NASH #6 Dreamland

voir la série NASH
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Sortie :
ISBN : 2840557029

Résumé de l'album Dreamland

Audrey, la fille de Nash, a disparu depuis déjà 6 mois de la base militaire où elle était retenue. Son père n'a toujours pas baissé les bras et est convaincu qu'il pourra la retouver en se rendant à Dreamland. Mais ce lieu sacré pour les Dollies recelle de de nombreux pièges. Y pénétrer est suicidaire.

Par Aub, le NC

Notre avis sur l'album Dreamland

L'intrigue de Nash est complexe, trop peut-être. Ce sixième tome nous emmène vers la "terre promise" des Dollies, ces femmes-objets qui ont commencé à se libérer au tome précédent, et si Nash retrouve sa fille à la tête de ces rebelles, on ne sait toujours pas quel est le but des uns et des autres et le lien entre la fille de Nash et les Dollies rebelles, le rôle des luddites, comment la forêt a pu muter à ce point, ... Attendons le tome 7 en epérant avoir quelques réponses ..

Par , le

Ce tome 6 laisse une étrange impression à tous les niveaux.

Côté récit, comme cela était amorcé dans "Le petit Peuple", il s'oriente plus vers les Dollies elles-mêmes. Pécau pose clairement la question de l'émancipation des Dollies, autrement dit et plus simplement : quand peut-on être considéré comme faisant partie d'une famille zoologique et quand est-on une simple machine.

J'ai bien aimé les différents "évolutions" des Dollies : il y a celles qui restent des objets au service de la population, celles qui s'émancipent, comme Norma Baker dans "Le petit peuple", et celles qui ont choisi la liberté à part entière, en tant que nouvelle race : les Ménades.

L'histoire est donc clairement centrée sur elles, moins sur Nash et Audrey, même si elles vont être un lien entre le père et la fille.

Fatalement, quand on a adoré la première trilogie (comme moi : o)), on est un peu perdu, on trouve que le récit à moins de saveur.

Toutefois, l'armée cherche a détruire les Ménades, et du coup se met en place un savant piège pour contrer le petit Peuple qui accapare le lecteur : qui est l'espion qui va réussir à pénétrer le territoire sacré des Ménades ? L'armée va-t-elle réussir son coup ?

Comme il y a un coup de théâtre à la fin qui vaut son pesant de cacahuètes, ça vaut quand même largement le coup de le lire.
Petit et étrange bémol sur les dessins de Damour : ils s'affinent énormément dans ce tome, mais paradoxalement, j'aime un peu moins. Cependant, il faut reconnaître que si son trait un peu "grossier" (sans être péjoratif) allait parfaitement à la première trilogie, c'est aussi le cas de ce trait plus fin, plus précis qui se marie bien avec le "grand air" de la jungle amazonienne.

Un bon cru au final donc.

Par , le

Les albums de la série NASH

Nos interviews liées

Fred Duval, Jean Pierre Pécau

Rencontre avec Fred Duval et Jean Pierre Pécau qui nous présentent l'Inspecteur Spadaccini


Interviewer : Olivier
Images et Son : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Sébastien Damour

Sceneario.com: Sébastien Damour, comment êtes-vous arrivé sur se 7° tome de Pandora Box?
Damour: Je suis arrivé le dernier sur la Série Pandora Box par l'entremise de Roland Pignault qui m'avait contacté courant 2003 en me disant qu'il restait un album à faire, l'auteur pressenti s'étant décommandé. Connaissant Sébastien Gnaegig, en charge de la collection Empreinte(s) à l'époque, j'étais le dernier auteur "recruté" par ce dernier. Je me mis à la réalisation de l'album courant 2005, ayant auparavant le Nash tome 9 à réaliser.

Sceneario.com:Avez-vous pu tout de même choisir l‚un des album à dessiner de cette série?
Damour: Arrivant bon petit dernier, il n'y avait plus le choix. Je me suis vu proposer le septième album de la série, "La Colère", traitant du thème des armes bactériologiques, thème qui me convenait bien d'ailleurs [...]

Lire la suite ›

DAMOUR

SCENEARIO.COM: Pouvez vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas?
DAMOUR:
Je m'appelle Sébastien TESSIER, 30 ans, mon pseudo est DAMOUR, nom de jeune fille de ma mère, nom qui a une grande importance à mes yeux.
je suis dessinateur de BD depuis 6 ans sur la série Nash chez Delcourt (7 tomes parus) et un tome du Silence de la Terre dans la Transgenèse paru aux Humanoides associés.

SCENEARIO.COM:Comment avez vous démaré sur le pojet de Nash?
DAMOUR:
Grâce à Didier Crisse (merci encore Didier !), j'ai rencontré à Angoulème en 1994 Fred Blanchard, Olivier Vatine et Guy Delcourt qui ont été intéressés par mon graphisme. Ils m'ont ensuite mis en contact avec Jean-Pierre Pécau qui a retravaillé et largement enrichi l'embryon de scénario que j'avais à l'origine.la maturation du premier tome fut lente, il y eut beaucoup de mises au point et finalement le tome 1 sortit en février 1997 [...]

Lire la suite ›