MISS DEEPLANE #1 Tomber les masques

voir la série MISS DEEPLANE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CLAIR DE LUNE

Genre :

Humour

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782353255245

Résumé de l'album Tomber les masques

Néa n’est pas une belle jeune femme comme les autres. Sous le pseudonyme de "Miss Deeplane", elle est rapidement devenue la star des geeks à travers le monde.
Il y a quelques mois, Néa était l’invitée d’un grand talk show, et elle avait décidé de faire une annonce qui allait faire l’effet d’une bombe : elle est bisexuelle !
Une grande étape dans sa vie de femme, mais qui ne représente que bien peu de choses face à la recherche de ses origines, car Néa pense qu'elle a été adoptée.
L’héroïne, en plein doute, ne soupçonne pas que de l’autre côté de la ville, un fan terriblement déçu et, avouons le, particulièrement homophobe, compte bien régler ses comptes avec Miss Deeplane.

Par Matt, le 20/05/2013

Notre avis sur l'album Tomber les masques

Après avoir baladé Tessa aux 4 coins de la galaxie, et avoir signé au passage quelques autres séries aux fortunes diverses, Louis revient sur le devant de la scène avec Miss Deeplane, une charmante héroïne à la chevelure rousse et aux formes plantureuses. La première chose qui frappera le lecteur, c'est la ressemblance entre Néa et Tessa, mais bien malin qui pourrait deviner que Miss Deeplane est en réalité sa "cousine" ainée, puisqu'elle fut imaginée par Louis il y a de cela 14 ans pour feu le magazine "Dixième Planète".

Louis, accompagné aux couleurs de sa compagne à la ville Véronique Daviet, livre ici une bande dessinée de science fiction complètement barrée, aussi surréaliste que particulièrement fouillée, tant les références qui y sont disséminées prolifèrent.
Le concept de départ semble assez simple : un comics à la française mettant en scène une héroïne douée d'un tas de super pouvoirs dénommée "Miss Deeplane", que tous les geeks de la planète adulent parfois jusqu'à l'aveuglement et l'exagération, et faisant d'elle leur mascotte. Mais même si la bd ne manque pas d'action et de scènes pour le moins "légères" qui incitent à ne pas laisser cette bd entre les mains de vos chères têtes blondes, cette nouvelle publication ne saurait se résumer à une simple jolie pépé cognant du super-vilain.

C'est bien là le tour de force du scénario que nous propose Louis, car la BD tourne véritablement autour de la personnalité de Néa et ce pour deux raisons principales : sa bisexualité assumée et affichée, et la recherche de ses origines et de ses véritables parents biologiques.
L'album traite ainsi sans le moindre tabou et de la façon la plus décomplexée qui soit des thèmes importants qui sont chers à l'auteur comme la sexualité, l'homophobie, la vie privée, l'acceptation de soi et des autres...
Autant de thèmes d'actualité et de société en ce lendemain de promulgation du Mariage pour tous en France.

Miss Deeplane donne encore une fois l'occasion à Louis d'y insérer de très nombreuses références : Comics, personnages de BD, personnes de la vie réelle (en commençant par lui-même, représenté dans sa plus pure vérité), librairie BD... L'album devient un véritable jeu de pistes à part entière où le moindre détail a son importance.

Vous l'aurez donc compris, pour le lecteur peu enclin à effectuer une véritable lecture en profondeur, Miss Deeplane ne sera perçue que comme une BD de SF déjantée un peu "olé-olé". Pour celui qui au contraire saura lire entre les lignes, il y découvrira une BD véritablement personnelle, une véritable ode à la différence, à l'acceptation de soi et au respect de l'autre.

 

 

Par , le

Les albums de la série MISS DEEPLANE

Nos interviews liées

Interview de Louis, auteur prolifique !

Sceneario.com : Bonjour Louis, et merci de prendre de ton temps pour répondre une
 nouvelle fois à nos questions, pour le plus grand bonheur des
 scénearionautes. Ca tombe bien, car ton actualité est semble t-il bien chargée !
Louis : Salut Matt et merci pour l’invit’ ! Sceneario.com : Louis, on va commencer si tu le veux bien par ton actualité 
immédiate, avec la sortie d’Aurore Montréal, le sixième et avant
-dernier tome de ta série Tessa, éditée par Soleil.
Louis : Avec plaisir ;) Sceneario.com : Ce tome est sans conteste le plus loufoque de la série. Qu’est-ce qui a guidé ce choix d’un album si léger, peut-être au détriment de l’intrigue de la série ?
Louis : Alors, c’est une question qu’il faudrait poser conjointement à Nico Mitric, vu qu’il est le cerveau sur Tessa, et moi les bras, mais je pense que c’est pour avoir une « respiration », avant le final [...]

Lire la suite ›

Interview de Louis...

  Sceneario.com : Bonjour Louis. Alors cette fois-ci, tu fais des infidélités à la petite Tessa et aux 42 A.I. ?!? Tu changes d’univers et te retrouves dans la galaxie Kookaburra... Comment t’es-tu retrouvé sur ce projet ?

Louis
: Bonjour ! En fait, On m’a proposé de bosser sur un Kooka U dès le tome 2 de Tessa. J’ai refusé à plusieurs reprises, n’ayant pas lu la série mère. J’ai donc attendu la sortie du tome 5 et là, j’ai tout lu d’un coup. Nico Mitric venait de reprendre la direction de collection sur la série, et il me tannait pour que j’en fasse un.

Ayant fait mon 42 au scénario et au dessin, je lui ai dit que j’étais ok, à condition de pouvoir faire le scénario [...]

Lire la suite ›

Louis pour Tessa

Sceneario.com : Bonjour Louis, nous sommes toujours heureux de t’accueillir sur Sceneario et plus encore dans le cadre du Meilleur Scénar' du mois.

Ce qui devrait frapper les lecteurs dans ce tome 4, c’est le changement du costume qu’arbore Tessa habituellement. Il devient beaucoup plus « design ». Tessa deviendrait-elle victime de la mode (rires) ?

Louis :
Ah ah ah ! Oui ! Tessa a presque 16 ans, et elle aime donc bien être au top niveau fringues ! Mais attention, elle ne "change" pas de costume ! C’est le même... qu’elle modifie à son goût ! Ca a son importance, car ce costume est important ! Cf. le tome 3…

Sceneario.com :  Tessa dispose désormais de son spin-off et ô surprise, tu es non seulement aux commandes du dessin mais aussi du scénario ! Cela traduit-il de ta part une volonté de t’investir encore davantage dans l’univers Tessa ? Le fait de faire les deux comporte-t-il des avantages, des inconvénients? Va-t-on te voir prochainement en co-scénariste sur la série mère, ou préfères-tu la laisser aux soins de Nicolas Mitric ?
Louis :
Non non, sur Tessa, je file toutes mes idées et remarques à Nico, et c’est lui qui développe Tessa sur le long terme [...]

Lire la suite ›

LOUIS

SCENEARIO :Bonjour Louis, Tessa tome 3 vient de sortir. Un peu plus d’un an sépare sa sortie du tome 1. C’est un exploit, non ?
LOUIS :Exploit je ne sais pas, mais c’est vrai qu’on ne chôme pas !! ha ha ha

SCENEARIO : Quand prends-tu tes vacances ?
LOUIS : Et bien pour être honnète, je n’en ai pas pris du début du tome 1 au bouclage du tome 3. J’ai pris 10 jours depuis, et là je suis de nouveau à fond ;)

SCENEARIO:Te sens-tu plus à l’aise avec les personnages ?
LOUIS : Yop, c’est clair !! 
C’est normal, je commence à me sentir à l’aise avec eux, surtout Tessa et Swidz bien sur ! 
De plus, sur le tome 3, je me suis beaucoup documenté niveau anatomie, et j’ai pas mal cherché de visages qui avaient ce que je cherchais depuis le début pour Tessa [...]

Lire la suite ›

Louis... dessinateur de TESSA

SCENEARIO.COM: Bonjour Mister Louis ! Chez Soleil, vient de paraître «Tessa», sur un scénario de Mitric. C’est ta première BD ?
LOUIS: Yep, pas mon premier essai, mais ma première BD.

SCENEARIO.COM: Quel est ton parcours, auparavant ?
LOUIS: Je suis un ancien prof d’éléctrotechnique en LEP. J’ai démissionné voilà bientôt 4 ans. Et ensuite j’ai bossé en pub/presse et comics, avant d’être à fond sur Tessa.

SCENEARIO.COM: Comment en es-tu venu à « Tessa » ?
LOUIS: En rencontrant Nico Mitric.

SCENEARIO.COM: Comment s’est passé cette rencontre ?
LOUIS: Didier Crisse nous avait présenté à Angoulème car on disait à Nico qu’un mec avait un style proche du sien, et moi on me parlait de Mitric sans que je connaisse son travail. Et ça a été rigolo de constater que c’était vrai. Mais nos styles évoluent dans des voies de plus en plus différentes [...]

Lire la suite ›