MICHEL VAILLANT #1 Le Grand Défi

voir la série MICHEL VAILLANT
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Jeunesse

Sport

Sortie :
ISBN : 2870980167

Résumé de l'album Le Grand Défi

Le journal américain « New Indian » conteste la valeur des pilotes européens depuis que Fangio a décroché un titre de champion du Monde. Selon eux, aucun homme de la vieille Europe ne serait, par exemple, capable de finir dans les cinq premiers des 500 Miles d’Indianapolis.

Afin de démontrer la véracité de ses propos, le quotidien s’associe au journal « L’Eclair de France » pour organiser ce qu’ils ont baptisé le Grand Défi. L’objectif est de désigner un pilote américain et un autre français lors d’un affrontement sur cinq épreuves fameuses. Les courses seront le Grand Prix d’Argentine, Indianapolis, les 24 heures du Mans, Francorchamps et le Nürburgring.

Les Français désignent Michel Vaillant tandis que les Américains optent pour le célèbre Steve Warson. La lutte va être serrée.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Le Grand Défi

C’est donc dans cet album que commence la légende de Michel Vaillant. Au moment où Jean Graton dessine ses premières cases, se doute-t-il que son héros connaîtra la gloire, et pas seulement sur les podiums des courses ?

Il est en tout cas amusant de se replonger dans ce vieux classique publié en 1957 dans le journal Tintin puis en album en 1959. Le style des dessins est forcément très rétro, tout comme les voitures de l’époque. Les monoplaces ressemblaient alors à de gros cigares à moteur.

En revanche, côté circuits, on constate que les grands classiques sont toujours là aujourd’hui.

Le scénario, lui, est assez simple en apparence puisque l’auteur raconte chacune des cinq courses où s’affrontent les deux pilotes. Il le fait avec force de détails et offre un récit prenant. Il faut dire qu’il n’a pas négligé le côté humain de l’aventure et l’on suit avec intérêt l’évolution des relations de Vaillant et de Warson qui ne se quitteront plus beaucoup à l’avenir.

L’esprit de la BD est aussi d’époque. Il nous apparaît aujourd’hui à la limite du naïf. Mais, finalement, on appréciera cette fraîcheur, cette façon de mettre en avant  ces valeurs que sont l’amitié ou la loyauté. Tant d’années après sa parution, cet album reste très agréable à lire et plaira incontestablement aux amoureux de course automobile, mais pas seulement.

Par , le

Les albums de la série MICHEL VAILLANT