MAUVAISE REPUTATION #1 La véritable histoire d'Emmett Dalton

voir la série MAUVAISE REPUTATION
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Biographie

Historique

Western

Sortie :
ISBN : 9782344018781

Résumé de l'album La véritable histoire d'Emmett Dalton

1908, Tilsa, en Oklahoma. Emmett Dalton vit une vie discrète et tranquille, depuis qu'il a payé sa dette à la société. Il y a longtemps qu'il n'a plus fait le bandit. Un jour, un certain John Tackett, producteur de cinéma, veut le rencontrer pour parler d'un scénario de film sur l'histoire des Dalton. Tout d'abord, Emmett refuse, mais en réfléchissant, il pense qu'il a une chance de raconter la vérité sur sa famille et ainsi sauver la réputation des Dalton. Du coup, il accepte. Heureusement, le premier jet qu'il a lu est très mauvais et raconte n'importe quoi. Il nous raconte donc son histoire et celle de sa fratrie.
Au début, ils n'étaient pas hors la loi. Ils étaient même des marshals...

Par Berthold, le 02/04/2021

Notre avis sur l'album La véritable histoire d'Emmett Dalton

Les Daltons ! Cela vous dit quelque chose, n'est-ce pas ? Joe, Jack, William et Averell. Les bandits les plus stupides du far-west. Et bien, ce n'est pas sur eux que Antoine Ozanam va raconter l'histoire, mais plutôt sur leurs "cousins" : Bob, Grat, Bill et Emmett. 

Le scénariste commence en 1908 avec Emmett Dalton essayant de prier Dieu dans une église, avant de croiser le chemin de ce producteur de cinéma qui veut faire un film sur eux. Cette rencontre est l'occasion pour Emmett de raconter la veritable histoire de sa famille. Au début, les Dalton sont marshals et travaillent pour la loi, avant de changer de camp.
Le scénariste nous captive. On passe de 1908 à quelques années auparavant, tout en suivant le récit de l'ancien criminel. Nous découvrons qu'Emmett combat quelques démons et boit pas mal. Un moyen pour lui de tenir le coup, de revivre le passé ? C'est ce que nous verrons dans cette histoire. 
Mais les très bonnes scènes sont celles du passé, ou ils étaient Marshal, puis leur début comme criminels. La violence est présente. Ozanam nous fait bien comprendre l'état d'esprit de ces hommes, à cette période. &L'écriture est parfaite et fluide. C'est très bien amené et se lit très bien.

La révélation vient aussi du graphisme de Bazin. Son style convient parfaitement à ce type de récit. Les planches sont belles, avec des teintes vertes ou bleues dominantes. C'est très dynamique et les expressions ressortent très bien. 

Ce premier tome est une excellente surprise. Une lecture que je vous recommande fortement.

 

Par , le

Les albums de la série MAUVAISE REPUTATION

Nos interviews liées

Antoine Ozanam pour Seconde Chance

Sceneario.com : Bonjour Antoine, avant tout chose on peut peut-être commencer par la fameuse question : quel est ton parcours ?
Antoine Ozanam : J’ai mis longtemps à comprendre qu’il y avait plusieurs métiers dans la BD. Donc j’ai suivi un cursus artistique. Je suis passé en coup de vent à saint Luc à Bruxelles et je me suis orienté dans la vidéo. Je suis revenu à la BD par la suite comme scénariste ce qui me convenait mieux. Sceneario.com : Tu es un auteur qui aime aborder des genres différents avec souvent un esprit de liberté. Quelle est ta démarche en tant que scénariste de bandes dessinées ?
Antoine Ozanam : Résumer ça avec le mot liberté, c’est plutôt bien. Enfin, j’espère tendre vers la liberté. C’est un long parcours. Autant dans l’approche narrative que graphique. Mais pour dire vrai, j’y vais au feeling. La rencontre avec les dessinateurs fait le tout. Il faut que j’aime le dessin de l’auteur et après on parle ensemble [...]

Lire la suite ›