NOODLE FIGHTER #11 Volume 11

voir la série NOODLE FIGHTER
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

TAIFU COMICS

Genre :

Humour

Manga

Shonen

Sortie :
ISBN : 2351802225

Résumé de l'album Volume 11

Miki travaille dans le restaurant de sa mère, réputé pour ses ramens. Elle pourrait paraître ordinaire mais il n’en est rien. La jeune femme est dotée d’une force physique extraordinaire. Elle fait ainsi régner la justice dans son quartier, où elle est surnommée « Dieu de la Guerre ».

Une gendarmette fraîchement arrivée, Etsuko Gondô, apprend l’existence de cette justicière. Elle ne peut tolérer que quelqu’un puisse faire régner la justice par la force et va s’employer à renvoyer Miki à ses fourneaux !

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Volume 11

Avis aux amateurs de shonens déjantés, en voici un particulièrement relevé ! Sadogawa nous entraîne dans un quartier où tous les habitants nagent dans le loufoque. Rien d’étonnant, dès lors, que la gendarme Gondô ait été nommée ici. Elle en tient, en effet, une bonne couche ! Son sens exacerbé de la justice en fait une parfaite allumée. Et comme Miki est aussi très forte à ce petit jeu, je vous laisse imaginer les duels que cela va donner. La représentante officielle de la justice a plus d’une corde à son arc pour ennuyer notre héroïne dont… une corde de bondage !

Les autres habitants ne sont pas en reste. Le marchand de légumes d’en face est un fétichiste de sentaï et de figurines, au point de souvent se déguiser en monstre ou créature bizarre. Lui aussi va être victime du zèle de Gondô. On croise aussi un apprenti magicien, un super chien, etc. Bienvenue donc chez les dingues !

Le livre se compose de plusieurs épisodes et tout se lit indépendamment sans aucun problème, ce qui permettra aux lecteurs de lire un tome sans forcément être perdus.

Le dessin est plutôt réussi. Il joue bien évidemment la caricature en permanence, comme tout manga de ce genre. L’ensemble est assez plaisant à suivre, d’autant que la construction des pages reste assez ordonnée. Juste un petit bémol, la qualité d’impression reste aléatoire. Une série en tout cas amusante qui plaira aux fans de shonen.

Par , le

Les albums de la série NOODLE FIGHTER