MISSION OSIRAK #2 Le Raid Impossible

voir la série MISSION OSIRAK
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Aviation

Drame

Historique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782205073683

Résumé de l'album Le Raid Impossible

14 juin 1980. Paris. Hotel Méridien.
Un homme est retrouvé mort. Il s'agit d'un ingénieur égyptien. Il aurait dû quitter l'hôtel l'apres-midi pour partir à Bagdad. Il était sous immunité diplomatique et travaillait pour le gouvernement égyptien. Le général Tikriti, de la Garde Républicaine irakienne, qui est en France pour affaires avec le gouvernement français, vient se rendre compte auprès du commissaire Roussel du meurtre de cet ingénieur. Un agent de police ramène la prostituée qui était avec la victime la veille au soir. Elle raconte ce qu'elle sait et en sortant de l'hôtel, est renversée par une voiture et tuée sur le coup. Le général irakien est rapatrié de force aussi par des agents de son pays, car le Raïs veut le voir toutes affaires cessantes.
A Jérusalem,  le colonel Dov Nathan, qui est de retour en Israël, retrouve son ex, Sarah. Dov est en mission aux USA, à la Hill Air Force Base. Il a appris qu'il se préparait une mission confidentielle. Sarah, qui travaille auprès du Premier ministre, s'offusque qu'il se renseigne auprès d'elle de cette affaire...

 

Par Berthold, le 19/06/2016

Notre avis sur l'album Le Raid Impossible

Le Raid Impossible est la seconde et dernière partie de la bande dessinée Mission Osirak.
Avec ce second tome, les lecteurs vont découvrir comment s'est terminée cette mission de l'armée de l'air israélienne, mission dont le but était de bombarder une centrale nucléaire irakienne, portant le nom d'Osirak, en 1981.

Jean-Claude Bartoll (Antarctica, Insiders...), ancien reporter, nous détaille cette mission parfaitement. Il arrive à mettre en place divers personnages que nous allons retrouver à différents échelons de cette affaire. Et cela, à travers divers endroits du globe, de Paris aux USA, en passant par Israël et l'Irak.
Nous allons croiser plusieurs espions, des agents irakiens, des coups tordus qui vont permettre à cette mission de pouvoir se réaliser, mais surtout de permettre à ce raid aérien de se concrétiser et d'être un bel exploit, au final.
Le scénariste fait monter la pression, jusqu'à la faire exploser dans la dernière page avec cette attaque incroyable. Il arrive à entretenir un suspense hors pair. Son travail reste remarquable d'un bout à l'autre. Il fallait oser écrire un tel récit et en faire une bande dessinée, exceptionnelle finalement. Cette affaire, cette Mission Osirak, est quelque chose d'assez méconnu, mais reste quand même un raid aérien assez impressionnant.
Bartoll a réussi à nous conter, quasiment, tout l'historique au sujet de cette mission. Des départs politiques jusqu'ai point culminant que sera l'attaque aérienne de ces quatre F-16. Nous avons assisté à diverses entourloupes au niveau politique et espionnage, mais aussi, à l'entrainement de ces pilotes israéliens sur ces F-16 qui se faisaient connaitre à cette période.
Je dirais que pour le coup, Jean-Claude Bartoll a réinventé, quelque part,  le thriller à sa façon, en le faisant façon journalisme. Et cela marche ! De plus, il nous permet de lire aussi un récit sur une belle action militaire.

Le premier tome fut illustré par Ramon Ant-Man Rosanas. Ce second est l'oeuvre de Luc Brahy, bien connu des amateurs grâce à la série Les Champs d'Azur, Imago Mundi, Insiders Genesis entre autres.
Ici, il arrive à garder une certaine cohérence avec le travail de Rosanas.  Et son expérience permet de donner un certain rythme à ce thriller. Il réussit à ce que le lecteur soit embarqué dans cette affaire, sans qu'il n'ait à avoir une baisse de rythme tout au long de sa lecture. Les scènes aériennes sont des plus impressionnantes.

Mission Osirak est une excellente lecture. C'est un thriller, un documentaire qui nous montre les rouages de certaines actions de l'ombre comme par exemple, ici, d'assister à la naissance et à la réalisation de cette incroyable action aérienne que les Israéliens ont menée avec succès, contre l'Irak, en 1981.
Un beau documentaire, un bon reportage, un bon thriller qui est aussi un très bon divertissement.

A lire sans hésiter. A noter aussi qu'un pack promotion avec les deux tomes est disponible.

 

Par , le

Les albums de la série MISSION OSIRAK

Nos interviews liées

Interview de Luc Brahy

Sceneario.com : Bonjour Luc. Avant toute chose, peux tu te présenter et nous conter ton parcours avant d’arrivée dans le monde la bande dessinée ?
Luc Brahy : J’ai eu plusieurs trajectoires dans mon parcours… on va dire que j’ai eu mon premier album de BD entre les mains a deux ans et demi (c’etait Tintin au Tibet et je l’ai dechiré)… je me sens en dette envers la BD depuis ce temps là.
Sceneario.com : Ta carrière débute avec Zoltan, je crois bien. Puis, tu te lances dans la série Imago Mundi. Quels souvenirs gardes-tu de cette période ?
Luc Brahy : Mon tout premier album était NEW YORK DRINK, une auto edition dans un style proche de MUNOZ ET SAMPAYO… c’est du collector, ca. Puis oui, ZOLTAN avec dejà Frank Giroud, suivi d’Imago mundi, de Climax et de tout le reste… [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Jean-Claude Bartoll

Sceneario.com : Bonjour Jean-Claude. L’une de tes actualités à venir est la sortie de ta nouvelle série Mossad Opérations Spéciales dans une nouvelle collection chez Jungle. Mais avant de nous en parler, peux tu te présenter à nos lecteurs ? Nous conter ton parcours ?
Jean-Claude Bartoll : Avec plaisir. Je dirais que je me définis comme un « scénariste d'investigation ». En effet, j'ai une double formation juridique et journalistique. Pendant des années j'ai été « grand reporter » TV pour des agences de presse internationales et j'ai sillonné notre planète avec une caméra sur l'épaule. J'ai ensuite réalisé des documentaires et des séries de dessins animés pour France 3, Disney Channel et la RAI. C'est à cette occasion que j'ai commencé à mélanger la « fiction » et la « réalité » puis je suis entré en contact avec Dargaud et c'est ainsi qu'est née ma première série de bandes dessinées « Insiders » qui m'a permis de m'épanouir en mélangeant mes expériences passées et un goût prononcé pour la géopolitique…
Sceneario [...]

Lire la suite ›