NATACHA #16 L'ange Blond

voir la série NATACHA
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

MARSU PRODUCTIONS

Genre :

Aventure

Polar

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782908462449

Résumé de l'album L'ange Blond

Natacha profite d'une longue escale, entre deux vols, pour retrouver une amie, Betty, championne d'arts martiaux. Cette dernière transporte avec elle une mallette contenant des bijoux, mais deux malfrats réussissent à le lui voler. Betty, Natacha et Walter partent donc à la poursuite des voleurs, mettant ainsi les pieds dans une affaire d'espionnage assez dangereuse...

Par Fredgri, le 01/06/2014

Notre avis sur l'album L'ange Blond

Un peu dans le même style d'ambiance que le précédent album cette nouvelle aventure de Natacha, scénarisée par le grand Tillieux lui même (un vieux projet qui date de 77), nous entraîne en pleine ambiance action/espionnage/polar. Car ça ne s'arrête pas une seconde. Entre les multiples rebondissements du scénario et le rythme endiablé, le lecteur se laisse happer par cet album captivant.

Il faut dire que Tillieux connait très bien son affaire, même si ici il y a un cadre plus léger, cela reste une intrigue très riche et passionnante !
Natacha s'affiche donc définitivement comme une vraie aventurière qui n'hésite pas à se lancer dans l'action, quitte à affronter comme ici des espions et des malfrats très dangereux. Elle est toujours assistée par son collègue Walter le gaffeur, perpétuel amoureux frustré, mais on retrouve aussi son amie Betty qui fait monter d'un cran l'action de cet album tout en doublant le capital charme et sexy de l'album. Car elle non plus n'hésite pas à s'afficher en petite tenue, à arborer des vêtements ultra moulants.
Double héroïne, double plaisir !

C'est de plus assez étonnant de voir comment les scénaristes de cette génération arrivaient à faire tenir un scénario aussi dense en seulement 44 pages, tout en prenant le temps aussi de développer légèrement les situations, de digresser un chouilla... Bref, une belle leçon de narration, loin des canons décompressés actuels !

De son côté, Walthery fournit un très agréable travail, ponctuant, comme à son habitude mille et une petites références à ses amis (ici Raoul Cauvin, Lucien De Gieter et Vittorio Leonardo), aux héros de BD (Spirou, Blondin et Cirage etc.). C'est efficace et très agréable. Il n'y a guère que cette séquence onirique, en plein milieu de l'album, qui s'étale sur 7 pages, qui fait l'effet d'un cheveux sur la langue. Que vient-elle faire ici, si ce n'est pour servir de prétexte au dessinateur pour s'éclater et redessiner tout les personnages BD qui lui plaisent ! Bon, cela reste très joli, d'autant que Natacha apparait dans une tenue affriolante, alors bon, on peut tout pardonner dans ces moments là !

Au final, on obtient un très sympathique album, bien dans la tradition de la série, avec une héroïne toujours pleine de charme ! Du plaisir tout simplement !

Par , le

Les albums de la série NATACHA

Nos interviews liées

Georges Van Linthout

Sceneario.com: Georges Van Linthout, bonjour, et merci d'être parmi nous. Pour aider les lecteurs qui ne te connaissent pas, je vais te présenter un peu : Tu es Dessinateur, Scénariste, Décorateur, Styliste, euh... polyvalent ?

Georges Van Linthout: J'ai 44 ans, 4 enfants de 20, 18, 16 et 12 ans (un garçon, une fille, un garçon, une fille). Je vis en Belgique, dans le village de Cheratte où je suis né, c'est un village qui se situe près de la ville de Liége et qui fait partie de la commune européenne la plus au nord où on parle encore le français, elle se trouve effectivement à 9 kilomètres de la frontière hollandaise. Je vis dans une maison entourée de vergers menacés par la spéculation immobilière. J'ai la chance de vivre dans un cul-de-sac, ça protège de la circulation et du bruit. Les décors de ce village sont en grosse partie ceux que l'on retrouve dans « La nuit du lièvre ». Comme mon nom ne l'indique pas, je suis belge francophone. d'origine lointaine flamande [...]

Lire la suite ›