NEW CHERBOURG STORIES #2 2/2 Dans le ventre de Lala Bama

voir la série NEW CHERBOURG STORIES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Blueman

Genre :

Fantastique

Science Fiction

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782970126119

Résumé de l'album 2/2 Dans le ventre de Lala Bama

Bien décidée à garder secrète l'alliance passée avec une communauté de scientifiques Grondins, un peuple d'être aquatiques, la ville de Cherbourg reçoit la visite d'un ministre venu inspecter l'étrange baleine poilue retrouvée récemment sur la plage de Querqueville. Pendant ce temps là, la collaboration avec les grondins a permis à la ville de récupérer un puissant cicatrisant…

Par Fredgri, le 09/09/2019

Notre avis sur l'album 2/2 Dans le ventre de Lala Bama

Dans le précédent volume, les agents de New Cherbourg avaient réussi à récupérer des documents secrets qu'on avait tenté de leur dérober. Ces documents révélaient l'existence d'un traité d'amitié entre la ville et un groupe d'êtres aquatiques appelés Grondins !

Dans ce second épisode, nous en apprenons davantage sur ce peuple et sur leur première rencontre avec les hommes de la surface. Du coup, l'aspect purement "espionnage" passe quelque peu en arrière plan, Pierre Gabus et Romuald Reutimann continuant de développer leurs personnages tout en consolidant le background !
Et c'est un peu sous cet angle que ce premier diptyque prend tout son sens. Ces deux épisodes sont vraiment là pour poser l'univers en laissant deviner les multiples autres possibilités qui peuvent ensuite se développer à partir de cette ville fantasmée. Il suffit de voir les quelques illustrations additionnelles qui filtrent jusque là pour bien se rendre compte que pour l'instant nous n'avons fait qu'effleurer la surface (ces illustrations intégreront une exposition à venir, de plus grande ampleur, en novembre !)… Beaucoup de choses en devenir donc et le sentiment d'entrer tranquillement dans un monde bourré de potentiel !

Malgré tout, les auteurs nous entraînent habilement dans un récit particulièrement prenant. Nous retrouvons toute la folie de leur imaginaire, cette façon de mêler le réel au fantastique, de nous emporter dans une sorte de doux délire enthousiasmant et communicatif…

Croisons donc les doigts pour voir arriver un jour ou l'autre la version album qui permettra d'ouvrir la série à un lectorat qui n'est pas forcément normand…

Par , le

Les albums de la série NEW CHERBOURG STORIES

Nos interviews liées

Entretien avec Romuald Reutimann et Pierre Gabus

Interview menée par Fred et Aubert par mail, en février 2012.

Sceneario.com : Avant d'aborder la deuxième saison, parlons un peu de la première, ou tout du moins de la réédition en 4 albums chez les Humanos. On avait l'impression que l'aventure Cité 14 s'était arrêtée définitivement avec la sortie du coffret chez Paquet... Peut-être une question de vente... Alors que vous aviez de la matière pour continuer, visiblement. Comment s'est profilée la transition entre Paquet et les Humanos ? Romuald Reutimann : En effet, la seconde saison qui était bel et bien prévue, n’est pas parue à cause de ventes insuffisantes. Par chance, le projet a intéressé les Humanos qui ont négocié avec Paquet la reprise de la série. Sceneario.com : Cette première version était marquée par un rythme de parution, un format, un nombre de page très particulier [...]

Lire la suite ›

Romuald REUTIMAN

Sceneario.com : Romuald, tu es l’auteur de Ulice le Lapin et de Valbert. Peux-tu nous parler un peu plus de toi ?
Romuald Reutimann : J’ai commencé ma carrière chez Paquet il y a 3 ans, avec Valbert et Ulice en effet, avec un troisième tome qui sortira prochainement. Je suis arrivé par hasard dans la BD. J’ai toujours aimé ça, et un jour en rencontrant des copains qui faisaient de la BD dans des fanzines, j’ai rencontré un scénariste et on proposé quelque chose aux éditeurs…

Sceneario.com : Tu es arrivé chez Paquet directement, c’est le seul avec qui tu avais pris contact ?
Romuald Reutimann : Non, on a envoyé plusieurs courriers, à plusieurs éditeurs, et c’est avec Paquet qu’on a signé.

Sceneario.com : Ulice le Lapin est une série assez particulière car elle s’adresse à un public très jeune, comment est-ce que ce type d’album est perçu ?
Romuald Reutimann : Il y a à mon avis un problème de visibilité, mais les gens qui l’on lu ont bien apprécié, hélas il est passé à coté de plein de monde sans être vu [...]

Lire la suite ›