NU #1 à 8 Numéros 1 à 8

voir la série NU
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Sacha GOERG

Genre :

Intimiste

Sortie :

Résumé de l'album Numéros 1 à 8

Jean-Michel, comme ses amis, est étudiant en Art. Un étudiant bien plus à l'aise quand il est seul face à son carnet de croquis, ou alors quand il observe la belle Iéléna, caché dans un fourré, pendant qu'elle se baigne dans sa piscine... Le meilleur ami de Jean-Michel, Lucas, s'interroge néanmoins sur les mensonges qu'il devine chez son ami. Un soir il décide de l'épier, mais il se fait attraper par erreur. Iéléna va alors se servir de lui pour un projet très personnel...

Par Fredgri, le 14/02/2013

Notre avis sur l'album Numéros 1 à 8

On l'a découvert avec Pierre Maurel et ses fanzines Blackbird et Iba, l'autopublication revient par la petite porte avec ces jeunes auteurs qui portent des projets passionnants, vendus sur leur site (pour Nu c'est à cette adresse: http://sachagoerg.com/?page=store), sous forme de petits fascicules de quelques planches, à des prix très bas (Nu est vendu 1 €).
La démarche est donc complètement à l'opposé de ce que le marché tente d'imposer depuis des lustres. Ici on a des récits très personnels, sans aucune contrainte ou l'auteur raconte son histoire comme il le sent. Ce qui est aussi intéressant dans cette démarche c'est qu'elle n'est pas liée à un refus d'un quelconque éditeur, donc par dépit, non ici, c'est un choix assumé, une BD qui tend vers l'essentiel d'un auteur, une solution éditoriale passionnée.
Et on se rend compte aussi, en lisant les projets des uns et des autres, qu'il s'est tissé une très belle complicité entre tout ces auteurs partisans, qui se saluent par dessins interposés, par adresses de site recopiées !

Ainsi, j'ai eu l'occasion de découvrir les huit premiers numéros de NU ! Je connaissais brièvement le travail de Sacha Goerg grâce à son très bel album paru l'année dernière: "La fille de l'eau". Déjà ce jeune auteur nous charmait par la délicatesse de son écriture et son magnifique graphisme ! Ici, l'ambiance est évidemment différente, nous entrons dans l'intimité d'un groupe d'amis étudiant en Art qui tente d'en savoir un peu plus sur l'un d'entre eux. Cependant cette aventure va progressivement les éloigner les uns des autres. Jean-Michel aurait certainement souhaité garder tout ça pour lui, pourquoi Lucas a-t il voulu s'en mêler ?
On ne sait pas vraiment ou Sacha Goerg nous emmène, si ce n'est qu'il ménage ses effets, quitte à nous entraîner vers des chemins complètement inattendus, du suspense et une lecture très enlevée dès le début ! L'avantage de ce genre de projet c'est qu'il permet de prendre son temps, donc de laisser pas mal de place aux personnages, à leur psychologie, voir même de s'en éloigner un peu pour ne focaliser que sur un aspect de l'intrigue le temps d'un épisode.
L'écriture est très subtile, elle est parfaitement servie par un dessin épuré qui va à l'essentiel, qui laisse la place aux expressions, aux atmosphères !

A l'issu de ces huit premiers numéros, le lecteur a progressivement pu rassembler quelques éléments sans pour autant en savoir beaucoup plus sur Iéléna, son fameux projet avec Lucas et cet homme mystérieux qui l'accompagne. Malgré tout, les personnages ont gagné en relief et c'est vraiment passionnant de les suivre, de tenter de se démener dans cette histoire qui prend des proportions de plus en plus tentaculaires.

Bien sur, je vous conseille tout de même de lire plusieurs épisodes d'une traite (chacun contenant 8 pages), ne serait-ce que pour apprécier l'évolution de l'intrigue. En attendant, le neuvième opus vient de sortir, nous serons au rendez-vous...

Par , le

Les albums de la série NU