NOCTURNES ROUGES #4 Une seconde chance

voir la série NOCTURNES ROUGES
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Soleil Levant

Genre :

Aventure

Heroic Fantasy

Manga

Sortie :
ISBN : 2849460710

Résumé de l'album Une seconde chance

Les projets d’Aghiis se déroulent pour le mieux. Après avoir capturer Zéphyr, il a réussi à réactiver le Tonnerre Pourpre et il en profite pour rayer de la carte la ville de Gadès. Maintenant avec cette terrible arme il fait route vers la capitale du royaume d’Ethyl, pour plier le Roi à sa volonté.
Dolorès, Granite et May ne l’entendent pas de cette oreille, mais parviendront-ils à vaincre Aghiis ?

Par Eric, le NC

Notre avis sur l'album Une seconde chance

Les heures sombres s’annoncent pour le monde d’Ethyl avec cette incroyable menace des vampires. Ce quatrième tome vient conclure le premier cycle des Nocturnes Rouges. Mais il laisse une curieuse impression. Et cela commence dès la première page avec le sentiment d’avoir manqué un pan de l’histoire. Il a fallu que je relise le troisième tome pour m’assurer que j’avais tout compris. Car on découvre ici, un Granite prisonnier et un Marco/Zéphyr captif du tonnerre pourpre. Alors que la fin du tome trois, rien ne présageait d’un tel dénouement. Et cette impression d’être passé à côté de l’histoire est toujours vive une fois la dernière page retournée. Car ce cycle s’achève curieusement, sur une fin très ouverte mais sans avoir répondu à toutes les questions. La perspective de voir une May adulte devrait être intéressante, car nous risquons de retrouver un personnage plus autonome et combatif.
Et le dessin de ce personnage, cette May adulte, doit sans doute titiller «Manu» Nhieu car il lui arrive parfois d’oublier que May est une enfant dans ce premier cycle. Mis à part cela, le dessin résolument manga est toujours aussi plaisant et dynamique.
Ce tome qui s’apparente plus à une transition qu’à une fin de cycle m’a un peu laissé sur ma faim. Car si le récit est dynamisé par le dessin, la fin vient mettre un terme à cette histoire de manière trop abrupte.

Par , le

Les albums de la série NOCTURNES ROUGES