MUSEUM #1 Volume 1

voir la série MUSEUM
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PIKA

Genre :

Manga

Polar

Seinen

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782811619893

Résumé de l'album Volume 1

Alors que sa femme vient de le quitter avec leur jeune fils, le lieutenant de police Sawamura est appelé en plein jour de congé par son collègue, le sergent Nishino. Ce dernier estime que la situation est suffisamment inhabituelle pour déranger son supérieur.

Il faut dire que la scène de crime est insoutenable. Il s’agit d’une femme qui a été dévorée vivante par des chiens. Un message parlant de « sanction de la pâtée pour chien » est trouvé sur place. Voilà qui intrigue les enquêteurs.

Mais très vite un nouveau meurtre est découvert. Il s’agit d’un homme, coupé en morceau, portant le message « sanction pour comprendre la souffrance de sa mère ». Plus aucun doute n’est possible, un tueur en série sévit dans la ville. Les policiers tentent donc de trouver le point commun entre les deux victimes.

Par Legoffe, le 16/07/2017

Notre avis sur l'album Volume 1

C’est un sombre polar que nous proposent les éditions Pika. Ryosuke Tomoe imagine, en effet, une affaire de tueur en série au profil aussi inquiétant qu’original. L’homme se cache derrière un masque de grenouille et ne sort que sous un imperméable, lorsqu’il pleut, d’où le sous-titre de la BD : « killing in the rain ».

L’auteur développe habilement son intrigue, qu’il baigne d’une ambiance pesante et angoissante. Les crimes vont s’enchaîner et aboutir à une explication inattendue mais tout à fait crédible. Le mangaka évite néanmoins de partir dans l’inconnu et s’appuie sur des ingrédients déjà éprouvés dans d’autres histoires du même type. On retrouve ainsi un flic perturbé par ses problèmes familiaux, un adjoint qui jouent les « bleus » et qui voient en son chef une référence…

Néanmoins, cela fait sens dès que le récit progresse. Rien n’est laissé au hasard dans le déroulé de l’histoire, ni dans le profil des personnages.

Le livre n’est évidemment pas à mettre entre toutes les mains. Certaines scènes sont dures et sanglantes, même si Tomoe n’en abuse pas, misant clairement sur d’autres aspects pour se démarquer.

Côté dessin, l’auteur joue un certain réalisme. Cela ne fait qu’accentuer l’effet visuel « choc » des crimes, renforçant l’effroi du lecteur. Tout comme les policiers, vous devrez avoir le coeur solide pour suivre ce thriller vraiment captivant ! De plus, bonne nouvelle, la série est prévue en seulement trois tomes. Vous connaîtrez donc la conclusion de l’affaire dès le mois d’octobre.

Par , le

Les albums de la série MUSEUM