NANAMI #1 Le théatre du vent

voir la série NANAMI
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Collection :

Cosmo

Genre :

Esotérique

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 2871298769

Résumé de l'album Le théatre du vent

Nanami est une jeune collégienne un chouilla mal dans sa peau, alors le jour où elle découvre l'étrange "Livre invisible" elle n'a qu'une idée en tête, retrouver son propriétaire et lui rendre. Elle découvre ainsi le théâtre du vent, son directeur propose à la jeune fille d'intégrer dans le rôle principal sa dernière pièce...
Nanami se lance donc dans l'aventure.

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Le théatre du vent

Sur le même style de modèle que les mangas qui foisonnent par-ci par-là "Nanami" présente une jeune fille confrontée à une très étrange aventure, une aventure qui va lui faire rencontrer un groupe de jeunes collégiens marginaux, puis un monde où elle va pouvoir s'extérioriser et être plus comme elle voudrait être ! Donc rien de bien nouveau là-dedans ! Mais au-dela de ce genre d'approche, Nanami est un album vraiment très agréable à lire. Certes, c'est très stéréotypé mais qu'importe, le ton est à la fois très léger et plein d'une tension très bien sentie.
Mais ce qui m'a vraiment bien accroché c'est les dessins de Nauriel, déjà très maîtrisés, chaque planche, chaque personnage transpire le naturel, sonne juste et c'est vraiment un plaisir de regarder ces figures qui se glissent entre chaque plan !
Un album assez épais de 79 planches plus un carnet de croquis superbe (pour juste 12,50 €) qui se lit d'une traite, une petite gourmandise très agréable !

Par , le

Les albums de la série NANAMI

Nos interviews liées

Rencontre avec Amélie Sarn

Un entretien avec Amélie Sarn.


Interviewer : Berthold
Image & Son Mathieu & Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Corbeyran nous parle d'Irina

Sceneario.com : Pourquoi le choix d’Irina ?
Eric Corbeyran : J’adore les filles qui portent des flingues. J’ai quelques héroïnes dans ce goût-là, des filles dangereuses, comme dans le Chant des Stryges où l’héroïne est une tueuse professionnelle, ou dans le Régulateur où les personnages principaux sont deux nanas. Donc le choix s’est naturellement porté sur cette tueuse.
Sceneario.com :
Eric Corbeyran : C’est facile, on a tendance à croire que trop de contraintes nuisent alors que c’est le contraire, c’est plus facile, j’aime les contraintes. J’ai adapté Assassin’s Creed, et il y avait beaucoup de contraintes, alors ici c’était de la « rigolade ».

J’avais toute liberté pour créer le personnage. Dans XIII on la voit tuer, c’est un comportement de tueuse stéréotypé [...]

Lire la suite ›

Eric Corbeyran et Brice Bingono pour Pavillon Noir chez Soleil

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Eric CORBEYRAN : C'est Jean Wacquet (de chez Soleil) qui nous a mis en contact. A l'époque Brice n'habitait pas loin de Bordeaux, nous nous sommes donc rencontrés "pour de vrai". Le courant est passé tout de suite...

Sceneario.com : Eric, qu'avez vous apprécié chez Brice pour avoir envie de travailler avec lui ?
Eric CORBEYRAN : D'abord, j'ai vu quelques uns de ses anciens travaux, des pages de bd mais aussi des illus. Ca a été très positif tout de suite. Le déclic s'est produit et la machine s'est mise en marche dans ma tête. Ensuite, j'ai rencontré le bonhomme et il m'a plu d'emblée. Après, je n'ai cessé d'être enthousiasmé par les planches de Pavillon noir. Chaque livraison était un petit événement tant son trait est énergique et attachant [...]

Lire la suite ›