METAL HURLANT #138 Laisse-moi la toucher

voir la série METAL HURLANT

Résumé de l'album Laisse-moi la toucher

4 histoires, une nouvelle et une chronique sous couvertures de tardi !
"The guilt" de Jodo et Hojgaard raconte l'ascension de Bob Bobo, le jeune esclave ailé, sur la planète prison Angkhar. "Vermine" de Blondel (illustré par Anne Rouvin), ou la dernière course d'un homme blessé qui fuit d'étranges insectes charognards. "Rapide eyes movement" de johnson et Vigouroux, l'aventure d'un meurtrier onirique. Les pin up sexy de Beltran. "Second Chances" de MacDonald et Lucas, la fuite de deux marginaux à la recherche d'une épave spatiale et du trésor qu'elle contient. La rubrique "Le mange livres" de Dionnet. Et enfin "Ma grossesse" de Bourhis, ou les angoisses d'un papa qui attend son bébé.

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Laisse-moi la toucher

C'est un bon numéro que ce 138, un numéro qui se dévore des yeux d'abord et ensuite qui se lit très agréablement. L'histoire de Jodo n'est pas trenscendante dans le sens ou désormais il n'arrive plus à sortir de ses thématiques (en plus il nous ressert encore cette tête enflammée redondante qui commencent chacun de ses récits !!!), mais qu'importe, pour le coup, l'histoire est intéressante, (même si l'allusion dans le petit texte introductif, aux Schtroumpf n'est pas évidente du tout !) et les dessins de Hojgaard sont vraiment très bons, bien dans le style américain ! Les récits de Johnson et Mac Donald sont, eux aussi, de purs plaisirs de lecture, ça rappelle vraiment les petits récits courts de la vieille version et rien que pour ça c'est palpitant ! Par contre le dernier récit est complètement décalé, j'en viens vraiment à me demander ce que viennent faire là ces planches ! Rien à voir avec l'ensemble, on se dit que les Humano veulent promouvoir leur collection Tohu Bohu coute que coute, à n'importe quel prix et ça ne fait que renforcer une différence mal placée qui ne peux que desservir l'auteur en fait !
Un très bon numéro en somme.

Par , le

Les albums de la série METAL HURLANT

Nos interviews liées

Julien BLONDEL, du jeu de rôle à la Bande Dessinée...

Sceneario.com: Julien, longue et grosse carrière dans le milieu du jeu de rôle, entre différentes boites et différents postes, comment es-tu arrivé dans le monde de la Bande Dessinée?
Julien BLONDEL: Assez naturellement en fait : à force d’écrire, de développer des univers et d’avancer de projet en projet sans se limiter à un format ou un genre en particulier. Avant la bande dessinée, j’avais déjà beaucoup écrit pour le jeu de rôle et pour la presse, mais j’avais également tâté du game design et du scénario de jeu vidéo, du développement de bibles audiovisuelles, de la gestion de projets, du lancement de collections, de la traduction de jeux : autant de facettes qui m’ont permis d’apprendre mon métier en gravitant dans le milieu de l’édition et en créant des opportunités très différentes [...]

Lire la suite ›