NEURO #18 Un jeune déraciné

voir la série NEURO
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Ado

Fantastique

Manga

Sortie :
ISBN : 9782723480246

Résumé de l'album Un jeune déraciné

 
Neuro est ressorti complètement vidé de son énergie du combat qu’il a livré contre Terra. Il doit donc rester assis sans bouger dans un fauteuil depuis lequel il peut cependant suivre Yakô dans ce qu’elle fait ; notamment dans les aventures qui la mettront avec Shinogu et Sasazuka (fraîchement mis au parfum à propos de qui est réellement Neuro) face à Vijaya de la Nouvelle Lignée, le "petit avorton" croisé jadis et qui est devenu un assassin au service de Six...
 

Par Sylvestre, le 16/11/2011

Notre avis sur l'album Un jeune déraciné

 
On est, avec ce tome 18 de la série Neuro, en plein dans ce que l’on pourrait appeler le "cycle Six", du nom de l’ennemi suprême du moment. Six est un personnage désireux d’anéantir jusqu’au dernier humain, ce qui fait de lui le méchant avec un grand M par excellence ! Il a en tout cas déjà envoyé un premier assassin, puis Terra, ensuite. Ça fait deux. Avec le nom qu’il porte, on pourrait penser de Six qu’il en enverra cinq avant de s’y coller lui-même ; c’est classique dans les manga de combats ou de compétition : on affronte d’abord des "petites frappes" avant d’avoir face à soi celui dont on savait qu’il sera au final l’ultime rival !!! Cette petite hypothèse mathématico-logique se vérifiera-t-elle ? On le verra par la suite, mais quoi qu’il en soit, c’est un troisième chien de garde de Six qui est sollicité cette fois, et c’est Vijaya, un jeune garçon qu’on a déjà croisé par le passé ("l’avorton") et dont il nous sera rappelé quelques frasques par différents flashbacks. Un garçon qui était plutôt contraire, au départ, à ce qu’il est devenu : un adversaire sérieux pour nos héros ! Un personnage apte pour le scénario à apporter du nouveau au niveau de ses pouvoirs, de sa force, de ses effets, etc, etc... Face à ce sérieux rival, nos héros, eux, malgré les enjeux et les risques pris au cours de leurs aventures, gardent au contraire toujours un petit côté boute-en-train tendant à rendre sympathique leur petite équipe – voir par exemple le très puéril coup du gâteau "tarte à la crème" et les riposte de Neuro...

Un tome bien dans la (Nouvelle ?!) lignée des précédents que ce soit au niveau du rythme, du côté récréatif et du graphisme. Qui aime Neuro le suive, donc... Et Six n’a qu’à bien se tenir !
 

Par , le

Les albums de la série NEURO