NEIGE FONDATION #2 L'écharneur

voir la série NEIGE FONDATION
Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Anticipation

Drame

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782723472364

Résumé de l'album L'écharneur

Dans cette Europe, plongée dans un hiver moyenâgeux, où le mal d'Orion se répand comme la peste, menaçant l'humanité d'extinction tout comme le fit en son temps la pandémie de peste noire, l'avenir de l'homme repose sur un sérum détenu par le clan de l'Hospitalerie.
Mais ce sérum est en train de muter et va à très court terme perdre toute efficacité. Seule solution, retrouver le biologiste qui serait capable de rétablir le dosage. Malheureusement, cet homme à quitté l'hospitalerie pour se réfugier dans Zone-Paris. Une expédition est montée pour partir à sa recherche.

Par Olivier, le 27/11/2011

Notre avis sur l'album L'écharneur

Le mal d'Orion, affection abominable et monstrueuse, qui transforme les êtres humains en zombies cannibales pourrait être sur le point remporter la victoire et d'amener les humains d'Europe vers l'extinction. Le stock de sérum mutant, il sera inefficace sous quinze jours. Lenton doit partir à la recherche de son frère, biologiste de génie qui avait quitté l'Hospitalerie suite au suicide de sa femme dont il rendait Lenton responsable.
Alors que nombre de dangers guettent les membres de cette expédition, hors-clans, crève-la-panse, horde de loups, un danger plus insidieux et mortel les guette, parmi leurs membres, un traitre à la solde de l'Echarneur s'est introduit.
Arrivés aux portes de Paris, l'équipe menée par Lenton décide d'emprunter un ancien tracé de chemin de fer afin d'éviter de traverser la ceinture banlieue, au risque de tomber sur les Gaspards, créatures souterraines qui se nourrissent de chair humaine.
Lenton et son groupe ne sont certes pas partis pour un piquenique et leur entreprise aura bien des répercussions au-delà de cette mission.
Si l'humanité est en péril, c'est une histoire familiale qui sert de liant au scénario, tout autant que les sentiments de haine et de vengeance qui animent les protagonistes et qui apporte de la densité à l'histoire

Nos deux co-scénaristes, fusionnent un scénario d'aventure avec une fable humaniste, car, c'est bien de la science dont il est question depuis le premier titre de la série et des risques de la manipulation des virus et plus généralement de tout ce qui tend à contraindre la nature.
Même les objectifs les plus louables peuvent virer au cauchemar et la frontière peut être ténue entre le bien et le mal entre la découverte salvatrice et le mal funeste.
Un scénario qui est d'une fluidité merveilleuse, l'art des deux coscénaristes, Didier Convard et Eric Adam est tout entier dans cette gestion de l'action et des rebondissements qui entretiennent le rythme dense de l'aventure tout en distillant un soupçon d'écologie et de respect de la nature.

Parfaitement soutenu par le dessin de Didier Poli qui nous offre une superbe vision de Paris vu des toits de Notre Dame, un Paris dévasté, ville fantôme sous la neige dont on devine qu'elle assourdit tous les bruits
Poli a décidément le chic pour placer la caméra et rendre par son dessin une ambiance post apocalyptique crédible. Un récit rythmé par de brutales accélérations où monte l'adrénaline en de violents combats et des instants plus calmes en apparence mais où toute la tension qui anime les acteurs est presque palpable.

Il est vrai que depuis le lancement de la série Neige en 1987, les récits sur un univers post apocalyptique, que ce soit en bande dessinée ou au cinéma, se sont multipliés avec plus ou moins de bonheur. L'impression de déjà vu est donc parfois à la limite de la persistance rétinienne, mais l'univers de Convard et Adam est une mécanique bien rodée, pensée dans son intégralité et qui fonctionne très bien.

Par , le

Les albums de la série NEIGE FONDATION

Nos interviews liées

Entretien avec Didier Convard

Sceneario.com : Nous sommes dans la série des Gardiens du sang, avec le Triangle secret et I.N.RI., doit on parler de saga ou de feuilleton?
Didier Convard : C'est vraiment un feuilleton, depuis le Triangle secret qui est né d'un roman que j'avais écrit il y a une vingtaine d'années et que je n'avais jamais publié.
Sceneario.com : Il a été publié depuis. Didier Convard : Tout à fait, il a été publié depuis, mais je l'ai revisité car la bande dessinée est intervenue entre temps, j'ai du changer quelques axes d'écriture. Ce roman, je l'avais fait lire à Jacques Glénat et c'est lui qui a eu l'idée de l'adaptation en bande dessinée. J'avais un roman de 700 pages, le travail était titanesque. Il y avait plusieurs flashbacks dans le roman, il y en a beaucoup que j'ai traduit dans le triangle secret en quatorze ou quinze pages et puis, il y avait un gros qui était I [...]

Lire la suite ›

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

Didier Convard

Sceneario.com: Concernant le Triangle Secret, vous avez réalisé 7 tomes, un one-shot, une deuxième saison est apparue avec INRI qui se terminera avec la sortie du 4° tome en avril prochain, y aura t-il une 3° saison?
Didier Convard: Oui. La troisième saison se rapprochera du Triangle Secret, puisqu'elle se passera du coté des Gardiens du Sang. Le Triangle Secret et INRI raconte l'histoire du coté du Christ, l' histoire des Héritiers du Christ, mais quand j'ai écrit le Triangle Secret il y a une vingtaine d'années, sachant qu'il est sorti en Bande Dessinée qu'en avril 2000, j'avais fait un énorme travail composé de plusieurs chapitres: Le triangle Secret avec INRI qui était dans le triangle Secret, une sorte de flashback du Triangle Secret. Lorsque j'ai adapté le Triangle Secret en Bande Dessinée je me suis aperçu que je n'avais pas assez de place, en accord avec les dessinateurs et l'éditeur, on c'est dit qu'on allait se donner le temps de travailler ensuite sur INRI [...]

Lire la suite ›