OBLIK #7 Génération no Future ?

voir la série OBLIK
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Alternatives Economiques

Genre :

Chronique sociale

Revue

Sortie :
ISBN : 9782352403012

Résumé de l'album Génération no Future ?

Quelle est aujourd'hui la place du jeune dans notre société ? Face au travail, aux études, à la politique, à l'argent ? S'en sort-il mieux que ses ainés, s'insère-t il mieux qu'il y a 50 ans ? Y a-t il tout simplement une place pour lui dans le futur ?

Par Fredgri, le 16/08/2022

Notre avis sur l'album Génération no Future ?

Le principe du mook Oblik c'est de présenter à grand renfort de chiffres, de statistiques, le portrait d'une catégorie de la population vis à vis d'un sujet donné. Ici, il s'agit de parler de la jeunesse, et peut-être même de briser quelques à priori au passage !

Bien sur, cela reste des généralités, loin du cas par cas, mais la démarche est intéressante, car mine de rien, histoire de sortir des grosses évidences, mais la jeunesse c'est tout de même ceux qui vont écrire le monde de demain et il peut être pertinent de prendre du recul et de voir comment l'évolution de cette population dessine déjà notre propre avenir !

Comme à chaque fois il est néanmoins plus utile de lire le numéro plutôt que de le commenter page par page, c'est peut-être pour ça que je vais maintenant plus me concentrer sur les quelques planches de bande dessinée contenues dans ces pages !

Pour nous, Christian Chavagneux et Nathalie Ferlut se penchent sur le cas de l'affaire Henri Lemoine, un célèbre escroc des débuts du vingtième siècle qui commença sa carrière en vendant des espaces pub dans Paris qui ne lui appartenaient pas, puis, à sa libération de prison se lança dans l'hypothétique production de faux diamants. Le scénario décrit, sans trop entrer dans les détails, la technique de Lemoine, comment non seulement il arrive à faire croire à son stratagème, comment il attrape ses "pigeons", mais surtout avec quelle audace il ne baisse jamais les bras pour continuer, quitte à ensuite devoir fuir la justice à ses trousses !
C'est instructif, même si assez bref, en fin de compte. Le dessin manque quelque peu de finition, mais sert parfaitement le récit !

Comme d'habitude, il s'agit d'un excellent volume et je ne saurais assez vous conseiller de vous le procurer, ainsi que les précédents !

Par , le

Les albums de la série OBLIK