NOMAD 2.0 #2 Songbun

voir la série NOMAD 2.0
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Action

Aventure

Fantastique

Fiction

Sortie :
ISBN : 9782723496735

Résumé de l'album Songbun

 
Infiltré en Corée du Nord, Arrouan a rallié le village dans lequel il a rendez-vous. Mais quelle déception pour lui qui n'est à 100% que lorsqu'il est devant un ordinateur branché sur un réseau : tout est éteint dans ce village où l'électricité n'alimente plus rien depuis longtemps ! Mais s'il n'y avait eu que ça... Des maisons vont peu à peu s'ouvrir et de nombreuses personnes vont en sortir, mais leur accueil sera plutôt glacial : Arrouan devra courir pour sauver sa peau mais ne réussira pas à échapper aux pauvres villageois, qui, affamés, l'envisageaient en effet comme leur futur repas !

Par chance, le pasteur avec qui Arrouan avait rendez-vous surgira avant que l'irréparable soit commis. Ensemble, et grâce aux dons d'Arrouan, ils vont oeuvrer pour diffuser une contre-propagande et faire germer un esprit de révolution qui devrait changer le cours des choses en Corée du Nord. Et pour tenter de faire s'ouvrir les portes du lieu où Sakiko, enceinte, est retenue...
 

Par Sylvestre, le 19/08/2016

Notre avis sur l'album Songbun

 
On est dans le futur, mais la Corée du Nord est restée pour cette histoire le pays fermé et soumis tel qu'on le "connaît" de nos jours. Ce décor géopolitique et les tensions qu'il suscite donnent à l'aventure tout ce dont elle a besoin côté suspense et stress. Le froid glacial qui règne sur le pays, la brutalité des soldats, la nécessité de tout faire en cachette de peur d'être dénoncé et de finir dans les camps de travail, la pauvreté des citoyens lambdas, aussi, dont l'état de malnutrition sera à deux doigts de coûter la vie à Arrouan... Tous ces éléments semblent plus forts encore qu'ils ne l'auraient été dans n'importe quelle autre partie du globe ! Cela dit, en plus d'utiliser la Corée du Nord comme un décor pour cette aventure, Jean-David Morvan en profite pour nous en dire deux mots et nous rappeler combien et comment cette dictature marxiste est passé maîtresse dans l'art de broyer ses impuissants sujets.

L'ennemi est donc de taille pour Arrouan, et il a de l'expérience. Mais notre jeune héros a de formidables atouts aussi dont il saura se servir avec talent et efficacité. Si la Corée du Nord, même fantasmée, est à sa manière l'élément "reél" (!!!) dans ce scénario, le fantastique ne perdra pas son temps pour revenir à la charge dans le scénario et peser sur le déroulement des faits. Il marque d'ailleurs fortement la limite entre le possible, le sérieux et l'informatif d'une part et la pure science-fiction d'autre part, outil béni pour les scénaristes désireux de changer en deux coups de baguette magique la face du monde !

Surtout qu'à bien y regarder, Arrouan aurait sûrement pu faire tout ce qu'il a fait en Corée du Nord sans jamais y mettre les pieds ! On ne doute pas, en effet, que ses talents de pirate informatique auraient pu lui permettre de gérer à distance cette campagne de communication qu'il réussit à mener (via les écrans qui s'y trouvent) dans les camps nord-coréens et autres bâtiments officiels... Mais allez, ne boudons pas notre plaisir : on préfère bien sûr assister à de l'action plutôt que surveiller un informaticien en train jouer de taper sur un clavier d'ordinateur dans un bureau fermé !

Alors on se laisse raconter cette aventure extraordinaire pleine de rebondissements, tout au long des 70 planches que compte l'album, jusqu'à la fin qui marque celle aussi de ce second cycle.
 

Par , le

Les albums de la série NOMAD 2.0

Nos interviews liées

Un entretien avec Jean-David Morvan

Un entretien avec Jean-David Morvan


Interviewer : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET pour leur série Sillage

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET nous parlent du tome 16 de leur grande série Sillage.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Jean David Morvan.... et Spirou

Sceneario.com : Le tome 49 de Spirou vient de sortir. Pouvez-vous nous en raconter l'histoire de sa conception ?
Jean-David MORVAN : Hmm, l'idée d'envoyer Spirou à Tokyo date d'avant la création du 47. Je veux dire qu'avec Laurent Duvault de Dupuis, nous avions planifié les thèmes de 4 albums. Tokyo arrivait en troisième position. On s'y est tenu.
Je pense que c'est la ville qui fait rêver les nouvelles générations, elle a supplanté New-York. Et comme Spirou est une BD pour les jeunes...


Sceneario.com : On remarque tout de suite les costumes : rouge pour Spirou et bleu pour Fantasio. Ces couleurs sont souvent indissociables de nos héros. Hasard, ou volonté de conserver ce « code couleur » ? C’est important de ne pas choquer le lecteur, de garder les caractères des personnages ?
Jean-David MORVAN : Eh bien, ce n'est pas nous qui avons inventé ces codes couleurs [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-David Morvan sur l'univers Sillage

Sceneario.com: Mr Morvan, bonjour et merci de bien vouloir répondre à nouveau à nos questions ! Vous n’êtes plus à présenter dans le milieu de la Bd avec vos travaux sur Sir Pyle, Nomad, TDB… Pouvez-vous néanmoins résumer votre parcours jusqu’à aujourd’hui pour les nouveaux venus dans le monde de la Bd ?
Jean-David Morvan: Fan de BD depuis que j'ai 11 ans en lisant un Valérian. En cherchant la suite, je suis entré dans un magasin de BD et j'ai découvert toute la production "adulte" des années 80. J'ai décidé que ce serait mon métier. Passé en coup de vent à l'école st Luc, signé un premier contrat avec Zenda : ventes 1200 ex et solderie. Mais Nomad chez Glénat a lancé la machine un an plus tard.

Sceneario.com: Dans quelques mois, les fans auront l’immense joie de retrouver les péripéties de Nävis, héroïne de la série Sillage, que vous réalisez avec Philippe Buchet [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN

Sceneario.com: Pouvez vous vous présenter? (études, parcours professionnel...)
JD Morvan:JD Morvan, scénariste de BD. Bac A3, institut saint-Luc section BD quitté avec pertes et fracas pour incompatibilité de vision avec les profs. C'est ce qui m'a poussé à demander à mes amis s'ils n'avaient pas envie d'illustrer certains de mes scénarios (je ne me sentais pas encore au point au dessin, et c'est donc comme ça que j'ai finalement arrêté de dessiner). Et je suis allé les montrer à des éditeurs, et c'est Zenda qui a dit oui pour Reflets Perdus, mon premier album avec Sylvain Savoia. Du coup je ne suis plus allé aux beaux arts de Bruxelles où j'étais inscrit et ils m'ont viré.

Sceneario.com: La bande dessinée abordée par Morvan, c'est du polar (Al Togo), de l'héroic Fantasy (Troll), de la bd jeunesse (Merlin), la sf (TDB, Sillage, HK) etc... quel est votre genre préféré ? JD Morvan: Je n'ai pas de genre préféré. Je crois qu'on peut raconter des choses intéressantes dans tous les genres [...]

Lire la suite ›