Le diable amoureux et autres films jamais tournés par Méliès

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Collection :

Long courrier

Genre :

Biographie

Onirique

Sortie :
ISBN : 9782205063318

Résumé de l'album Le diable amoureux et autres films jamais tournés par Méliès

Méliès, le génie du cinéma qui fit rêver de nombreux spectateurs à la fin du XIX ème siècle et début du XX ème. Vehlmann et Duchazeau mettent ici en scène 7 histoires pour retrouver cette magie des premiers jours du cinéma, cette folie qui caractérise le grand réalisateur...

Par Fredgri, le 05/03/2010

Notre avis sur l'album Le diable amoureux et autres films jamais tournés par Méliès

Évidemment, je ne suis pas un spécialiste de Méliès, et je pense que la lecture de cet album ne va pas y changer grand chose. Malgré tout, au travers de ces pages en noir et blanc, j'ai eu l'impression de m'immerger dans un univers complètement débridé, ou les morts reviennent pour admirer Houdini, ou le diable descend sur Terre pour retrouver un ancien amour etc. C'est la grande force de ce one shot, avant tout, faire rêver !

Mais Vehlmann ponctue ses histoires d'éléments biographiques, de références au parcours de Méliès. Sans vraiment s'en rendre compte on en apprend beaucoup sur le personnage, sur sa vie, ses rêves et sur sa volonté de faire avancer le médium qu'il découvre avec les autres. Certes il n'a pas connu la gloire de son vivant, certes il a plutôt œuvré à contre courant, loin des travaux des frères Lumière par exemple, mais son univers étaient aussi beaucoup plus riche, plus foisonnant. Vehlmann rend donc ici un hommage sincère à ce grand inventeur qui préfigura les grands effets spéciaux, les histoire oniriques et fantasmagoriques.
L'autre grand apport de cet album c'est les formidables planches de Frantz Duchazeau... C'est absolument sublime, un blanc et noir magnifique, tantôt très vif, tantôt plus précis. On se laisse séduire par la gestuelle, par le coup de pinceau qui dessine brièvement un profil ou une silhouette. je suis complètement tombé sous le charme de ce graphisme incroyable.

On a donc un album très intéressant, un peu fantastique mais surtout très onirique, la parfaite occasion de revenir sur le travail de Méliès, de nous donner envie de redécouvrir son apport au cinéma. Un album qui se relie encore et encore, avec délectation.

Par , le

Audacieux, quelque part assez débridé, et teinté d'un humour burlesque qui lorgne du côté de l'absurde, les deux auteurs complices nous offrent avec Le diable amoureux et autres films tournés par Méliès un album atypique de toute beauté.

Encore une fois, Fabien Vehlman nous surprend par l'originalité de son scénario, par cette façon qu'il a de bousculer les codes et Frantz Duchazeau nous séduit par son dessin au trait unique capable de distiller des atmosphères avec finesse et élégance tout en laissant avec aisance une pleine place au ton volontairement décalé et anachronique de l'histoire.

Pleinement maîtrisé, libre, sincère, cet album est un vrai coup de cœur. A lire et à relire !

Par , le

Nos interviews liées

Fabien Vehlmann, scénariste de bandes dessinées

A l'occasion de la récente sortie du quatrième tome de la série Seuls (avec Gazzotti au dessin), quelques questions centrées sur son métier de scénariste de bande dessinée ont été posées à Fabien Vehlmann.

Sceneario.com : Parle nous de la conception d'un de tes albums : comment trouves-tu ta documentation, est-ce que tu envoies les pages une à une à ton dessinateur ou bien en une fois ?...
Fabien Vehlmann : La doc, je la trouve progressivement, au gré de mes lectures, de mes découvertes sur internet, etc... Et quand je pense tenir une idée, je précise mes recherches sur un sujet plus précis, souvent en allant en bibliothèque pour affiner tel ou tel point. Parallèlement, je discute beaucoup de l'histoire avec le dessinateur, pour être certain que le récit lui plaira, qu'il aura du plaisir à le dessiner : ça peut d'ailleurs orienter mes recherches de documentation [...]

Lire la suite ›