NORTHLANDERS #2 The Cross + the Hammer

voir la série NORTHLANDERS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DC/VERTIGO

Collection :

Vertigo

Genre :

Aventure

Comics

Historique

Sortie :
ISBN : 9781401222963

Résumé de l'album The Cross + the Hammer

Irlande, 1014 après J.C.

Ragnar Ragnarsson, seigneur qui travaille pour le roi Sigtrygg, se rend sur le lieu où des paysans se sont fait massacrer. Il va se lancer à la poursuite d'un homme, un nommé Magnus Mag Rodain, qui poursuit son combat pour la liberté de l'Irlande. Il fuit en compagnie de sa fille Brigid.
Bien que Magnus soit insaisissable, Ragnar n'abandonnera pas sa poursuite...

Par Berthold, le 18/08/2009

Notre avis sur l'album The Cross + the Hammer

J'ai découvert la série Northlanders grâce à l'avis qu'en avait fait mon confrère sur le tome 1. Suivant son conseil, je me suis procuré ce premier tome et je dois bien avouer que j'ai trouvé cette série d'un très bon niveau et vraiment passionnante.

C'est donc sans hésitation que je me suis procuré le livre 2 (qui reprend les numéros 11 à 16 de la série).
Les sagas vikings m'ayant toujours passionné, je ne regrette pas de suivre les nouvelles aventures de ces hommes du nord.

Brian Wood nous entraîne dans l'année 1014 à une époque où les Vikings occupent l'Irlande et où aura lieu la fameuse bataille de Clontarf (au mois d’avril 1014), bataille qui verra la victoire des Irlandais menés par la roi Brian Boru (qui périt dans les combats) sur les Vikings. Cette bataille durera plusieurs jours. Brian Wood d'ailleurs nous montre en alternance avec le récit cette bataille, qui fut des plus violentes et des plus meurtrières.

Le récit de la traque de Magnus par Ragnar s'avère elle aussi fort prenante. En fait, j'essaie de ne pas dévoiler la fin de cette traque, Brian Wood va jouer sur des faux semblants. Il va nous manipuler tout au long de son récit. Je dois bien avouer que la fin m'a beaucoup surpris et bien plu.
Son histoire est violente et parfois, certaines scènes sont difficiles comme l'agonie de ce jeune paysan au milieu de ses moutons.
Cette fois, c'est Ryan Kelly (Lucifer) qui s'occupe du dessin. Son style convient bien à ce genre de saga. Nous allons découvrir de bonnes idées dans la mise en scène comme ces pages 82 et 83 qui montre que la poursuite n'est pas si facile que ça. Kelly nous plonge aussi dans la mêlée de ces combats violents.

Le livre 2 de Northlanders est vraiment une belle réussite. C'est superbe, c'est une leçon d'histoire et c'est de l'excellent divertissement. C'est même du très bon Vertigo !

Par , le

La série Northlanders se construit sur des arcs indépendants les uns des autres, ici nous nous retrouvons presque 30 ans après l'arc précédent, les héros ne sont plus les mêmes, l'ambiance aussi est différente et nous retrouvons avec plaisir l'équipe qui nous livra Local par exemple. le scénario est plus subtil, plus psychologique, malgré la très grande violence qui règne dans cet album, le personnage principal n'est pas très facile à cerner, ses motivations non plus, car cela va bien au delà de la simple révolte contre l'envahisseur, on devien dès le début une déchirure, une douleur chez cet homme qui discute avec sa fille Brigid en se justifiant régulièrement.
Bref, avec ce deuxième tome Northlanders montre que Brian Wood est un scénariste hors du commun, toujours très inspiré, capable d'écrire DMZ et Northlanders en même temps.
Je ne saurais donc que vous conseiller de découvrir cette remarquable série qui nous dépeint les destinées d'hommes forgés dans l'acier et le sang.
Immanquable.

Par , le

...

Par , le

Les albums de la série NORTHLANDERS