NEVADA #1 L'étoile solitaire

voir la série NEVADA
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Aventure

Polar

Western

Sortie :
ISBN : 9782413010593

Résumé de l'album L'étoile solitaire

Nevada Marquez travaille pour cette nouvelle industrie qui semble avoir du succès : le cinéma, à Hollywood. Il a pour mission de remettre dans le droit chemin certains acteurs et actrices, des stars qui n'en font qu'à leur tête.
Sa patronne, Louise Hathaway, lui demande de retrouver une de ses stars du western : l'Etoile Solitaire, parti en baroud au Mexique, en plein tournage, avec un de ses amis alcooliques. Nevada se rend à Tijuana ou il apprend que les deux compères ont fréquenté une boite de nuit où se presse aussi la pègre locale. L'affaire commence à se compliquer pour Marquez...

Par Berthold, le 29/03/2019

Notre avis sur l'album L'étoile solitaire

Nevada est la nouvelle série du duo Duval & Pécau, les scénaristes de Jour J et de Wonderball. D'ailleurs, ils y retrouvent leur compère, Colin Wilson.

Le titre rend bien. Là, le lecteur pense qu'il va avoir droit à un bon western. Sans en être vraiment un, Nevada en a quand même le gout.
Cet album est un bon récit d'aventures, mais aussi un bon polar. Les scénaristes nous présentent Nevada Marquez, un aventurier qui travaille pour une firme hollywoodienne et dont le travail consiste à ramener les "brebis égarés", ces stars qui s'échappent pour faire la fête, entre autres et qui en oublient de revenir pour le tournage de leur film.
Duval & Pecau ne nous en devoilent pas trop sur lui. Nous comprenons qu'il a un passé chargé, qu'un lien l'unit à sa patronne… Le personnage a du charisme, le décor est intéressant. On a même droit à quelques bandidos et des policiers corrompus, de la téquila et quelques belles señoritas. De quoi nous mettre dans l'ambiance.
Et comme Tout bon western, on croise quelques amérindiens, on a même droit à un duel. Il y a de la bagarre et quelques bons moments de gunfights. L'intrigue est prenante et passionnante, avec ce qu'il faut d'humour.

Qui de mieux que Colin Wilson pour mettre en image ce genre de récit ? C'est toujours un plaisir d'admirer son talent. Ici encore, il nous fait regretter de ne pas l'avoir vu plus souvent sur la série La Jeunesse de Blueberry. De magnifiques décors, une belle atmosphère de western et les couleurs de Fernandez apportent beaucoup de cette chaleur particulière au Mexique, dans les ambiances incroyables.

Ce premier tome de Nevada est une bien belle surprise. Un album qui divertit, qui dépayse et qui nous fait revivre les grandes heures du western hollywoodien. Un excellent récit d'aventure, avec les surprises et les rebondissements qui vont bien !
Très fortement recommandé.

 

Par , le

Les albums de la série NEVADA

Nos interviews liées

Fred Duval, Jean Pierre Pécau

Rencontre avec Fred Duval et Jean Pierre Pécau qui nous présentent l'Inspecteur Spadaccini


Interviewer : Olivier
Images et Son : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›