MONSTER #3 511 Kinderheim

voir la série MONSTER
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KANA

Collection :

Big Kana

Sortie :
ISBN : 2871294135

Résumé de l'album 511 Kinderheim

Le Docteur Tenma a rejoint la clandestinité. Alors qu'un madat d'arrêt national a été émis à son encontre, il est toujours à la recherche de Johann.
Obligé de se cacher, son enquête n'est pas des plus simple. Alors qu'il est dans la maison d'un député maire qui vient de se faire assassiner avec sa femme, Tenma découvre un voleur qui lui dit connaître l'assassin.
Tenma se rend alors chez lui, pour en apprendre plus sur Monster.

Par Gdseb, le NC

Notre avis sur l'album 511 Kinderheim

Le rythme ne faiblit pas. Le dessin en noir et blanc est toujours aussi réussi, et rend bien les mouvements.
Le scénario prend dans ce tome une nouvelle dimension, puisque Tenma est maintenant un fugitif (ce qui n'est pas sans rappeler la série télé du même nom). De nouveaux personnages apparaissent, tous différents, renouvelant sans cesse l'intérêt.
Au niveau de l'intrigue générale, elle progresse bien, puisqu'on en apprend un peu plus sur les origines de Johann, qu'il faut rechercher dans l'ex Allemagne de l'Est. Johann y gagne en mystère, en profondeur, et en horreur. On commence à comprendre son modus operandi.
Et surtout, le commissaire Runge prend une vrai carrure d'enquêteur froid et solitaire : fascinant.

Par , le

Ce troisième tome nous fait entrer dans la fuite de tenma et surtout dans le nœud de l'intrigue, cette rumeur de manipulation, que ce mystérieux "Monster" serait un gamin exceptionnel que des adultes ont voulu utiliser... Notre héros rencontre donc aussi le jeune Dieter, un gamin qui a failli aussi tomber dans le piège de ce drole de réseau. C'est le moyen pour Urasawa d'introduire un élément plus stable et attendrissant (même recette que pour ses 20 th Century boys), histoire d'équilibrer la froideur et la tension de Tenma.
Sinon l'histoire progresse vraiment bien, on est complètement pris dans l'enquête et nous découvrons les éléments au fur et à mesure que les protagonistes trouvent les indices et les pistes. Par contre Urasawa a un peu tendance à utiliser trop souvent des ficelles sensationnalistes, vous me direz que c'est le principe du "feuilleton" qui le veut, d'accord mais ce systématisme peut parfois un peu fatiguer !
Néanmoins on est là dans un manga d'exception, à ne pas louper !

Par , le

Les albums de la série MONSTER