MEDICIS #3 Jules – De l’or à la croix

voir la série MEDICIS
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Historique

Sortie :
ISBN : 9782302063617

Résumé de l'album Jules – De l’or à la croix

En 1492, l’admirable et richissime cité de Florence connaît bien des tourments. Pierre de Médicis, après la mort de son père Laurent a pris les rênes de la République. Malheureusement, assurément peu enclin à agir en véritable maître, il délaisse la ville et ses habitants au grand dam de son frère le Cardinal Jean et son jeune cousin Jules. Aussi, les florentins ne manquent pas de se tourner vers Savonarole, un dominicain aux prêches retentissants qui n’hésite pas à dénigrer les dérives décadentes du maître de Florence ainsi que celles du Pape Borgia. L’intérêt de Charles VIII, le tout nouveau roi de France, sur le Royaume de Naples précipite les jeux d’alliances. Tandis que Savonarole bénéficie d’une certaine écoute, Pierre qui s’était rapproché des napolitains, accepte sans négocier d’ouvrir au monarque les portes de Florence. Profondément déçus par cet aveu de faiblesse caractérisé, Savonarole en profite pour fomenter une révolte qui met en fuite le maître de la cité. Tandis que ce dernier rejoint Rome où se trouvent Jean et Jules, le moine dominicain accueille en grande pompe le roi de France et parvient à le sensibiliser sur les générosités de Florence. Désormais reconnu par tous les florentins, Savonarole s’impose en tant que nouveau maître de Florence. Serait-ce la fin de la luxuriante cité et du règne des Médicis ?

Par Phibes, le 05/10/2017

Notre avis sur l'album Jules – De l’or à la croix

A la faveur de ce troisième volet, nous replongeons dans la lignée des Médicis et surtout dans l’histoire de la cité florentine des 15ème et 16ème siècles. Olivier Peru poursuit donc sa reconstitution historique pour nous entraîner dans une nouvelle crise que se doit de traverser la luxuriante capitale de la Toscane.

A n’en pas douter, le scénariste, toujours très inspiré par la maison de Médicis, a visiblement mis les bouchées doubles pour évoquer le fameux Jules de Médicis. Pas moins de soixante-dix pages lui ont été nécessaires pour faire découvrir le personnage dont il est question, ses actions et sa place au sein et en dehors de la République florentine. Tout en suivant une chronologie impeccable, cette évocation historique met dans la balance la destinée de la ville indissociable des Médicis et nous fait vivre des moments d’une intensité extraordinaire. Se référant à ces personnalités historiques qui ont, ici, précipité Florence en pleine décadence comme Pierre l’infortuné ou Savonarole, le fou de Dieu, Olivier Peru nous fait vivre une décrépitude captivante ou qui ont œuvré à la faire renaître au moyen d’intrigues et de manipulations pas très nettes comme Jean et Jules, Nicolas Machiavel (personnage clé du retour des Médicis)…

On saluera le remarquable travail réalisé dans l’articulation de la voix-off de la cité florentine, très présente et très colorée et également dans les dialogues très aiguisés. On ne s’ennuie à aucun moment tant les rebondissements sont légion, nous plongeant dans des actes qui font s’entrechoquer la radicalité au complot en passant par la trahison et la manipulation. Les 31 ans qui défilent sous nos yeux révèlent bien des intrigues politiciennes à tous niveaux, de la papauté au trône de Florence, et à ce titre, font croiser deux grandes familles de la Renaissance italienne (Les Borgia et les Médicis).

Pour les besoins de cet ouvrage, Lucio Leoni et Emanuela Negrin, deux dessinateurs émérites ayant œuvré ensemble dans des séries telles que Templiers, Oracle, Alice Matheson, se retrouvent pour illustrer l’avènement de Jules. Ce travail à quatre mains magnifié par la colorisation d’Elodie Jacquemoire est des plus redoutables tant la représentation historique est convaincante. A tout niveau, les deux artistes font preuve d’un travail de fonds extraordinaire, documentation oblige. Leur dessin est d’une richesse exceptionnelle et met généreusement en évidence Florence, les nombreux autres territoires italiens de l’époque et leur culture. Les personnages ont vraiment du charisme et nous emportent dans leurs élans les plus intrigants.

Un troisième tome excellemment construit autour d’une période de l’histoire de la famille des Médicis qui donne encore plus de poids à la saga. Un grand moment de lecture !

Par , le

Les albums de la série MEDICIS

Nos interviews liées

Entretien avec un Nosferatu ou interview d'un sénariste qui a du mordant

Sceneario.com : Bonjour, Olivier. Olivier Peru : Salut, M'sieur Sceneario !
Sceneario.com Ce mois-ci voit donc la sortie de Nosferatu chez Soleil dont tu signes le scénario. Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans une histoire de vampires ? Voulais-tu donner ta propre version du mythe ?
Olivier Peru : J'ai toujours eu envie de travailler sur une histoire de vampires aussi quand le staff de Soleilm'a présenté les travaux de Stefano Martino, je n'ai pas hésité longtemps. On nous a proposé de développer une histoire sur Nosferatu et on s'est immédiatement bien entendu sur les directions à donner au récit : amour, éternité, pouvoir.
Sceneario.com : Quels ont été tes influences pour ce sujet ? Pourquoi as-tu choisi de faire remonter l’origine de ce Nosferatu à l’époque romaine ?
Olivier Peru : J'ai envie de répondre des tas et aucune [...]

Lire la suite ›

Interview Olivier PERU, Sophian CHOLET et Simon CHAMPELOVIER.

Sceneario.com: Bonjour Olivier, Sophian et Simon. En ce mois de juin, est sorti chez tous les libraires de France et de Navarre Zombies, premier tome d’une série dont vous êtes à l'origine avec Sophian Cholet (au dessin) et Simon Champelovier (à la couleur). Cet album, de plus, inaugure la toute nouvelle collection "Anticipation" de chez Soleil. Comment avez-vous conçu ce projet ? Qu'est-ce qui vous a poussé à franchir le seuil du monde des morts-vivants?
Olivier : A la question comment, je répondrais avec amour ! À la question qu'est-ce qui nous a poussé, je dirais aussi l'amour. L'amour des zombies ! On les aime vraiment depuis notre plus tendre enfance. Maintenant pour le côté un peu plus concret de notre projet, je crois que c'est une foule de détails qui ont coïncidé et nous ont tous poussé dans les bras les uns des autres. De mon côté je travaillais avec Jean-Luc sur des choses plus fantasy au moment ou il développait une collection anticipation et de l'autre Sophian s'est montré chez Soleil avec un carton à dessin plein de zombies [...]

Lire la suite ›

Interview de la team Lancelot au complet !

Sceneario.com : Bonjour ! Le tome 2 de la série Lancelot vient de paraître, un an et demi après le premier. C’est une bonne occasion pour vous poser quelques petites questions ! Bien des choses s’y passent, dans ce tome 2, et on y voit notamment grandir le héros Galaad qui va, durant l’album, changer non seulement de nom mais surtout découvrir sa vraie nature. Vous vous êtes donc réapproprié un personnage légendaire pour le changer sur le fond mais sans finalement que cela ne joue trop sur l’action en tant que telle, en tout cas jusque là. Comment est née cette idée que Lancelot put avant tout être une femme ?
Jean-Luc Istin : Une idée comme ça, qui m'est venue je ne sais plus trop comment. En fait, je voulais écrire l'histoire de Lancelot mais le personnage tel quel m'ennuyait ! Je me suis dit "Et si...", vous savez comme dans les comics : "et si Spiderman n'avait pas été piqué par une araignée [...]

Lire la suite ›

des frères PERU auteurs de SHAMAN

SCENEARIO.COM: Pouvez vous vous présenter?
On est deux frangins, Olivier et Stéphane Peru, travaillant ensemble dans la bd et on signe, avec Shaman, notre 1er album aux éditions Nuclea_.

SCENEARIO.COM: Comment êtes vous arrivé à la BD?
On a pas fait d’école de bd, ni de graphisme, mais on a énormément travaillé dans notre coin. Depuis toujours, on a bossé l’écriture et le dessin et on a su, très tôt qu’on voulait faire de la bd. Nos premiers boulots furent publiés chez Semic, dans la gamme pocket. C’est la qu’on a fait nos premières armes encadrées par des personnes de qualité telles que Thierry Mornet, Jean-Marc Lofficier et Jean Marc Lainé… On s’est professionnalisé en participant au développement du Semicverse, qui atteint son apogée aujourd’hui avec le comics Strangers [...]

Lire la suite ›