Memento Maurice

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Editions du Long Bec

Genre :

Fantastique

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782379380365

Résumé de l'album Memento Maurice

Maurice est un chirurgien assez célèbre, car il assure une émission de radio chaque semaine. Il aime faire rire, avoir le verbe facile, détaché, c'est un cynique ! Cependant, lorsqu'il rencontre la belle Marie qui prétend être la mort réincarnée qui souhaiterait qu'il lui apprenne à faire rire, le médecin avoue son scepticisme, mais quand elle provoque en lui un cancer, histoire de lui prouver qu'elle est peut-être bien celle qu'elle prétend être, il comprend qu'il va certainement devoir lui obéir. Toutefois, Marie exige aussi d'être hébergée chez lui…

Par Fredgri, le 13/01/2020

Notre avis sur l'album Memento Maurice

En commençant ce petit album passé assez inaperçu à sa sortie, on peut s'attendre à une sorte de parabole de la vie, un homme confronté à la mort, qui en tire des leçons et qui voit soudain toute son existence transformée !
Et c'est un peu ça quand même, sauf qu'il y en plus une touche de légèreté. Il n'est pas réellement question d'avoir un album tendu, un brin glauque et trop facilement moralisateur, mais plutôt une "fable" assez enlevée qui ne se prend pas plus que ça au sérieux, même si le scénario laisse à réfléchir tout de même !

La mort qui veut apprendre à faire rire, l'idée a de quoi surprendre et justement à faire sourire. On se prend au jeu de cette "incarnation" qui se pose des questions, essaye de comprendre la substance de l'humour, en arrivant progressivement à gagner en assurance, voire même à animer toute seule ses petits one woman shows, d'abord dans la rue, puis sur une scène !
L'histoire est accrocheuse, les personnages ne manquent pas de charme et cette mystérieuse Marie a ce je ne sais quoi qui nous amène à la suivre. Malgré tout, le récit peine à vraiment surprendre, on glisse petit à petit dans des scénettes assez anecdotiques et on perd de vue l'aspect sentencieux de cette mort qui semble si détachée, si insouciante !

Alors sans être finalement l'album qui nous propose un portrait inoubliable de la mort, nous passons néanmoins un bon petit moment avec cette lecture !

Par , le