NOUS, LES MORTS #1 Les Enfants de la peste

voir la série NOUS, LES MORTS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Fantastique

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782756051765

Résumé de l'album Les Enfants de la peste

Au XVIe siècle, une terrible épidémie vient ravager l'Europe, ne laissant derrière elle qu'un amoncellement de corps. Cependant, dans les siècles qui vont suivre un étrange phénomène se produit, les morts reviennent à la "vie" sous forme de zombies, tandis que progressivement certain d'entre eux développent une sorte de conscience... 666 ans plus tard, dans le "nouveau monde", les incas ont continué de se développer, conquérant les civilisations alentours, comme les aztèques, les mayas et même les indiens. L'empereur Sapa Inka est néanmoins obsédé par une découverte qui se transmet de génération en génération depuis plus de 500 ans... En effet, une délégation européenne est un jour venue accoster, rien ne semblait pouvoir les tuer... Ne connaissant pas le phénomène des morts vivants qui ravage alors l'Europe le vieil empereur décide d'envoyer son fils ainé Manco par delà la mer pour lui ramener le secret de cette immortalité...

Par Fredgri, le 21/04/2015

Notre avis sur l'album Les Enfants de la peste

Darko Macan est loin d'être un inconnu dans le monde de la BD, même si ses derniers vrais éclats datent tout de même d'un bout de temps ! Car il faut remonter jusqu'à ses Soldier X chez Marvel en 2003... Depuis, en France, on a vu arriver ses Star Wars, on a vu quelques scénarios sur Mickey ou Donald, mais c'est tout, silence radio...
Ainsi, sur ce nouvel album, ce fantastique scénariste croate revient en compagnie de son complice Igor Kordey, pour nous dépeindre une uchronique teintée de zombie sur fond de civilisation inca ! Le mélange a de quoi surprendre, mais il ancre cette réalité dans un contexte historique très bien construit et captivant. Ces incas sont des conquérants, ils ont redessiné le paysage de ce monde en absorbant toutes les civilisations voisines, ils ont inventé des machines volantes, commencé des pourparlers avec la dynastie Han, rien ne semble vraiment les retenir, si ce n'est la mort elle même !

Alors c'est vrai qu'en 2015 les histoires de zombies envahissent depuis pas mal de temps les rayons de nos librairies, bien conscientes que le filon est porteur. Mais assez étrangement, dans ce premier volume on sent que le thème du mort-vivants n'est qu'un élément parmi les autres, qu'il prendra davantage d'ampleur ensuite, certainement !
Toutefois Macan prend le thème à rebrousse poil, même s'il utilise la formule archi-rabachée de "la maladie/épidémie qui transforme tout le monde en zombies sans qu'on ne sache vraiment pourquoi, mais qu'importe", il situe l'action à notre époque en maintenant malgré tout la cadre dans un esprit passéiste... L'Europe évolue encore au moyen-âge (évidemment l'homme, devenu zombie, n'a plus aucune ambition moderniste, il reste figé au même point qu'il y a plus de 600 ans !) et les inca devenus les maîtres du continent "américain" n'ont semble-t il pas évolué d'un pouce non plus depuis des siècles (exceptées une ou deux trouvailles technologiques assez basiques)... Le principe va donc consister à confronter ces deux civilisations en inversant cette fois les rôles, les incas civilisés contre les européens régressés !

Macan reste particulièrement démonstratif en ce qui concerne cette civilisation de conquérants, on les découvre alors qu'ils viennent de battre le peuple des Lakotas, le jeune prince sacrifie lui même, à la chaîne, les survivants ennemis en leur arrachant le cœur... L'image est cruelle et persistante, mais elle est surtout ancrée dans une réalité très bien rendue.
Toutefois Macan a aussi tendance à insister sur les éléments les plus "provocateurs" comme les sacrifices, les relations incestueuses des princes et de leur compagne, la soumission... Et donc moins sur ce qui pourrait être plus nuancé, plus constitutif aussi. Du coup, on a un récit passionnant, qui nous prend aux tripes, mais qui marque bien plus le lecteur par son côté sans concession, extrêmement violent que réellement informatif... !

Toutefois, cette lecture risque d’en déstabiliser plus d’un. Surtout ceux qui s'attendent à avoir un album de zombies pur de dur, plus classique ! Ce tome introductif pose malgré tout parfaitement les bases d'une aventure en devenir qui démarre très bien, mettant en scène une humanité d'une incroyable cupidité. Et Macan amène aussi pas mal de très bonnes idées qui promettent des développement très intéressants par la suite !

De son côté Kordey met les bouchées double, nous offrant de nombreuses cases d'anthologies, absolument magnifiques (la double page des sacrifices est troublante, l’atterrissage de l'engin inca sur l'église est aussi des plus impressionnants... Du très grand art qui donne envie de vite voir arriver la suite !

Ce premier volume va certainement vous surprendre, ou simplement vous séduire, en tout cas il ne vous laissera pas indifférent...
Le grand retour de Darko Macan, à ne pas louper !

Par , le

Les albums de la série NOUS, LES MORTS