MEDICIS #2 Laurent le Magnifique – De père en fils

voir la série MEDICIS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Drame

Historique

Sortie :
ISBN : 9782302059504

Résumé de l'album Laurent le Magnifique – De père en fils

En cette année 1470, Florence est devenue une cité enviée par ses richesses et son patrimoine artistique. Du haut de ses vingt ans, Laurent de Medicis a succédé à son père, Pierre. Malheureusement, son inexpérience est montrée du doigt et nombre de grandes familles toscanes lui cherchent querelles. Dans cette ambiance conflictuelle, le jeune homme laisse parler sa colère et assoit son autorité en rendant une justice radicale contre ses détracteurs, de façon à prouver son omnipuissance. Toutefois, il s’oblige à faire bonne figure, vis-à-vis des florentins de façon à apparaître comme un seigneur certes vigoureux mais charitable. Jusqu’à ce qu’une nouvelle menace se déclare, en 1472, contre la République de Florence, causée par une révolte des mineurs de la cité fortifiée de Volterra. Malgré la reddition de cette dernière, Laurent décide de faire un exemple et saccage la ville, ne serait-ce que pour montrer son intransigeance. C’est alors que le Pape Sixte IV requiert un prêt à la banque Medicis afin de faire fructifier son patrimoine familial et d’acquérir Castillo, une ville de Toscane gérée par un ami de la famille. Ces deux démarches non avalisées par Laurent de Medicis vont précipiter Florence dans des hostilités ensanglantées. A moins que le Magnifique trouve une parade…

Par Phibes, le 20/05/2017

Notre avis sur l'album Laurent le Magnifique – De père en fils

Toujours à la manœuvre, Olivier Peru poursuit l’évocation biographique de la célèbre famille florentine qui a contribuée à l’essor et à la reconnaissance internationale de la belle cité de la région de Toscane, Florence. Après avoir narré précédemment la destinée de Cosme l’Ancien, ce deuxième volet est l’occasion de se pencher sur le sort de son petit-fils, Laurent dit le magnifique, personnage emblématique mis devant ses responsabilités très, pour ne pas dire trop, tôt.

Ce nouvel opus met en lumière pleinement sur le caractère du jeune successeur de la famille Medicis. Moins diplomate que ses pairs et plus enclin à user de l’autorité, à agir sur le terrain, à forcer sa générosité et à chercher la reconnaissance, Laurent de Medicis se dévoile au travers d’un parcours très chahuté par des tensions intestines créées par les grandes familles adverses et par le pape lui-même. Olivier Peru nous offre un déroulé scénaristique certes rapide mais particulièrement éclairant et éclairé, dans un cadrage historique qui, à n’en pas douter, fait la force de ce récit. On en veut pour preuve les nombreuses références aux lieux (Florence en premier), aux personnages historiques dont l’évocation fait mouche comme bien sûr le personnage principal mais aussi les artistes Botticelli, De Vinci, …).

Trahisons, complots, mensonges, affrontements, ambitions papales se découvrent dans cet album et viennent s’opposer à la prépondérance du personnage clé qui, comme ses ascendants, œuvre pour la grandeur de la belle Florence dans une Renaissance italienne de plus en plus perceptible. Beaucoup de temps forts sont à déceler dans cet ouvrage, gérés efficacement par un scénariste qui, à la faveur d’un très beau travail au niveau des dialogues, gère Histoire et fiction dans un mélange didactique remarquable.

Pour les besoins graphiques de cet épisode, Eduard Torrents (Ramon Llull, Le convoi, Sherlock Holmes Society T2) fait suite à Giovanni Lorusso. Le travail qu’il réalise, magnifié par la colorisation superbe de Digikore Studios, se veut de haute qualité. Ici aussi, les recherches picturales transparaissent à chaque planche. En effet, le réalisme des décors florentins se conjugue parfaitement avec l’esthétisme et l’expressivité des personnages, et ce dans une ambiance historique très convaincante.

Un deuxième opus historiquement et biographiquement digne d’intérêt sur l’une des figures de la Renaissance italienne.

Par , le

Les albums de la série MEDICIS

Nos interviews liées

Entretien avec un Nosferatu ou interview d'un sénariste qui a du mordant

Sceneario.com : Bonjour, Olivier. Olivier Peru : Salut, M'sieur Sceneario !
Sceneario.com Ce mois-ci voit donc la sortie de Nosferatu chez Soleil dont tu signes le scénario. Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans une histoire de vampires ? Voulais-tu donner ta propre version du mythe ?
Olivier Peru : J'ai toujours eu envie de travailler sur une histoire de vampires aussi quand le staff de Soleilm'a présenté les travaux de Stefano Martino, je n'ai pas hésité longtemps. On nous a proposé de développer une histoire sur Nosferatu et on s'est immédiatement bien entendu sur les directions à donner au récit : amour, éternité, pouvoir.
Sceneario.com : Quels ont été tes influences pour ce sujet ? Pourquoi as-tu choisi de faire remonter l’origine de ce Nosferatu à l’époque romaine ?
Olivier Peru : J'ai envie de répondre des tas et aucune [...]

Lire la suite ›

Interview Olivier PERU, Sophian CHOLET et Simon CHAMPELOVIER.

Sceneario.com: Bonjour Olivier, Sophian et Simon. En ce mois de juin, est sorti chez tous les libraires de France et de Navarre Zombies, premier tome d’une série dont vous êtes à l'origine avec Sophian Cholet (au dessin) et Simon Champelovier (à la couleur). Cet album, de plus, inaugure la toute nouvelle collection "Anticipation" de chez Soleil. Comment avez-vous conçu ce projet ? Qu'est-ce qui vous a poussé à franchir le seuil du monde des morts-vivants?
Olivier : A la question comment, je répondrais avec amour ! À la question qu'est-ce qui nous a poussé, je dirais aussi l'amour. L'amour des zombies ! On les aime vraiment depuis notre plus tendre enfance. Maintenant pour le côté un peu plus concret de notre projet, je crois que c'est une foule de détails qui ont coïncidé et nous ont tous poussé dans les bras les uns des autres. De mon côté je travaillais avec Jean-Luc sur des choses plus fantasy au moment ou il développait une collection anticipation et de l'autre Sophian s'est montré chez Soleil avec un carton à dessin plein de zombies [...]

Lire la suite ›

Interview de la team Lancelot au complet !

Sceneario.com : Bonjour ! Le tome 2 de la série Lancelot vient de paraître, un an et demi après le premier. C’est une bonne occasion pour vous poser quelques petites questions ! Bien des choses s’y passent, dans ce tome 2, et on y voit notamment grandir le héros Galaad qui va, durant l’album, changer non seulement de nom mais surtout découvrir sa vraie nature. Vous vous êtes donc réapproprié un personnage légendaire pour le changer sur le fond mais sans finalement que cela ne joue trop sur l’action en tant que telle, en tout cas jusque là. Comment est née cette idée que Lancelot put avant tout être une femme ?
Jean-Luc Istin : Une idée comme ça, qui m'est venue je ne sais plus trop comment. En fait, je voulais écrire l'histoire de Lancelot mais le personnage tel quel m'ennuyait ! Je me suis dit "Et si...", vous savez comme dans les comics : "et si Spiderman n'avait pas été piqué par une araignée [...]

Lire la suite ›

des frères PERU auteurs de SHAMAN

SCENEARIO.COM: Pouvez vous vous présenter?
On est deux frangins, Olivier et Stéphane Peru, travaillant ensemble dans la bd et on signe, avec Shaman, notre 1er album aux éditions Nuclea_.

SCENEARIO.COM: Comment êtes vous arrivé à la BD?
On a pas fait d’école de bd, ni de graphisme, mais on a énormément travaillé dans notre coin. Depuis toujours, on a bossé l’écriture et le dessin et on a su, très tôt qu’on voulait faire de la bd. Nos premiers boulots furent publiés chez Semic, dans la gamme pocket. C’est la qu’on a fait nos premières armes encadrées par des personnes de qualité telles que Thierry Mornet, Jean-Marc Lofficier et Jean Marc Lainé… On s’est professionnalisé en participant au développement du Semicverse, qui atteint son apogée aujourd’hui avec le comics Strangers [...]

Lire la suite ›