MINETTOS DESPERADOS #1 Desperados

voir la série MINETTOS DESPERADOS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Sortie :
ISBN : 2877649431

Résumé de l'album Desperados

"La chtouille", "Berthalou", "Razorblade", trois nanas déchainées qui décident de partir récupérer l'or d'un convoi. Malheureusement sur leur route elles vont croiser la chasseuse de prime obsédée par les Minettos : Anastassia Fokoff.
Sur leur chemin elles sèment les balles et les corps à grand renforts de coup de gueule.
Bienvenue chez les Minettos Desperados.

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Desperados

C'est une série trucculente, des personnages taillés dans la pierre la plus dure, des scènes et des répliques à se plier de rire. Le scénario se déroule tranquillement, laissant la place justement à ces dialogues mais aussi a des scènes plus importantes. Quand aux dessins de Cromwell, certes ils sont quand meme loin de ce qu'il fera plus tard sur Anita Bomba mais néanmoins c'est tres beau, ce premier album démontre sa science des ombres et des gueules, art qu'il amenera à son paroxisme plus tard !
Je vous conseille donc ce premier opus complètement déjanté. La folie.

Par , le

Les albums de la série MINETTOS DESPERADOS

Nos interviews liées

Anita Bomba, le retour de l'emmerdeuse

 Un bel entretien avec Cromwell, Catmalou et Josepe lors du festival Quai des Bulles 2014.


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Cromwell

Sceneario.com : Cromwell bonjour, ton dernier album, le dernier des Mohicans a été salué par la critique, peux tu nous parler un peu de sa genèse?
Cromwell  Il y a presque trois ans, Clothilde Wu m'a appelé. Elle sait que je suis assez féru de maquettes, elle voulait donc des conseils et des renseignements. Au cours de la discussion, elle m'a parlé de la collection, du format et des auteurs des titres à venir.
Au départ je n’étais pas vraiment intéressé dans la mesure où les adaptations ne m'ont jamais emballé. Les collections des éditeurs comme Delcourt ou autres collent au texte, elles sont institutionnelles et pas vraiment intéressantes. Lorsque j’ai dit ceci à Clothilde elle m’a répondu que ce projet n’avait rien à voir, car il s’agissait d’adaptations vraiment libres. Cela me semblait déjà un peu plus mystérieux, il y avait des choses à explorer [...]

Lire la suite ›