MOREA #3 Le feu du temps

voir la série MOREA
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Sortie :
ISBN : 2845654855

Résumé de l'album Le feu du temps

Droguée, Moréa a été enlevée et emmenée sur une station orbitale lunaire. Inutile de chercher bien loin pour deviner que les Anges sont à l’origine du rapt !
Ces derniers, au contraire des Dragons, ont une vie limitée. Le but des expériences qu’ils mènent sur Moréa est de découvrir comment les Dragons ont modifié leur patrimoine génétique jusqu’à devenir immortels.
Sur Terre, les agents des Anges annoncent la mort officielle de Moréa, via les autorités américaines, pour couvrir sa disparition. Ceci déclenche une lutte de pouvoir entre Théo et Grégoire, dont Lara pourrait bien être l’arbitre.
De son côté, Terkio, réfutant la mort de sa protégée, décide de se rendre discrètement sur la station.

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Le feu du temps

Ah ! je l’attendais avec impatience ce tome 3 ! Je dois avouer que je ne suis pas du tout déçu !

D’abord, les intrigues se multiplient : d’un côté, les manœuvres de Grégoire pour s’arroger le pouvoir à la tête de la DWC ; l’opposition de Théo et Lara en arbitre qui sait jouer de ses charmes... et la présence plus appuyée de Jeeves, le majordome, petit Higgins du 21e siècle, apporte une touche britannique pleine d’humour à ce tome!

On en apprend aussi un peu plus sur le combat que se livre Anges et Dragons. Ou plutôt, les premiers sont un peu plus présents dans ce tome. On découvre Immaros, qui a l’air d’être un sacré ponte chez les Anges et pas commode pour un sou. Ça s’emballe, ça s’emballe !

Beaucoup d’action au menu donc, comme d’habitude, mais comme je le disais, Arleston et Latil multiplient encore les intrigues, en mettant en scène de nouveaux personnages au Zimbabwe. Que va-t-il s'y passer? Ont-ils un lien avec Moréa? Peut-être sont-ce des Anges ou des Dragons?
C’est qu’ils savent appâter le lecteur, en tout cas les bougres ! et nous font miroiter de belles promesses pour la suite !

Côté dessin, c’est toujours du solide avec Labrosse au pinceau (Warf !Warf ! je m’en lasse jamais de ce bon mot ! : o)). Jolis proportions (je parle pas que des filles !), très belles couleurs de Didier Arpin, les décors eux aussi sont réussis et riches !
Alàlà ! Et dire qu’il faut patienter maintenant pour avoir la suite !…

Par , le

Les albums de la série MOREA

Nos interviews liées

A l'occasion des 20 ans de Lanfeust, un bel entretien avec Christophe Arleston

sceneario.com : Christophe, bonjour, nous fêtons les 20 ans de Lanfeust, cela représente 70 albums parus durant ces 20 ans. 
Christophe Arleston : Avec uniquement le monde de Troy on doit effectivement être dans ces eaux-là. Sceneario.com : Cela représente trois albums par an 
Christophe Arleston : Je ne fais pas vraiment de statistiques sur ma production Il y a eu des années ou les parutions ont été plus nombreuses, des années où il y en a eu moins, en fonction des dessinateurs qui pouvaient travailler en parallèle mais on arrive quand même à 70 bouquins. sceneario.com : Il y a juste un cas particulier, les Gnomes de Troy qui sont des gags en une page alors que toutes les autres séries de l’univers de Troy sont des récits complets. 
Christophe Arleston : En fait, les Gnomes sont nés dans Lanfeust Mag parce que la tradition des gags en une page permet d’animer le journal par rapport à la simple prépublication habituelle, traditionnelle d’albums [...]

Lire la suite ›

Thierry Labrosse pour le premier tome de Ab Irato

Sceneario.com : Bonjour Thierry. C’est la première fois que vous répondez à une interview pour Sceneario, alors du coup pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? Quel est votre parcours ?
Thierry Labrosse : En France, je suis connu pour avoir été le dessinateur de la série Moréa scénarisée par Christophe Arleston et Dominique Latil. Je suis par ailleurs illustrateur de métier. Pendant longtemps j'ai travaillé dans le milieu de la publicité ici à Montréal au Canada ainsi que dans celui du dessin animé avant d'arriver à la BD en Europe. Aujourd'hui, je fais à l'occasion de la peinture et j'aime en particulier peindre et dessiner les femmes. En gros, je pratique mon métier depuis 20 ans déjà. Je vous invite à découvrir mon site (www.thierrylabrosse.com) pour mieux voir l'ensemble de mon parcours [...]

Lire la suite ›

Dominique LATIL

Sceneario.com: Peux tu te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas ?
Dominique Latil: Heu, Ben, je m'appelle Dominique Latil, je suis scénariste et rédacteur en chef adjoint de Lanfeust Mag, je vis à Aix-en-Provence où je travaille à l'atelier Gottferdom et j'aime faire des mots fléchés

Sceneario.com: Quel a été ton parcours professionnel ?
Dominique Latil: J'ai rencontré Christophe Arleston en 1995. Il cherchait un collaborateur pour travailler avec lui sur une nouvelle série dont il avait déjà posé les bases, "Mycroft Inquistor" (avec Jack Manini au dessin). Après quelques bières, il m'a demandé de faire un essai qui lui a paru concluant et nous nous sommes lancés dans l'écriture du premier tome. Comme il appréciait mon travail, il m'a présenté à quelques jeunes qui venaient le voir pour faire de la BD et avoir une opinion professionnelle. C'est ainsi que j'ai rencontré Franck Biancarelli, Philippe Pellet et Jean-Marc Ponce presque coup sur coup et que nous avons travaillé ensemble, coachés par Arleston qui nous conseillait et nous a appuyé auprès de Soleil [...]

Lire la suite ›