NOTES #9 Peu d'or et moult gueule

voir la série NOTES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Blog

Humour

Intimiste

Sortie :
ISBN : 9782756063058

Résumé de l'album Peu d'or et moult gueule

Boulet réfléchit à la façon de monter un studio, à l'espace, aux endives cuites, aux super pouvoirs, aux fantasmes, à la façon de voir le futur...

Par Fredgri, le 23/12/2014

Notre avis sur l'album Peu d'or et moult gueule

Chaque année on a notre dose de Boulet blogesque et franchement, au fil du temps, ça devient très addictif, on le voit bien au succès du blog initial ! Le monsieur ne propose rien de bien exceptionnel, certes, mais cela reste surtout très sincère et c'est bourré d'humour, le reste c'est du détail ! Au fur et à mesure, on se reconnait beaucoup dans ce quotidien, dans ce regard posé sur le monde qui nous entoure, ses absurdités, ses petites vérités !
Boulet se balade dans la rue, regarde les gens qu'il croise, écoute ses amis, ses proches discuter, il débat de choses complètement futiles, et c'est non seulement passionnant, mais en plus on en redemande ! Bien sur, il y a un côté très nombriliste la dedans, mais c'est aussi le prix à payer pour lire ce genre de journal quotidien, l'auteur aime se raconter, se mettre en scène, quitte à jouer sur l'autodérision sympathique !
Mais au delà de tout ça, ces petits récits autobiographiques sont attachants, ils nous montrent l'envers du décor, ce qui se cache derrière le métier d'un dessinateur, son "identité secrète" pleine de petites anecdotes (les "endives cuites" en sont un excellent exemple, c'est hilarant et tellement vrai !)

Dans le torrent de ces albums Blog, de ce qu'on appelle les Web-comics, Boulet se distingue largement du lot. Au contraire de ces albums qui parlent de nanas qui font du shopping, de mecs ou de leur dernière paire de pompes, il arrive à glisser suffisamment de subtilité ou en tout cas de pertinence pour garder un regard neuf et frais, qui fait plaisir et qui ne s'adresse pas uniquement à un microcosme bien ciblé !

De plus, graphiquement il propose une nouvelle fois des petites expérimentations, des changements de style, c'est varié, très intéressant et on se laisse très vite prendre au jeu de ces mini-récits. Parfait pour une lecture en bus, ou le soir avant de s'endormir avec le sourire, la tête pleine d'image rigolotes !

Donc merci monsieur Boulet, continuez le plus longtemps possible comme ça !

Par , le

Les albums de la série NOTES

Nos interviews liées

BOULET pour NOTES (Editions Delcourt)

BOULET pour Notes, sa série aux Editions Delcourt. Interview réalisée à Saint Malo, Qaui des Bulles 213.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Boulet pour Raghnarok 5

Sceneario.com : Bonjour !
Ce tome 5 est une histoire complète assez sérieuse, contrairement aux 4 tomes précédents constitués de gags. Pourquoi ?

Boulet : Ca faisait très longtemps que j'avais envie de passer à ce format, mais au début le magazine ne le permettait pas du fait de sa forme, quand on est passé à la version reliée du mag, la tentation de faire une longue histoire est revenue, j'étais dans le tome 3 à ce moment là... Je m'étais dit que le tome 4 serait le one shot, et finalement je me suis dégonflé sur le coup et je l'ai repoussé. Le monde de Raghnarok se prête aux histoires longues... Quand on doit décrire un univers fantastique, c'est frustrant de devoir se cantonner à une seule page avec la contrainte de la chute à chaque fois. Un dragon géant par exemple, c'est quand même plus agréable de pouvoir le faire se balader sur quatre pages plutôt qu'une seule !


Sceneario [...]

Lire la suite ›

Le Voeu de Marc

Sceneario.com : Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, pouvez vous vous présenter en quelques mots ?
Lucie Albon: J’adore la patouille et le bidouillage avec un petit faible pour le dessin et la peinture.
Boulet: J 'adore le racontage et le gribouillage, je passe mon temps à écrire des histoires.

Sceneario.com : La première question qui me vient c’est de savoir si cet album correspond à un souvenir d’enfance, des rêves de lutin qui exaucent des vœux ?
Lucie Albon:Il faudrait poser cette question aux scénaristes, je leur transmet.
Boulet:L'idée des lutins venait de Nicolas... Un gamin faisait des voeux et chaque voeu se retrouvait incarné sous forme d'un petit lutin... L'idée des voeux et des lutins m'a très naturellement ramené vers l'univers des contes.

Sceneario.com : C'est important le fait que vous ayez mis cette histoire dans le cadre scolaire ?
Boulet: Personnellement, je ne me suis pas posé la question du pourquoi quand Nicolas m'a montré des bribes d'histoires situées dans l'école [...]

Lire la suite ›

Boulet, un auteur complet...

Sceneario : Bonjour ... Gilles, parce que Boulet, ça fait toujours un peu bizarre ^_^
Désolé de devoir poser la question habituelle, mais pourrais-tu rappeler un peu ton parcours ?

Boulet : Mon parcours n'a rien d'inhabituel... Après un bac arts plastiques, je suis rentré aux beaux-arts de Dijon, j'y ai appris beaucoup de bases en dessin, après quoi, j'ai changé de voie pour me retrouver aux arts déco de Strasbourg. Comme je manquais un peu de sous, j'ai commencé à démarcher avant même d'être sorti de l'école, et c'est grâce au concours de BD du festival de Sierre que j'ai été remarqué par Jean-Claude Camano qui m'a "enrôlé" dans Tchô!
Sceneario : A ta sortie des Arts déco de Strasbourg, tu te retrouves à bosser pour Tchô (magazine jeunesse de Glénat), avec des pointures comme Zep et consorts (Tébo, Buche, Téhem ...), qu'est ce que ça représente dans ta carrière d'auteur ?

B : Hum [...]

Lire la suite ›