NICK FURY, AGENT DU S.H.I.E.L.D. L'INTÉGRALE #1 1965 - 1967

voir la série NICK FURY, AGENT DU S.H.I.E.L.D. L'INTÉGRALE
Dessinateurs :






Scénaristes :




Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Comics

Espionnage

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782809442052

Résumé de l'album 1965 - 1967

(Strange Tales 135-153 + Tales of Suspense 78 + Fantastic Four 21)
Voici enfin les aventures de Nick Fury, le célèbre directeur du S.H.I.E.L.D. enfin rééditées chronologiquement, en commençant par les premiers épisodes de Kirby et Heck paru à partir de 65 ! On retrouve donc ici dix-neuf épisodes parus dans Strange Tales (titre présentant deux séries en parallèle, Fury partageant la vedette avec Doc Strange) agrémentés de deux récits. L'un en lien direct avec l'action commencée dans les Strange Tales et l'autre pour introduire Fury dans l'univers Marvel, en 63.
Mais outre Lee et Kirby, c'est l'occasion de découvrir les premiers pas d'un jeune auteur: Jim Steranko, qui va entrer justement dans la légende des comics avec sa prestation sur Nick Fury...

Par Fredgri, le 19/12/2014

Notre avis sur l'album 1965 - 1967

Le personnage de Nick Fury est apparu pour la première fois en mai 1963 dans "Sgt. Fury and his Howling Commandos" 1, il y incarnait le chef d'un commando formé de marginaux durant la Seconde Guerre mondiale ! Lee et Kirby revenant ainsi en arrière afin de construire progressivement la légende de cet anti-héros baroudeur au caractère bien trempé ! Alors que cette première série continue ils décide d'introduire Fury dans le continuum du Marvelverse classique. Ils créent alors le S.H.I.E.L.D. l'agence gouvernementale qui s'occupe de la sécurité du territoire, et qui ne doit rendre des comptes qu'auprès du président seulement ! Ainsi Fury acquiert des pouvoirs immenses, basculant dans un univers d'espionnage ultra-moderne, avec beaucoup d'action et des adversaires de haut niveau, nageant ainsi sur le phénomène James Bond qui fait fureur à Hollywood !

Jusque là, il faut dire que la période qui précède l'arrivée de Steranko n'était pas extrêmement bien rééditée, occultée par la prestation exceptionnelle qui suivra.
Et même si ces épisodes sont loin d'être inoubliables, ils permettent néanmoins de voir comment sont installés les principaux éléments fondateurs du conflit entre le S.H.I.E.L.D. et l'A.I.M. ou contre Hydra. C'est intéressant, car Lee et Kirby posent là un socle qui va perdurer pendant des décennies. Même si pour l'instant il y a assez peu de connexion avec l'univers Marvel classique on sent que ça va venir, que le personnage de Fury est en passe de devenir un des piliers de cet univers partagé !

Aussitôt Fury arrivé au poste de directeur du S.H.I.E.L.D. que l'action démarre, il rencontre alors son ennemi le plus persistant: Hydra, un groupe de terroristes obéissant aveuglément aux ordre du Suprême Hydra. Dès le début Fury affronte des ennemis qui se ressemblent beaucoup, qu'il s'agisse d'Hydra, de Them, de l'A.I.M., le Druide ou L'Empire Secret il est ici question de déjouer les plans machiavéliques de groupes qui veulent soit éliminer Fury, soit carrément prendre le contrôle de la planète. Une nouvelle fois on reste dans le modèle Bondien par excellence, sauf que le personnage de Fury garde son caractère acariâtre, qui injure ses subordonnées, qui fait fie de toute autorité et qui vocifère à tout va... Pour lui rien ne compte plus que l'action rentre dedans... Malgré tout, petit à petit on se prend à apprécier ce colonel intransigeant qui exige à son équipe de ne jamais baisser la garde !

Les scénarios se lisent avec beaucoup de plaisir, même si parfois les dialogues semblent forcés, au limite de la caricature. On est dans du balisage de terrain et Lee n'est pas particulièrement connu pour la finesse de son écriture, ni pour la subtilité de ses caractérisations. Du coup, ça manque de profondeur, c'est très interventionniste et rentre dedans, que ça soit du côté de Fury comme de celui de ses adversaires ! A cela on peut rajouter une traduction parfois maladroite (quelques phrases au limite du français, qui peuvent parfois gêner la lecture, c'est vrai) et répétitives (des "vieux" qui se glissent pratiquement dans chaque page, par exemple) qui a pour effet d’accentuer la lourdeur des textes originaux !!!
En attendant, graphiquement, il y a du bon et du moins bon, bien sur. Autant certains épisodes sont excellents (les Severin, les Kirby et bien sur les Steranko) autant d'autres se parcourent rapidement, sans grand intérêt (les Heck). C'est le lot de ce genre de volume anthologique, la diversité et c'est normal ! En tout cas les trois épisodes finaux de Steranko donnent envie de vite voir arriver le second volume de cet Intégrale. Ils sont vifs, modernes et particulièrement bien mis en scène, c'est incroyable !

Ce premier volume se lit donc avec beaucoup de plaisir, il permet de mieux comprendre le personnage, son impact dans l'univers Marvel, mais surtout sur tout ce qui va suivre jusqu'aux films ! Peut-être serez-vous déstabilisés par le côté rétro de ces histoires, mais laissez vous entraîner tranquillement, vous serez surpris !

Par , le

Les albums de la série NICK FURY, AGENT DU S.H.I.E.L.D. L'INTÉGRALE