MEN'S LIFE #1 Volume 1

voir la série MEN'S LIFE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PIKA

Genre :

Amour

Manga

Shojo

Sortie :
ISBN : 9782811647780

Résumé de l'album Volume 1

C’est l’heure des vacances d’été. Yûta, qui est interne dans un lycée renommé, fait son retour à la maison. C’est un garçon réputé joyeux, qui tisse facilement des liens avec tout le monde. Le contraire de sa soeur jumelle, Mio, très extravertie.

Mais Mio trouve un frangin plutôt perturbé, qui lui demande une chose à peine croyable : il veut intervertir leurs deux vies afin de rejoindre la fille qu’il aime pour des études en Australie ! Yûta ne veut pas abandonner officiellement ce lycée qui tient tant à coeur à sa mère et il a donc besoin de sa soeur, qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau.

Mio refuse catégoriquement, mais finit par accepter le temps d’un essai. Elle ne sait pas qu’avec la réorganisation de l’établissement, elle va devoir partager sa chambre avec un autre camarade de Yûta, Rin, avec qui il joue dans le même club de volley.

Par Legoffe, le 21/11/2020

Notre avis sur l'album Volume 1

L’auteure de L-DK lance un nouveau shojo avec une histoire d’amour aux leviers pour le moins étonnants. L’approche est moins classique que dans la précédente série de Ayu Watanabe, même si elle est aussi assez improbable, avouons-le ! Le challenge semble, en effet, irréaliste mais, après tout, ce n’est pas forcément important si l’histoire qui en découle est réussie.

Passons donc le cap des préjugés pour voir quelle tournure prend l’aventure. L’esprit s’inscrit très vite dans la pure romance. On aurait pu imaginer aussi un récit teinté de comédie, mais ce n’est pas vraiment le parti pris retenu par l’auteure.

Mio se retrouve donc avec un beau garçon qui doit partager sa chambre et son club de volley. Et ce dernier est d’une bienveillance et d’une délicatesse guère naturelles avec un pote de sport. Mais rien n’est vraiment naturel ici, à commencer par l’attitude de Mio ou le fait qu’elle parvienne à tromper au lycée des gens qu’elle ne connait pas. Un aspect, d’ailleurs, vite éludé par Watanabe qui voulait sans doute éviter de partir sur ce terrain glissant.

Le scénario manque aussi de surprises propices à faire, justement, oublier ces incongruités. Le déroulé s’inscrit dans du pur shojo, avec une héroïne troublée par Rin. Mais il ne se passe pas grand chose de marquant.

Graphiquement, c’est propre et typique de ces romances. Les traits sont fins, agréables. Il aurait juste été bien de mieux différencier les personnages, dont plusieurs se ressemblent (je ne parle pas, bien sûr, de nos jumeaux ;-)).

Il convient maintenant de voir si la série adopte un autre rythme par la suite. Pour l’heure, le manga est agréable, mais il ne va pas révolutionner le genre malgré une situation de départ qui promettait, justement, le contraire.

Par , le

Les albums de la série MEN'S LIFE