MILLENAIRE #6 L'orpheline de Catane

voir la série MILLENAIRE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Genre :

Aventure

Fantastique

Historique

Policier

Sortie :
ISBN : 9782731659306

Résumé de l'album L'orpheline de Catane

Répondant à la requête de leur ami Lohki, le chasseur de reliques saxon Raedwald et le massif Arnulf, arrivent en Sicile afin de remettre un manuscrit arabe au baron Knut. L’île n’étant pas encore sûre, ils sont accueillis par le prêtre Odalrik, l’émissaire du souverain qui les conduit, en voiture blindée, au-devant de celui-ci. Durant le trajet, ils sont assaillis par une bande d’anciens esclaves qui se voit, grâce à la force des deux émissaires, mise en déroute. Accueillis par le baron Knut et sa fille adoptive Dalgren, Raedwald remet l’ouvrage mystérieux à ses hôtes non sans en discuter avec ses derniers. Est-ce que celui-ci renfermerait des éléments capitaux qui permettraient d’éradiquer leurs adversaires mahométans ? Odalrik va donc s’atteler à la tâche à tentant de le décrypter. Malheureusement, à peine a-t-il entamé sa tâche qu’il est retrouvé assassiné. Qui peut avoir un intérêt dans ce crime ? Ne porterait-il pas la signature des sinistres sylphes ? Quel rôle, l’envoutante Dalgren, aurait-elle à jouer dans cette sinistre affaire ? Raedwald va tenter de le découvrir.

Par Phibes, le 15/06/2015

Notre avis sur l'album L'orpheline de Catane

Presque 6 ans après la sortie de L’ombre de l’antéchrist, 5ème opus de la saga qui clôturait un premier cycle, Raedwald et son compagnon Arnulf reviennent sur le devant de la scène pour une nouvelle aventure. Richard D. Nolane reste maître de la destinée de ses deux héros et nous propose cette fois-ci, une histoire qui a la particularité de se décliner en un seul volume.

Nous retrouvons donc les ambiances médiévales sur lesquelles les péripéties des deux personnages-clés se fondent. Raedwald et Arnulf, mandatés par leur ami Lokhi, se retrouvent en Sicile afin de remettre un manuscrit arabe bien mystérieux et par ce biais, vont attirer une nouvelle fois la gronde de leurs sournois adversaires.

Ce 6ème épisode reste dans la mouvance des précédents puisqu’il se nourrit pleinement de ce mélange des genres qui a fait la réputation de la série. En effet, reposant sur un fonds historique, le récit bénéficie d’une bonne dose de policier et de fantastique. Aussi, à la faveur de la livraison d’un ouvrage étrange et de l’assassinat d’un traducteur, Richard D. Nolane met en place une intrigue enveloppante dans laquelle Raedwald, chasseur de reliques et aussi fin limier, va une fois de plus faire preuve d’un grand discernement et soulever la présence dissimulée de ces êtres surnaturels, les Sylphes, qu’il a pris l’habitude de combattre.

Sans pour autant remettre en question les fondements de la série et sans faire étalage d’un flot nouveau de rebondissements, le présent récit joue plutôt adroitement sur le rôle des nouveaux personnages comme l’ensorcelante Dalgren à laquelle cette histoire est dédiée. L’on concèdera que celle-ci, dès le départ de l’aventure et jusqu’à la fin, porte une grosse part de mystère qui ne manquera pas d’être délitée à la faveur des investigations du saxon.

Pour ce deuxième cycle, François Milville-Deschêne a laissé sa place de dessinateur (certainement accaparé par son travail sur la série Reconquêtes) au profit de Roberto Viacava, artiste qui a œuvré par ailleurs dans la série Le cinquième évangile (au tome 3) et dans Absolution. Il ne fait aucun doute que son dessin n’est pas celui de son prédécesseur. Pourtant, l’on concèdera que son style, s’il se veut plutôt commun, n’en est pas moins intéressant. Le message de son scénariste est bien porté par le fait que les ambiances médiévalo-fantastiques sont bien campées et que les personnages principaux sont reconnaissables.

Un épisode complet qui se nourrit pleinement du précédent cycle et qui introduit une enquête policière fantastique bien sympathique.

Par , le

Les albums de la série MILLENAIRE