Mon copain secret

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Les Editions de la gouttière

Genre :

Intimiste

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782953918267

Résumé de l'album Mon copain secret

Manon est petite, elle a un jumeau Tom, mais comme les autres il ne la croit pas lorsqu'elle dit avoir découvert un éléphant dans son armoire !!!
Cet éléphant c'est son copain secret, celui qui l'écoute et qui va ensuite "régler" le cas de ceux qui embêtent la petite fille. Mais Manon se rend surtout compte que cet éléphant, aussi drôle soit-il n'est en fait qu'un ami imaginaire...

Par Fredgri, le 22/10/2012

Notre avis sur l'album Mon copain secret

J'avais découvert ce duo d'auteurs sur "La grosse bêtise" en 2009, un très beau petit album qui m'avait d'une part beaucoup plu, mais surtout qui avait complètement conquis ma petite fille. Ce qui était tout de même le plus important ! Avec ce "Copain secret" je retrouve la même finesse, la même délicatesse d'écriture, les jeunes protagonistes sont parfaits, ils sonnent justes !
D'autant qu'en lisant ces planches j'ai retrouvé certains moments avec cette jeune lectrice qui me racontait les histoires qu'elle se créait avec ses amis imaginaires. On voit transparaître un éclair de malice dans le regard, on regarde la petite grimace se dessiner quand on fait preuve de scepticisme, mais on comprend bien que quelque part ces histoires répondent à un besoin de confidence, de compréhension, de confiance ! Et sans forcément formuler les choses ainsi Loïc Dauvillier nous entraîne dans ce récit plein de complicité et de douceur, en amenant la petite fille à prendre conscience de tout ça !

Alors, ce qui m'a le plus touché c'est cette impression de retrouver ces moments à soi, dans son univers, avec ses repères. Car très vite s'installe une légère connivence entre le lecteur et cette fillette, comme un secret partagé qu'on se chuchote dans l'oreille. On est ici, dans cette chambre et on voit nous aussi cet éléphant blanc qui rigole, fait des blagues ou taquine Manon. Mais pourquoi les autres ne peuvent-ils le voir, non mais !

Mais tout ceci n'aurait pas fonctionné de la même façon sans le magnifique graphisme de Kokor qui livre ici des planches aériennes, délicates et empreintes de douceur. La fluidité de chaque case m'a charmé et c'est vrai que je me suis laissé prendre au jeu de cette lecture qui se dévore d'une traite, avec régal !

Un petit album très sympathique qui nous permet de retrouver deux auteurs très inspirés, ainsi qu'une petite fille et son copain imaginaire !
Parfait pour une idée cadeau en cette fin d'année !!!

Par , le

Nos interviews liées

KOKOR

Le festival d'Angoulême 2013 a été l'occasion de rencontrer Kokor pour son album Supplément d'âme aux éditions Futuropolis et d'échanger, plus généralement, sur son travail de scénariste et de dessinateur. Interviewer: Melville
Images, son: Olivier et Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Alain Kokor

Sceneario.com : Bonjour Kokor, comment est tu venu à la bande dessinée ?
Kokor Tout gamin, je connaissais la bande dessinée, j'avais lu quelques Pifs , quelques Blek le Rock et puis, quand j'avais une dizaine d'années, on m'a offert un Lucky Luke. Je suis tombé amoureux fou de ce que découvrais à ce moment là.
J'ai commencé à recopier Lucky Luke. Au début, évidement c'est le dessin qui m'a passionné, et je crois que mes personnages ressemblent encore à Lucky Luke, j'ai l'impression que je n'en suis pas tellement sorti.
On évolue, mais Morris reste pour moi La référence, c'est un dessinateur extraordinaire. Les auteurs et les illustrateurs que j'ai découverts après font partie de la même famille.
Avant quand je parlais de cette influence, au tout début, quand j'allais dans des festivals de bande dessinée, et que l'on me demandait quel était mon dessinateur préféré et que je répondais Morris, les gens tournaient la tête, essayaient de changer de conversation [...]

Lire la suite ›

Loïc Dauvillier, un auteur résolument militant

Sceneario.com : Bonjour Loïc. Loic Dauvillier : Salut Sceneario.com: Petite souris grosse bêtise vient de sortir aux éditions de la Gouttière. Comment est née Suzy ? Loic Dauvillier : Suzy est la continuité de mon travail en direction de la jeunesse. Comme pour mes récits adultes, pour écrire, j'observe ce qui se passe autour de moi. L’histoire, Petite souris, grosse bêtise, doit beaucoup à ma fille. Je la regardais un peu vivre sa vie, avec ses difficultés et ses bonheurs d'enfant. Le récit est venu de là. Sceneario.com : Suzy est une petite fille espiègle, charmante et pleine de vie, mais est-ce vraiment une petite fille de son époque ? Loic Dauvillier : Je pense que oui… simplement parce que c'est ma fille et j'espère qu'elle est dans son époque. Plus sérieusement, si tu entends par "de son époque", une enfant qui utilise l'ordinateur, qui joue à la DS et tout ce genre de choses, évidement non [...]

Lire la suite ›

Inès, par Loïc Dauvillier et Jérôme D'Aviau

Sceneario.com : Bonjour Loïc ! Vous vous étiez déjà présenté en quelques lignes, en 2007, à l’occasion d’une interview que vous aviez donnée pour ce même site, alors, histoire de ne pas vous faire redire des choses que l’on sait déjà, pourriez-vous plutôt nous parler du Loïc Dauvillier que vous êtes par rapport à celui que vous étiez à vos débuts d’auteur ?
Loïc Dauvillier : A lire votre question, j’ai la sensation d’être un vieux scénariste ! Pour ma part, j’ai l’impression de débuter... En qualité de personne, je ne pense pas être bien différent. Bien sûr, j’ai dû évoluer, mais je n’ai pas de recul pour faire une analyse et tirer des conclusions. D’un point de vue professionnel, j’ai eu la chance de pouvoir faire des livres [...]

Lire la suite ›

2007, l'année Dauvillier !

Sceneario.com : Bonjour Loïc, tes multiples métiers dans le milieu bédéphile font de toi quelqu’un de surprenant et de passionnant, alors pour ceux qui ne te connaissent pas encore, ( !) peux-tu te présenter ?
Loïc Dauvillier : Passionné par le livre et les techniques d’impression, je crée en 1996 les Editions Charrette. A travers cette structure, je développe avec les auteurs un terrain d’expérimentation et de plaisir. Les Editions Charrette placent l’auteur au centre de la création et je veille à répondre au mieux à leurs attentes.
Sous l’impulsion de Jean-Luc Loyer, je me lance dans l’aventure de l'écriture. En 2004, je travaille avec mon complice Marc Lizano sur le premier opus d’une série jeunesse. Reste à trouver un éditeur pour La Petite Famille, puisque publier mes ouvrages chez Charrette serait trop facile [...]

Lire la suite ›