NAUTILUS #1 Le théatre des ombres

voir la série NAUTILUS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Aventure

Espionnage

Historique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782344023259

Résumé de l'album Le théatre des ombres

Fin du XIXème siècle. Kimball O'Hara est d'origine irlandaise, il a été elevé en Inde ou il est devenu le protégé d'un colonel britannique. Il est désormais un agent des services secrets britanniques, l'un des meilleurs éléments. En 1899, à Bombay, la vie de Kimball prend une nouvelle tournure... Alors qu'il suit un agent russe, dont la piste le conduit à bord d'un paquebot du gouvernement anglais, une bombe explose. Les dégats sont importants, la coque du navire est brisée et de nombreuses personnalités trouvent la mort. O'hara devient le coupable idéal, il est maintenant pourchassé par les forces de l'ordre. S'il veut revoir son fils, il va devoir prouver son innocence. Des documents secrets sont restés à bord du bateau qui se trouve au fond de la baie. Il n'y a eu qu'un seul homme qui a pu aller aussi profond, un certain Nemo, c'etait il y a dix ans. Aujourd'hui, il a disparu de la surface de la Terre. On le dit terré sur un île mysterieuse, mais il en fut délogé. Une rumeur court à son sujet, il serait prisonnier des russes, quelque part en Siberie. 
Nemo est le seul à savoir où se trouve le Nautilus, son sous-marin. Kimball n'a pas d'autres choix que de le retrouver et de le libérer pour pouvoir acceder au Nautilus, le seul moyen pour lui d'aller au fond de la baie et récupérer ces papiers qui prouveront son innocence...

Par Berthold, le 08/04/2021

Notre avis sur l'album Le théatre des ombres

Nautilus est la nouvelle série imaginée par Mathieu Mariolle. Un bel hommage à l'œuvre de Jules Verne.

Nautilus est une sorte de suite à 20 000 lieux sous les mers et à L'île mysterieuse. Nous faisons connaissance avec le personnage principal, Kimball O'Hara, agent secret, qui se retrouve accusé d'être l'auteur d'un attentat à la bombe. Sa seule preuve se trouve à bord et l'épave est dorénavant au fin fond de la baie. Sa seule solution : le Nautilus, et son célèbre capitaine : Nemo.
C'est à une belle aventure que nous convie Mariolle avec du suspense, de l'action, des poursuites, des rebondissements et des surprises qui nous font passer un très bon moment. Nous ne nous ennuyons pas une seule seconde. Le moment tant attendu est la rencontre entre Kimball et Nemo, nous ne sommes pas déçus. C'est très bien écrit, on retrouve l'esprit Jules Verne et son sens du feuilleton. Le scénariste nous gate vraiment avec ce premier tome.

L'autre surprise vient du talent énorme de Guenaël Grabowski qui nous en met plein les yeux avec son sens du rythme et son découpage. C'est parfois spectaculaire et je sens que dès le second tome, il va en remettre une couche. Le tout est superbement mis en couleurs par Denis Béchu.

Ce premier tome est une grosse surprise que je ne peux que vous recommander.
N'hésitez pas à remonter à bord du Nautilus pour une nouvelle grande aventure extraordinaire.

Par , le

Les albums de la série NAUTILUS

Nos interviews liées

Smoke City

SCENEARIO.COM : Bonjour Benjamin et Mathieu. Trois ans après la sortie du premier tome de Smoke City, sort le tome 2 .Qu’est ce qui a fait que cela a pris du temps pour arriver au bout de ce tome ?
Mathieu MARIOLLE : Beaucoup d’événements personnels et beaucoup de boulot. La principale raison, c’est que la Bd n’est pas l’occupation première de Benjamin. Entre designs de film, couvertures de romans, designs de jeux vidéo, il est très occupé et demandé. Malheureusement, Smoke City a pris du temps, mais on a bien pu le peaufiner. Benjamin CARRE : C’est vrai que trois ans c’est bien long quand on se place du coté des lecteurs. Un tome un pointe le bout de son nez, et puis… plus rien ? Ah si, pouf trois ans après, le tome 2 débarque comme sortit d’un vieux souvenir presque effacé ! Mais il y a un paramètre qui n’est pas pris en compte quand on présente les choses de ce point de vue : le premier tome ne s’est pas fait en vingt secondes [...]

Lire la suite ›

Mathieu Mariolle et Benjamin Carré pour Smoke City

Sceneario.com : Bonjour. Alors, vous voilà arrivés au bout d’une longue tournée de dédicaces ?
Mathieu Mariolle : Oui et c’était de très bons moments. Smoke City a été bien reçu partout et nous avons rencontré des lecteurs enthousiastes. Mais nous ne sommes pas mécontents d’avoir fini car ces séances s’ajoutent à notre travail quotidien. Cela nous éloigne aussi un peu de nos familles bien qu’une grande partie des rencontres avec le public se soit faites dans la région parisienne, donc chez nous. Sceneario.com : Comment en êtes-vous venus à travailler ensemble ?
Mathieu Mariolle : J’avais acheté le collectif Vampires (Carabas) et j’ai pris une claque énorme en découvrant le travail de Benjamin. Il dessinait des choses que j’avais en tête [...]

Lire la suite ›