qui utilise l'ordinateur, qui joue à la DS et tout ce genre de choses, évidement non [...]

Lire la suite ›

Inès, par Loïc Dauvillier et Jérôme D'Aviau

Sceneario.com : Bonjour Loïc ! Vous vous étiez déjà présenté en quelques lignes, en 2007, à l’occasion d’une interview que vous aviez donnée pour ce même site, alors, histoire de ne pas vous faire redire des choses que l’on sait déjà, pourriez-vous plutôt nous parler du Loïc Dauvillier que vous êtes par rapport à celui que vous étiez à vos débuts d’auteur ?
Loïc Dauvillier : A lire votre question, j’ai la sensation d’être un vieux scénariste ! Pour ma part, j’ai l’impression de débuter... En qualité de personne, je ne pense pas être bien différent. Bien sûr, j’ai dû évoluer, mais je n’ai pas de recul pour faire une analyse et tirer des conclusions. D’un point de vue professionnel, j’ai eu la chance de pouvoir faire des livres [...]

Lire la suite ›

2007, l'année Dauvillier !

Sceneario.com : Bonjour Loïc, tes multiples métiers dans le milieu bédéphile font de toi quelqu’un de surprenant et de passionnant, alors pour ceux qui ne te connaissent pas encore, ( !) peux-tu te présenter ?
Loïc Dauvillier : Passionné par le livre et les techniques d’impression, je crée en 1996 les Editions Charrette. A travers cette structure, je développe avec les auteurs un terrain d’expérimentation et de plaisir. Les Editions Charrette placent l’auteur au centre de la création et je veille à répondre au mieux à leurs attentes.
Sous l’impulsion de Jean-Luc Loyer, je me lance dans l’aventure de l'écriture. En 2004, je travaille avec mon complice Marc Lizano sur le premier opus d’une série jeunesse. Reste à trouver un éditeur pour La Petite Famille, puisque publier mes ouvrages chez Charrette serait trop facile [...]

Lire la suite ›