NARCOS #3 Mexico'n carne

voir la série NARCOS
Dessinateur :


Scénaristes :



Éditions :

LE LOMBARD

Collection :

Troisième vague

Genre :

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782803631049

Résumé de l'album Mexico'n carne

Les agents Enrico Riva, de la DEA, et Matthew Deadrick, un spécialiste de l'infiltration, se retrouvent lors de la cérémonie d'enterrement de Jasper Blythe. Ils font le point sur la mission Pastor lorsqu'à un moment, Riva reconnait un homme qui se tient en retrait. Pour lui, il s'agirait de l'assassin de Blythe. Riva et Deadrick se lancent à sa poursuite. Alors que l'agent de la DEA est mis hors d'état de nuire, Deadrick arrive à mettre en joue le fuyard. Il s'agit de Cyrus Faust, un de ceux qui font partie des Magnificent Ten et qui sont recherchés par la DEA. Il leur dit qu'il n'est pour rien dans la mort de Blythe, c'était son ami. Il commence à leur raconter une histoire...

 

Par Berthold, le 17/02/2013

Notre avis sur l'album Mexico'n carne

J'aime beaucoup ce genre de thriller.
La série Narcos a commencé doucement avec un tome 1 qui nous présentait les personnages principaux, qui posait l'intrigue et qui au final, était très séduisant en nous donnant l'envie de poursuivre la lecture. Le tome 2 trouvait le bon rythme, avec un thriller à l'action débridée. On attendit donc la fin de cette trilogie avec impatience.

Mexico'n carne arrive à point pour découvrir le fin mot de cette enquête menée par un spécialiste de l'infiltration et un agent de la DEA.
Ce tome 3 nous amène notre lot de rebondissements et de réponses à cette intrigue construite et menée de main de maîtres par Herzet et Orville, les deux scénaristes.
Dans ce tome, ils savent éviter les codes classiques du genres.
J'ai trouvé très bon le final d'ailleurs. J'avais un peu peur d'être déçu, mais en fait non. En y repensant, je pense qu'ils ont fait le meilleur choix.
Herzet et Orville s'imposent avec Narcos parmi les auteurs du genre. Il y a pas à dire : ils ont su poser les bases d'une excellente série en nous présentant un nouveau style dans le genre "buddy movie".

Liotti signe de son côté un excellent travail graphique. Son boulot est propre et efficace. Son style donne des personnages intéressants. Il est très efficace dans les scènes d'action (nous avons droit à une bonne poursuite automobile) et même lors des scènes de parlote, il arrive à ce que le lecteur ne s'ennuie pas une seconde en nous donnant quelques scènes "chocs" !

Mexico'n carne (mention spéciale aussi pour ce titre assez percutant) est une bonne surprise qui conclut un triptyque bien conçu que les amateurs de thriller sauront apprécier !

 

Par , le

Les albums de la série NARCOS

Nos interviews liées

DUELLISTE tome 1

DUELLISTE T1, L'INTERVIEW D'EMMANUEL HERZET

Le Lombard : Pourquoi avoir choisi l’époque du Roi Soleil ?
EMMANUEL HERZET: En tant qu’historien, je suis curieux de toutes les périodes. Je reste à l’affût d’anecdotes qui pourraient servir de base à un récit. La période du règne de Louis XIV est vraiment très riche à de nombreux points de vue : politique, militaire, social… C’est vraiment une charnière dans la conception de la royauté, dans la perception de l’image du royaume de France à l’extérieur. Louis XIV, lui-même, est une figure historique fascinante, bien plus complexe que l’image souvent « réductrice » de Roi Soleil. Il y a Versailles et les fastes bien sûr mais c’était un fameux coco aux appétits multiples. Louis XIV est aussi entouré de personnages forts et brillants qui pourraient jouer plus tard un rôle dans la série [...]

Lire la suite ›