MISTER MAMMOTH #2 Tome 2/2

voir la série MISTER MAMMOTH
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Futuropolis

Genre :

Fantastique

Polar

Sortie :
ISBN : 9782754832892

Résumé de l'album Tome 2/2

Alors qu'en apparence, Mammoth semble peiner à démêler cette affaire, il rassemble en secret les éléments qui vont lui permettre de confondre celui qui est vraiment derrière toute cette histoire de chantage, de photos… Plus il avance, plus le détective se rapproche de son propre passé…

Par Fredgri, le 22/06/2022

Notre avis sur l'album Tome 2/2

Le premier volume est paru début mars 2022 chez Futuropolis, nous y rencontrions le héros, un détective assez particulier : Mister Mammoth, Physique impressionnant, gueule cassée et taciturne, il semblait avoir du mal à tenir derrière son petit bureau. Pourtant, le client devant lui n'avait qu'éloge sur lui, vantant les mérites de celui qui est réputé pour être le meilleur de sa profession… Toutefois, loin de se complaire dans cette confortable réputation qui pourrait l'enrichir sans effort, Mammoth entretient une image de sobriété, qu'il s'agisse de son bureau riquiqui dans un quartier très populaire ou ses habitudes de solitaire, quand il va passer ses temps libres à construire une étrange tour de pierre… Il n'aime pas la compagnie et il le fait savoir !
Le cadre c'est l’Amérique des années 1970, la criminalité envahit les rues, la pauvreté, bientôt le choc pétrolier de 73 va venir y rajouter une précarité qui va faire boule de neige. Dans ce climat délétère, Mammoth apparait comme une sorte d'ovni qui ne rend de compte à personne. Toutefois, plus il plonge dans cette nouvelle affaire, plus ses souvenirs resurgissent, son enfance, les expériences qu'on lui faites subir…

Matt Kindt nous plonge progressivement dans une histoire en deux volumes (que je conseille de lire en une fois) ou il explore à la fois les rouages d'une histoire à tiroir au multiples pistes et les constituants d'un personnage étrange et énigmatique. Car, autant le premier album pouvait donner l'impression de n'être qu'une intro à peine développée, autant cette conclusion apparait comme parfois plutôt précipitée et un peu vite bouclée, avec un Deus ex Machina qui fait tiquer…
Tout tourne finalement autour de ce « Mister Mammoth » qui symbolise à la perfection tous ces détectives hard-boiled. Son passé, ce lien qui se construit petit à petit avec le présent, ce symbole qui se répète, comme si dans l'ombre du récit principal se dessinait une autre histoire plus intimiste, les origines d'un genre, évoluant au milieu de ses codes, dans une ville générique, archétypale qui baigne dans la brume d'une nuit presque permanente, entre New York et Los Angeles !

On retrouve bien le style de Kindt, cette science pour perdre parfois son lectorat, pour l'entraîner dans des fausses pistes puis, soudainement de retourner le scénario. Cependant, comme je le dis plus haut, il a aussi tendance à s'attarder bien plus sur les mécanismes du récit, sur les indices, les trouvailles narratives que sur les personnages et l'histoire elle-même qui manquent de profondeur, d'émotion.
Oui, tout fonctionne bien et les derniers rebondissements valent vraiment le coup, mais on garde ce sentiment d'être restés en retrait tout du long, d'avoir à peine touché au cœur de l'intrigue. C'est étrange !

Néanmoins, je vous conseille vivement de lire ce diptyque assez curieux !

Par , le

Les albums de la série MISTER MAMMOTH