Sur la route d'une War Bride

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Autobiographie

Historique

Sortie :
ISBN : 9782205075748

Résumé de l'album Sur la route d'une War Bride

Julien, sa femme Maud et leur petite fille partent en voyage aux États Unis pour rendre visite à la famille de Maud, et plus particulièrement sa grand-tante Odette. Cette dernière a vécu à Paris pendant la guerre, y a rencontré John, un mécano américain avec qui elle s'est mariée, avant de le suivre dans son pays, d'y rencontrer sa famille et d'y élever ses enfants !

Par Fredgri, le 18/06/2017

Notre avis sur l'album Sur la route d'une War Bride

Le récit commence donc comme une autobiographie ou le scénariste se met en scène, avec sa femme, préparant leur voyage pour retrouver Odette... On découvre alors cette dernière, en 1944, à Paris, jeune serveuse qui plait beaucoup à un soldat américain.
Le cadre est planté, nous allons voyager du passé au présent, suivant à la fois le voyage d'Odette au milieu des autres War Brides, et observant Julien qui a parfois bien du mal à s'habituer à cette famille américaine qu'il ne connait pas !

Et c'est intéressant de glisser d'une ambiance à l'autre comme ça.
L'écriture de Julien Frey est extrêmement fluide, tout l'album se lit d'un même mouvement, assez lent et assez soutenu. Qu'il s'agisse de la jeune Odette qui se laisse séduire par John, qui part seule à bord du bateau qui l'amène aux États Unis, seulement accompagnée par les autres War Brides qui sont sur un petit nuage avant de rencontrer leur nouvelle famille. Ou bien de Julien et Maud qui retrouvent cette famille éloignée, avec qui ils vont passer les deux prochaines semaines. On se laisse entraîner dans ces petites impressions, ces détails du quotidien, un peu "hors du monde" tout de même !
Et progressivement les personnages gagnent en substance, en personnalité, ils deviennent attachants, on peut même s'identifier dans quelques uns de leurs gestes, de leurs mots. Même si je trouve, pour ma part que Julien Frey ne creuse que très peu le font de son récit, qu'il reste trop en surface. Il ne parle pas vraiment de la guerre, de "L'Amérique", de ces "War Brides", cela reste très embryonnaire, même si c'est bourré de charme et assez prenant !

Mais, petit à petit, on se laisse surtout prendre au jeu du graphisme, contemplant la mise en scène très agréable de Lucas Varela qui nous propose ici un album des plus classiques, mais emprunt d'une douceur dans les tons, les teintes, qui nous happe dès les premières cases, jusqu'à la fin !

Un très bel album, presque nonchalant, qui nous fait découvrir un peu de ces histoires de jeunes françaises parties vivre aux Etats Unis, avec leur mari américain !

Par , le