Into the past and other stories

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARK HORSE COMICS

Genre :

Aventure

Comics

Science Fiction

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9781616558444

Résumé de l'album Into the past and other stories

(Dark Horse Presents 12 à 15, 23 à 26 et 29 à 34, plus quelques pages inédites)
Trois histoires dans ce nouveau recueil.
"Bad Moon Rising": Une nouvelle Lune apparait autour d'Ylum, elle émet une étrange influence sur la population, négative et malveillante. Horatio enquête et se retrouve soudain face à ses vieux démons...
"Infestation and the insect under the stone": Une horde d'insectes jamais vus jusque là envahit Ylum, Horatio se rend alors compte que son origine est profondément enfouie au cœur de sa planète...
"Into the past": Il s'appelle John Clayborne, c'est un serial killer qui sévit depuis des siècles et qui soudain commence à faire parler de lui sur Ylum. Horatio décide alors de revenir dans le temps pour régler le problème à sa base. Cependant, l'affaire s'avère bien plus complexe qu'il n'y paraissait au premier abord...

Par Fredgri, le 20/08/2016

Notre avis sur l'album Into the past and other stories

Après quelques petites tentatives isolées, Nexus fait son vrai grand retour dans les pages de Dark Horse Presents en 2012. Ce personnage, créé en 1981 par Baron et Rude, a néanmoins du mal à élargir son lectorat, malgré les splendides omnibus que Dark Horse présente depuis quelques années. C'est donc une très agréable surprise de le retrouver au travers de ces petits récits !
Toutefois, même si je trouve que ces histoires nous permettent de retrouver le héros en pleine forme, avec ses deux créateurs, eux aussi extrêmement inspirés, les scénarios de Baron peinent à se lancer, à simplement trouver des chutes vraiment enthousiasmantes, et ce malgré l'énorme potentiel qu'elles recèlent !
Je veux dire que "Bad Moon Rising" et "Infestation" se finissent un peu en queue de boudin et "Into the past" part un peu dans tout les sens, devenant presque un épisode qui aurait franchement mérité une mini série à lui tout seul, histoire de bien plus développer certains aspects...

On est donc globalement content de retrouver du Nexus aussi dynamique et frais, mais on aurait bien envie que la dernière partie soit un chouilla plus claire (rien que la fin montre bien qu'il manque des choses... La postface de Rude venant appuyer inutilement sur les petits conflits qu'il peut y avoir entre Baron et lui, et la nécessité qui l'a poussé à rajouter de lui même des pages...)

Malgré tout, Nexus est actuellement en train de s'installer sous forme de newspaper publiés par Rude lui même. C'est une nouvelle aventure, certes, mais on croise les doigts pour qu'à un moment, on ai aussi droit à de nouveaux comics Nexus, dignes de soi !

En attendant, Rude reste un dessinateur hors du commun et ces planches en sont un parfait exemple !

Vivement la suite...

Par , le