Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KAZE

Genre :

Ado

Fantastique

Manga

Sortie :
ISBN : 9782820302489

Résumé de l'album Tome 5

 
Les phares d’une voiture ont déchiré la nuit. Quand elle s’est arrêtée, à la hauteur de Elf, en est sortie Eins qui voulait en finir avec elle. Un combat s’est alors engagé entre les deux, et Elf n’a pas eu le dessus. Fort heureusement pour elle, Kamiya Masakage est intervenu et lui a prêté main forte. Mais Eins a été rappelée par ses commanditaires, et elle a quitté les lieux, laissant Elf sauve...

Kamiya Masakage a pu donner des nouvelles des enfants à Elf et à Iori et Kaguya qui l’accompagnaient : ils étaient en vie ! Seulement, Karasawa avait décidé d’en sacrifier sur l’autel de ses expériences purificatrices pour se venger des humains et pour que le Mondlicht retrouve sa force...

Les enfants avaient absolument besoin qu’on leur porte secours... Quant à Elf et Eins, elles allaient devoir s’affronter à nouveau, jusqu’à ce que la mort choisisse entre elles deux celle qui survivrait. Si Elf n’avait pas eu le dessus la fois d’avant, elle avait par contre pu entre temps puiser une force toute particulière dans le sang et l’amour de Kamiya Masakage...
 

Par Sylvestre, le 16/01/2012

Notre avis sur l'album Tome 5

 
Dans cet ultime tome de la série Moonlight soufflent les vents de la vengeance, mettant de l’animation dans les planches et du mouvement dans les vignettes ! Il y a d’abord Karasawa, qui, dans le laboratoire de son université de médecine, est prêt à mettre la touche finale à son projet de système de purification, dusse-t-il pour cela en passer par le sacrifice de jeunes enfants innocents. Et il y a aussi cette double rencontre entre Elf et Eins : une première qui va être stoppée, et une seconde qui va bien avoir lieu et qui va voir les deux adversaires gonflées à bloc par leur motivation et l’ambition qu’elles ont, chacune, de servir leur cause.

Action, stress et contre-la-montre... Puissance et beauté, même, dans cet ultime volume menant à une conclusion bâtie sur les originalités qu’aura montré de bout en bout l’univers de ce manga Moonlight, à force de cyborgs, de pouvoirs fantastiques et de voyages dans le temps...

Le dessin assez light en tire sa clarté et la facilité qu’il a à être parcouru ; ce qui a changé depuis le premier tome, à moins qu’on ait fini par s’y habituer ?! Il n’en est pas pour autant dénué du dynamisme qu’on attend dans des situations comme celles qui sont mises en images dans ce type d’histoires. Les chapitres sont en outre intercalés de dessins "fan service" pleins d’érotisme (jetez un coup d’œil à la première couverture, sous la jaquette, également !) qui ne seront pas pour déplaire aux lecteurs ciblés par ce shônen !!!

C’est la fin d’une histoire. Pas des super meilleures, mais finalement pas mal réalisée. Assez pour être introduite et menée à son terme en un nombre de volumes honnête : une série ni trop courte à en être laissé sur sa faim, ni trop longue à en être lassé.
 

Par , le

Les albums de la série MOONLIGHT