New School

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Ça et là

Genre :

Inclassable

Intimiste

Roman Graphique

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782916207933

Résumé de l'album New School

Danny et son grand frère Luke, sont deux ados américains dont le père est rédacteur en chef d’un magazine consacré aux parcs d’attraction. Intrigué par une annonce parue dans ce magazine, Luke quitte le giron familial pour aller travailler sur le chantier d’un nouveau parc, Clockworld, en construction sur la mystérieuse île de X. Une année s’écoule, et la famille est sans nouvelle de Luke. Danny décide de partir à sa recherche et de rejoindre l’île... Il est accueilli par son frère qui a désormais une petite amie et ne ressemble plus du tout au boy-scout modèle qu’il était. Déstabilisé, Danny tente de convaincre son frère de revenir aux États-Unis. Il découvre un pays étrange, où personne ne parle anglais, et dont les habitants sont sous la coupe de Otis Sharpe, un scientifique mégalomane à l’origine du projet Clockworld (un parc regroupant des attractions historiques animées par des automates).

Par Placido, le 02/07/2014

Notre avis sur l'album New School

Ce qui devrait vous frapper à l'ouverture de New School, la dernière BD de Dash Shaw parue aux éditions Ça et Là, c'est bien sûr l'aspect graphique. New School détonne et impressionne avant tout grâce aux coups de marqueurs et aux couleurs imposantes de l'auteur. Cela se ressent même physiquement, tellement l'odeur du livre (débordant d'encre) est particulièrement forte. Et c'est un fait, la force de cette bande dessinée se retrouve surtout dans son inventivité et sa richesse graphique.

Pourtant, le scénario n'est pas tellement délaissé. Dash Shaw développe dans ce livre quelques thèmes qui lui sont cher (car déjà traités dans ses précédents livres, tel Bottomless Belly Button) : la famille et ici particulièrement la fratrie (Danny vouant un culte total à son grand frère Luke et bien sûr les choses changeront), l'adolescence et la prise de conscience de l'âge adulte, les étranges sentiments d'expatrié (une autre langues, un autre mode de vie, des mœurs différentes)... La vie avec son frère sur une île complètement nouvelle éloigne bien loin notre héros de sa vie américaine, avec les parents.

L'histoire telle qu'elle nous est raconté déroute forcément un peu. Avec une économie de dialogues, très simples, des scènes sans intérêt narratif particulier, dont on ne comprend pas tout... On peut mettre un certain temps à s'attacher aux personnages et à rentrer dans l'histoire. La légère persévérance sera bien évidemment récompensée, tellement Dash Shaw arrive à donner du souffle sur la deuxième partie du livre. Il y a un moment où le scénario décolle, part en vrille et ça devient génial. Oui, génial, car à ce moment là, les expérimentations graphiques - qui collent d'ailleurs idéalement avec le petit côté SF - sont elles aussi en plein crescendo. Et il en ressort un vrai plaisir de lecture.

Un roman graphique où on en prend plein les yeux.

Par , le