MICHEL VAILLANT (NOUVELLE SAISON) #8 13 jours

voir la série MICHEL VAILLANT (NOUVELLE SAISON)
Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GRATON

Genre :

Aventure

Sport

Sortie :
ISBN : 9791034737123

Résumé de l'album 13 jours

Maintenant qu’il a apporté la preuve que la firme Leader d’Ethan Dasz avait escroqué son frère Jean-Pierre, Michel Vaillant se doit maintenant de redorer le blason de la société familiale. Le jour où il se rend au siège du Groupe Renault pour établir le calendrier de livraison de blocs moteurs, il se voit proposer, suite à un évènement malencontreux, de participer au Grand Prix de France en formule 1. Stupéfait par cette offre, il la refuse au motif qu’il n’est pas au mieux de sa forme et que les treize jours qui restent avant la course ne lui suffiront pas pour s’adapter à la voiture. A l’issue d’une nuit de réflexion, sachant pertinemment que cette opportunité pourrait relancer sa carrière, Michel finit par accepter la proposition. Il s’envole alors pour l’Angleterre afin de subir un entraînement intensif sur le simulateur de la base technique d’Enstone. Est-ce que le petit délai de treize jours sera suffisant pour permettre à Michel Vaillant de participer au Grand Prix et de se refaire un nom ?

Par Phibes, le 12/09/2019

Notre avis sur l'album 13 jours

Avec le tome précédent, les dessous des malversations d’Ethan Diaz vis-à-vis de la Maison Vaillant étant définitivement dévoilés, Michel Vaillant revient enfin dans la course avec les coudées franches. Cette fois-ci, une opportunité de taille lui permet de remonter la pente en participant à une compétition nationale comptant pour le Championnat du Monde de F1, le Grand Prix de France.

Toujours dirigé par la même équipe d’auteurs (Graton/Lapière/Benéteau/Dutreuil), le fameux personnage intemporel se voit faire ici ce qu’il sait faire de mieux à savoir piloter. En effet, exit les histoires de manœuvres frauduleuses, voilà le grand spectacle, celui qui fait vibrer vos oreilles et dont les vapeurs d’essence vous enivrent, qui revient à l’honneur. Aussi, à la faveur d’une circonstance bien utile, Michel Vaillant se doit de concourir à nouveau. Et pour ce faire, un entrainement intensif lui est opposé.

Loin de s’ennuyer une fraction de seconde, on suit la grosse préparation du pilote qui repose sur des activités bien différentes. Les coscénaristes gèrent bien leur récit de façon journalière (ils égrainent les 13 jours) en s’appuyant comme il se doit sur des méthodes d’entraînement réelles (simulateur, gestion de stress…). Bien didactiques, les informations dévoilées suscitent évidemment un gros intérêt.

Par la suite, l’équipée de Michel Vaillant atteint son paroxysme lorsque ce dernier fait enfin, après moult réglages et dispositions techniques de pointe, son entrée sur le circuit. Entre qualifications et course proprement dite, le lecteur ne manquera pas d’être le témoin des incroyables adaptations techniques perpétrées par tout un staff pour augmenter les performances de leur bolide. Le tout se déguste à grande vitesse, portée des découpages particulièrement intenses.

Il va de soi que le travail pictural à quatre mains donne une bien belle vision des tribulations de Michel Vaillant. Versant dans un réalisme quasi-photographique, le dessin fait toujours impression, témoignant une recherche documentaire conséquente. Si les personnages ont leur expressivité, la restitution des F1 et autres engins roulant est des plus redoutables. Vrombissement des moteurs et vitesses de folies sont fort bien restitués et captivent au mieux.

Un épisode toujours aussi brillant et bruyant qui ravira les fans de Michel Vaillant.

Par , le

Excellente idée de la part des auteurs de nous emmener dans l’univers de la F1 moderne. Nous retrouvons ainsi tous les acteurs actuels de la Formule 1, ce qui est très sympa. Voir notre si « ancien » héros affronter Hamilton, Vettel ou Leclerc a quelque chose d’un peu cocasse. L’album est une belle occasion de plonger dans les coulisses de la compétition. Une bonne partie du livre est dédiée à la préparation des pilotes. On découvre le fonctionnement des simulateurs, ainsi que les exercices physiques ou mentaux de ces coureurs hors-normes. C’est vraiment intéressant. Quant au Grand Prix de France, il est raconté de manière efficace. L’action est au rendez-vous et les dessins, précis et réalistes, de Benéteau et Dutreuil servent l’ensemble avec brio. Les fans de course automobiles seront ravis. Notre seul petit regret est que tout ça passe trop vite. L’histoire aurait pu s’étirer sans problème sur deux albums, pour faire perdurer le suspense. Mais ça a le mérite d’ouvrir notre appétit. Nous comptons sur les auteurs pour nous amener à nouveau en Formule 1 dans le prochain volume pour que nous puissions encore plus en profiter !

Par , le

Les albums de la série MICHEL VAILLANT (NOUVELLE SAISON)

Nos interviews liées

Denis LAPIERE pour Peur Géante

Sceneario.com : Bonjour Denis. Ton actualité est la sortie de l’adaptation de La peur géante, l’œuvre de Stefan Wul avec Mathieu Reynes au dessin. Avant d’aborder le sujet, peux tu nous parler de ton parcours ?
Denis LAPIERE : Mon parcours est très simple, j’ai près de 120 albums de BD derrière moi, ainsi que deux long-métrages cinéma et je suis toujours aussi passionné par l’écriture et la narration qu’à mes débuts, peut-être même plus encore. Avant cela, durant mes études de sociologie j’ai été critique BD et cinéma pour un hebdo belge puis j’ai fondé une librairie avec des amis et j’y ai travaillé pendant cinq ans. Enfin, de 2006 à 2011 j’ai été éditeur chez Dupuis (les collections Puceron et Punaise). Sceneario.com : Ce mois-ci, sort La Peur géante [...]

Lire la suite ›