NOTES #3 La viande, c'est la force

voir la série NOTES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Shampooing

Genre :

Autobiographie

Blog

Sortie :
ISBN : 9782756017457

Résumé de l'album La viande, c'est la force

(Juillet 2006-Juillet 2007)
Les gueules de bois, les souvenirs des années 80, un rêve ou on s'envole, les salons, les dédicaces, la viande c'est la force, manger, oublier les régimes, on ne travaille pas assez, on devrait, on pourrait, les jours qui passent !

Par Fredgri, le 01/08/2009

Notre avis sur l'album La viande, c'est la force

Voilà, le troisième tome des avenutures du petit Boulet qui est maintenant un adulte, qui dessine, qui partage son appart', qui mange, on est là, à ses côtés, on se pose sur un coin de canapé près de lui, près de ses amis, on écoute, on regarde, parfois c'est une simple note sur un rêve, parfois c'est un coup de gueule contre la télé, contre des fans, contre internet (je ne sais pas si tu liras cet avis, mais tu seras là derrière ton écran, toi aussi, hé, viens boire un verre par ici, Dijon, c'est beau l'été !). C'est souvent très rigolo, très bien vu, c'est quelque fois gratuit mais un bon échappatoire ça fait du bien aussi.
Bref, ces Notes de Boulet sont avant tout une sorte d'invitation, une fenêtre vers un bref moment d'existence d'un auteur de BD qui, contrairement à ce que cet exercice pourrait le laisser penser, ne se regarde pas le nombril plus qu'il ne faut, qui reste très lucide, humain... authentique, qui affiche haut et fiermement le fait qu'il soit un geek; qu'il aime manger des trucs bien gras, qui aime passer du temps sur le net, traîner au lit, que la BD est avant tout un métier, en plus d'une passion.
Alors, en effet tout n'est pas passionnant, évidemment, ce sont avant tout des billets d'humeur, jour après jour, on rie devant ses démélés en dédicaces, devant les exigences des fans de passage, on sourit devant ses déboires du quotidien, devant son appart' mal rangé, devant ses grimaces face à l'administration...
Le phénomène du blog en BD est en train de croître, Boulet étant certainement l'un de ceux qui se sont investis le plus dès le départ dans cette entreprise, et ces volumes que publie Delcourt nous montre aussi combien ce témoignage est essentiel, combien il est important aussi de desacraliser cette image des auteurs intouchables, loin au sommet de leur tour d'ivoire. D'un coup ils deviennent des gens comme n'importe qui, et n'est-ce pas le plus important ?
Venez vous aussi admirer avant tout l'incroyable énergie de cet auteur incroyablement doué...

Par , le

Les albums de la série NOTES

Nos interviews liées

BOULET pour NOTES (Editions Delcourt)

BOULET pour Notes, sa série aux Editions Delcourt. Interview réalisée à Saint Malo, Qaui des Bulles 213.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Boulet pour Raghnarok 5

Sceneario.com : Bonjour !
Ce tome 5 est une histoire complète assez sérieuse, contrairement aux 4 tomes précédents constitués de gags. Pourquoi ?

Boulet : Ca faisait très longtemps que j'avais envie de passer à ce format, mais au début le magazine ne le permettait pas du fait de sa forme, quand on est passé à la version reliée du mag, la tentation de faire une longue histoire est revenue, j'étais dans le tome 3 à ce moment là... Je m'étais dit que le tome 4 serait le one shot, et finalement je me suis dégonflé sur le coup et je l'ai repoussé. Le monde de Raghnarok se prête aux histoires longues... Quand on doit décrire un univers fantastique, c'est frustrant de devoir se cantonner à une seule page avec la contrainte de la chute à chaque fois. Un dragon géant par exemple, c'est quand même plus agréable de pouvoir le faire se balader sur quatre pages plutôt qu'une seule !


Sceneario [...]

Lire la suite ›

Le Voeu de Marc

Sceneario.com : Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, pouvez vous vous présenter en quelques mots ?
Lucie Albon: J’adore la patouille et le bidouillage avec un petit faible pour le dessin et la peinture.
Boulet: J 'adore le racontage et le gribouillage, je passe mon temps à écrire des histoires.

Sceneario.com : La première question qui me vient c’est de savoir si cet album correspond à un souvenir d’enfance, des rêves de lutin qui exaucent des vœux ?
Lucie Albon:Il faudrait poser cette question aux scénaristes, je leur transmet.
Boulet:L'idée des lutins venait de Nicolas... Un gamin faisait des voeux et chaque voeu se retrouvait incarné sous forme d'un petit lutin... L'idée des voeux et des lutins m'a très naturellement ramené vers l'univers des contes.

Sceneario.com : C'est important le fait que vous ayez mis cette histoire dans le cadre scolaire ?
Boulet: Personnellement, je ne me suis pas posé la question du pourquoi quand Nicolas m'a montré des bribes d'histoires situées dans l'école [...]

Lire la suite ›

Boulet, un auteur complet...

Sceneario : Bonjour ... Gilles, parce que Boulet, ça fait toujours un peu bizarre ^_^
Désolé de devoir poser la question habituelle, mais pourrais-tu rappeler un peu ton parcours ?

Boulet : Mon parcours n'a rien d'inhabituel... Après un bac arts plastiques, je suis rentré aux beaux-arts de Dijon, j'y ai appris beaucoup de bases en dessin, après quoi, j'ai changé de voie pour me retrouver aux arts déco de Strasbourg. Comme je manquais un peu de sous, j'ai commencé à démarcher avant même d'être sorti de l'école, et c'est grâce au concours de BD du festival de Sierre que j'ai été remarqué par Jean-Claude Camano qui m'a "enrôlé" dans Tchô!
Sceneario : A ta sortie des Arts déco de Strasbourg, tu te retrouves à bosser pour Tchô (magazine jeunesse de Glénat), avec des pointures comme Zep et consorts (Tébo, Buche, Téhem ...), qu'est ce que ça représente dans ta carrière d'auteur ?

B : Hum [...]

Lire la suite ›