Missing

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Collection :

KSTR

Genre :

Drame

Policier

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782203003699

Résumé de l'album Missing

 
Ted Toole, un homme à la personnalité difficilement saisissable, a été mis en garde-à-vue suite à un contrôle policier : le véhicule qu’il conduisait était une voiture volée, et, dans le coffre, une couverture pleine de sang a été découverte.

Joe et Franck, les deux flics qui l'ont arrêté, vont l’interroger puis le mettre en cellule en attendant les résultats de l’analyse du sang. Voir si c’est du sang de chien, comme l’affirme Toole...

Mais le lendemain, lorsque des agents du F.B.I. débarqueront pour questionner Joe, celui-ci, surpris, apprendra que son collègue a disparu, depuis, emmenant avec lui Ted Toole !

Franck s’est en effet persuadé que Toole est le pédophile qui a éliminé sa petite Emmy et il compte bien en avoir le cœur net et se faisant guider par lui sur les lieux du drame.
 

Par Sbuoro, le NC

Notre avis sur l'album Missing

 
L’aventure se passe aux Etats-Unis. C’est pourquoi le titre de cette bande dessinée qui devait s’appeler au départ Emmy est un mot anglais. Un simple mot, sobre : Missing. C’est un titre qui sonne comme Shining, et effectivement, sur près de 130 planches, cette BD va s’avérer être un haletant thriller qui rappellera aux lecteurs des ambiances comme celles qu’affectionne Stephen King, mais aussi celles qu’on aura pu trouver dans des films comme Fargo, Hitcher, Sailor et Lula, voire même Hostel... Et j’en passe.

Cette histoire est racontée de manière très efficace. La bascule entre les différentes scènes et l’équilibre entre présent et flashbacks sont très bien gérés. Le dessin de Will Argunas est de plus très réussi (on se le confirme plus on avance dans la lecture) et son trait nerveux ajoute au stress qui plane. Les dessins d'enfants, intercalaires entre les scènes, ajoutent au dramatique et enfin, les petits bonus en fin de volume sont très appréciables. 

Vraiment, Missing est une excellente surprise. Bien différent d’autres titres que propose la collection KSTR, il confirme que ce nouveau label va être fournisseur de bandes dessinées à surveiller de très près !
 

Par , le

Nos interviews liées

Entretien avec Will Argunas et Marie Moinard

Interview réalisée par melville en janvier 2012 à l’occasion de la réedition de Bleu(s) de Will Argunas chez Des Ronds dans l’O

WILL ARGUNAS Sceneario.com : Bleu(s) traite de la maltraitance des enfants, que représente le choix de cette thématique pour vous ?
Will Argunas : L’envie de parler des plus faibles, d’un épisode de mon enfance (chute dans un couloir et coma bref à l’école), de compenser avec un truc chaleureux (mes rapports avec mes parents, et surtout mon père, pour m’avoir toujours soutenu dans ce choix difficile d’auteur bd). Quand j’ai écrit et dessiné Bleu(s), je vivais à Paris dans une studette, et j’étais caissier chez Ed pour vivre. Je venais de passer 3 ans sur un projet bd d’héroic fantasy, qui n’a jamais abouti (je ne pense pas être fait pour ce type de récit de toute façon), et de cet échec est né Bleu(s) [...]

Lire la suite ›

L'HOMME SQUELETTE par Tony HILLERMAN & Will Argunas

Sceneario.com : Bonjour Will ! Le mois d'avril prochain, sort ton dernier album, L'homme squelette, issu d'un roman de Tony Hillerman et édité chez Casterman. Qu'est-ce qui t'a poussé à adapter cet auteur et pourquoi avoir choisi l'un des derniers romans de la saga policière qu'il ait écrit liée à la police tribale Navajo? Est-ce une volonté personnelle ou plutôt conduite par ton éditeur ?
Will Argunas : Disons que ça faisait quelque temps que je n’avais pas lu de roman paru chez Rivages, bien qu’étant un grand lecteur de polar, tout genre et tout éditeur confondu. Après avoir rencontré Laetitia Lehmann à BDBOUM en Novembre 2009, et avoir appris que je pouvais proposer un projet, alors que jusque là c’était quand même une collection réservée aux « grands », je me suis mis en quête de titres [...]

Lire la suite ›

Will ARGUNAS fait son jeu avec Black Jake

Sceneario.com : Bonjour Will ! En guise de mise en bouche, pourrais-tu nous expliquer ce qui t'a poussé à faire de la BD ?
Will Argunas : Comme beaucoup de personnes qui ont une idée très précise de ce qu’ils veulent faire "plus tard", j’ai toujours voulu être dessinateur de bd. Et avec le temps, l’énergie, la "foi", le travail, c’est devenu bien réel. A l’époque, je ne distinguais pas encore les enjeux que cela représente bien sûr. Et, si finalement je suis maintenant auteur de BD (j’écris mes propres histoires), c’est tout simplement par ce que j’ai des choses à dire, à exprimer, à exécuter. Sceneario.com : Quels sentiments ressens-tu en voyant tes ouvrages publiés à grande échelle chez un éditeur de renom ?
Will Argunas : C’est une grande fierté, un honneur, et déjà une belle récompense de mon parcours puisque j’ai commencé chez les petites éditions Triskel (qui n’existent plus aujourd’hui) à l’époque où j’étais caissier de supermarché [...]

Lire la suite ›